Archives par étiquette : woodcut

Colloque : “Habillage du livre et du texte aux XVIIe et XVIIIe siècles”.

Anonyme français, Livre broché et orné d’une couverture d’attente en papier dominoté, XVIIIe siècle, gravure sur bois en couleurs, Paris, marché de l’art.

Type : colloque.
Date : 22 et 23 septembre 2017.
Lieu : Metz, université de Lorraine, Ile du Saulcy, UFR Arts, Lettres, Langues, salle Pierre Grappin, A208.

10h30-11h00 Ouverture

Traduire / Vêtir

Présidence : Anne Page (Aix-Marseille Université)

11h00-11h30 Amélie Derome (Aix-Marseille Université), « La forme du paratexte de Gulliver’s travels dans les traductions françaises du XVIIIe siècle : rhabiller Gulliver »

11h30-12h00 Erik Stout (Université de Montréal, Canada), « La traduction du Voyage autour du monde de L.A. de Bougainville par J.R. Forster »

12h00-12h30 Massimo Scandola (CESR de Tours), « La “Préface” de l’abbé Bonnet aux traductions des Œuvres de Metastasio »

Habillage et genre (1)

Présidence : Jean-Robert Armogathe (Paris, EPHE)

14h30-15h00 Miriam Speyer (Université Caen-Normandie), « Les dieux écrivent-ils en italiques ? Typographie et mise en livre de pièces en vers et en prose »

15h00-15h30 Chloé Perrot (Université de Lille 3), « Déshabiller l’Almanach pour rhabiller le Traité des sciences iconologiques. Non nova, sed nove ? »

Continuer la lecture

Appel à communication : “More than meets the page : Printing Text and Images in Italy, 1570s-1700s”.

Abraham Bosse, L’atelier du graveur au burin et à l’eau-forte, 1643
. © The Trustees of the British Museum.

Abraham Bosse, L’atelier du graveur au burin et à l’eau-forte, 1643
. © The Trustees of the British Museum.

Type : Appel à communication.
Date de la manifestation : 4 mars 2017.
Lieu : Warwick, university of Warwick.
Date limite : 31 août 2016.

For Italy, the ‘long seventeenth century’ was a period of considerable financial challenges. This was especially evident on the book market. Nevertheless, thanks to new techniques and formats which mutually related text and images within the same publication, innovative genres were born that were marketed towards both ends of the audience spectrum, from the learned to the illiterate.

‘More than meets the page: Printing Text and Images in Italy, 1570s-1700s’ aims to investigate the ways in which the consolidation of the book and print trade influenced the development of such new book genres from the late sixteenth to the early eighteenth century. The products emerging in the wake of these processes reached consumers throughout distant countries, between Italy and the rest of Europe. Moreover, various professionals and skilled workers earned their living thanks to the print market, from the production to the distribution of printed items. For instance, workshops of woodcutters specialized exclusively in book illustrations, such as for scientific treatises, and publishers regularly sent participants to fairs throughout Europe. The new commercial items, moreover, contributed to the spread of cultural phenomena, for instance the Grand Tour through its souvenir prints that were sometimes incorporated in atlases. Continuer la lecture

Séminaire doctoral commun : “Analogies et similitudes, la comparaison comme outil de persuasion”.

 

Capture d’écran 2016-01-12 à 19.15.56

Type : séminaire doctoral commun.
Date : 14 janvier 2016 à partir de 18 h.
Lieu : Paris, INHA, 2 rue Vivienne, 1er étage, salle Jullian.


L’équipe du Séminaire Doctoral Commun Paris 1-Paris 4 a le plaisir de vous inviter à la deuxième séance du séminaire, qui aura lieu ce jeudi 14 janvier 2016 de 18h à 20h à l’INHA (2, rue Vivienne – Paris 2e – salle Jullian – 1er étage) : “Analogies et similitudes, la comparaison comme outil de persuasion”. Lors de cette séance, nous porterons nos réflexions sur la méthode comparative dans le cas du connoisseurship et de l’attribution des œuvres.

A cette occasion, nous aurons le plaisir de recevoir M. Eric Pagliano (Conservateur, C2RMF) qui modérera la discussion, et nous écouterons deux doctorants confrontés à ces questions dans le cadre d’une thèse :

Maxime Georges Métraux (Université Paris 4) : “Méthodes et enjeux de l’approche comparative dans la pratique du connoisseurship“:

Cette communication se propose d’analyser l’usage de la comparaison dans l’activité du connoisseurship. Une étude historiographique de l’approche comparative, entre réflexe cognitif et figure rhétorique, sera d’abord proposée, elle reviendra sur les dispositifs théoriques et techniques qui président à son usage depuis les écrits de Roger de Piles[1] jusqu’aux pratiques contemporaines de Martin Kemp[2]. Il sera ensuite question d’une réflexion sur la comparaison et sa dimension heuristique à travers le cas privilégié de Guy-Louis Vernansal[3] (1648-1729) mais également celui de Nicolas Maréchal[4] (1753-1802) et de la dynastie des Papillon.

Nikita de Vernejoul (EPHE) : “La place du connoisseurship. Entre carence de sources et exigences du marché”.

Comme d’accoutumée, nous clôturerons cette séance par un pot dans l’échange et la convivialité.

L’équipe organisatrice du séminaire doctoral commun (qui vous souhaite une excellente année 2016) :
Sung Moon Cho (Paris 4)
Marion Grébert (Paris 4)
Clémence Legoux (Paris 1)
Claire van Seters (Paris 1).

—————————————————————————————————————————————-

[1] Pour la période moderne, Pierre-Jean Mariette, Antoine Joseph Dezallier d’Argenville et Jonathan Richardson seront également étudiés.

[2] Outre Martin Kemp, les pratiques de Giovanni Battista Cavalcaselle, Giovanni Morelli, Bernard Berenson et de Max Friedländer seront évoquées.

[3] L’analyse portera principalement sur L’allégorie de la révocation de l’édit de Nantes (1687).

[4] Les exemples privilégiés seront La Philosophie et le patriotisme vainqueur des préjugés (ca. 1790) et Le lion du Museum d’histoire naturelle avec son chien dessiné d’après nature (ca. 1795).