Colloque : « Entre croyance aux miracles et iconoclasme. L’espace sacré en France au XVIIIe siècle / Zwischen Wunderglauben und Ikonoklasmus. Der sakrale Raum im französischen 18. Jahrhundert ».

 

Date et horaire : 3 – 4 décembre 2018

Type : Colloque

Lieu : Deutsches Forum für Kunstgeschichte / Centre allemand d’histoire de l’art, Hôtel Lully, 45, rue des Petits Champs, 75001 Paris

 

Concept et organisation : 

Markus A. Castor (DFK Paris) (mcastor@dfk-paris.org)

Martin Schieder (Universität Leipzig) (schieder@uni-leipzig.de)

Wiebke Windorf (Heinrich-Heine-Universität Düsseldorf) (windorf@phil.hhu.de)

Lundi, 3 Décembre 2018

14.45    Ouverture

Thomas Kirchner (Direktor des DFK Paris)

15.00    Introduction

Markus A. Castor (DFK Paris), Martin Schieder (Universität Leipzig) und Wiebke Windorf (Heinrich-Heine-Universität Düsseldorf )

I.          L’espace sacré comme lieu public / Sakraler Raum als öffentlicher Ort

            Moderation: Markus A. Castor (DFK Paris)

15.15    Les aléas des dispersions révolutionnaires. Questions autour du décor de la salle du chapitre du prieuré Saint-Martin-des-Champs Continuer la lecture

Appel à communication : « Perceptions et représentations des frontières et des espaces frontaliers au Moyen Âge et à l’époque moderne (IXe–XVIIIe siècles) ».

François Levaillant, Carte de l’Afrique australe, ca. 1781-1784, Paris, Bibliothèque nationale de France.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 30 novembre 2018.
Date de l’événement : du 21 au 24 mai 2019.
Lieu : Institut historique allemand, 8 rue du Parc-Royal, 75003 Paris

Organisation : Maximilian Groß et Robert Friedrich (IHA) en coopération avec Christophe Duhamelle (EHESS), Rainer Babel, Rolf Große (IHA) et Sven Jaros (université de Leipzig)

Délais pour le dépôt des dossiers : 30 novembre 2018

La recherche sur les frontières et les zones frontalières est un sujet actuel, aussi bien dans les sciences historiques que dans d’autres sciences humaines. L’université d’été, qui aura lieu en mai 2019 à l’Institut historique allemand de Paris, se consacrera à ce thème dans une perspective transnationale de longue durée. Cet événement s’inscrit dans le cadre d’études récentes qui analysent les zones frontalières de manière différenciée et dépassent ainsi les modèles rigides centre vs. périphérie. Ces catégories sont moins immuables que dépendantes du contexte dans lequel elles sont évoquées; par ailleurs, l’étude des acteurs locaux des régions frontalières est déterminante afin de questionner les récits établis. Continuer la lecture

Colloque : « Johann Lucas von Hildebrandt. Barock | Architektur | Mitteleuropa Internationale Tagung anlässlich des 350. Geburtstages des österreichischen Barockarchitekten ».

Anonyme, Portrait de Johann Lukas von Hildebrandt, ca. 1720, huile sur toile, 117,3 x 91,5 cm, Königliches Schloss Wawel, Staatliche Sammlungen, Krakau.

Type : colloque.
Date et horaire : 21-23 novembre 2018.
Lieu : Vienne, Österreiche Akademie der Wissenschaften (ÖAW), Theatersaal, Sonnenfelsgasse 19, 1010 Wien.

Johann Lucas von Hildebrandt. Barock | Architektur | Mitteleuropa
Internationale Tagung anlässlich des 350. Geburtstages des österreichischen Barockarchitekten

Veranstalter:
Österreichische Akademie der Wissenschaften (ÖAW), Institut für kunst- und musikhistorische Forschungen (IKM)

Veranstaltungsort:
ÖAW, Theatersaal, Sonnenfelsgasse 19, 1010 Wien

2018 jährt sich der Geburtstag des österreichischen Barockarchitekten Johann Lucas von Hildebrandt (1668–1745) zum 350. Mal. Aus Anlass dieses Jubiläums führt die wissenschaftliche Tagung diverse Aspekte der aktuellen Hildebrandt-Forschung zusammen, um den derzeitigen Erkenntnisstand auszuloten und das Wirken dieses für die habsburgischen Erblande und für Mainfranken bedeutenden Baukünstlers zu bewerten. Continuer la lecture

Colloque : « Many Antwerp Hands : Collaborations in Netherlandish Art, 1400-1750 ».

Jacob Jordaens, Servante avec une corbeille de fruits et un couple d’amoureux, vers 1630-1635, huile sur toile, 1197 x 1565 mm, Kelvingrove Art Gallery and Museum.

Type : colloque.
Date et horaire : 5 et 6 novembre 2018.
Lieu : Anvers.

More information on the programme and registration can be found at:
https://www.rubenianum.be/en/activity/international-conference-many-antwerp-hands

Please register early as space is limited!

Programme

lundi 5 novembre 2018 Continuer la lecture

Publication : « The Agency of Display : Objects, Framings, and Parerga ».

GRAVE Johannes (dirs.) , HOLM Christiane (dirs.), KOBI Valérie (dirs.) et ECK Caroline van (dirs.), The Agency of Display : Objects, Framings, and Parerga, Dresde, Sandstein Verlag, 2018, 192 p.

Présentation de l’éditeur :

The display of artefacts always implies an external mediation that influences, and often codifies, the reception of the exhibits. Objects are manipulated, restored, appropriated, staged, in short displayed, through various representational strategies that include pedestals, labels, and showcases. These elements, which we could define as parerga, are often ignored because of their utilitarian function. Yet, they play an important role in the history of the artefacts and define the setting in which the objects can exert their agency. They not only shape their meaning, but also determine the effect that these artefacts have on their viewers. Framing devices create the conditions for interactions between the individual and the object to take place. This publication aims to explore the relation between artefacts and viewers as they are manifested in framing devices, and to develop a new theoretical framework for thinking about the power of objects on display. Continuer la lecture

Publication : « Telling Objects : Contextualizing the Role of the Consort in Early Modern Europe ».

BEPLER Jill (dirs.) et NORRHEM Svante (dirs.), Telling Objects : Contextualizing the Role of the Consort in Early Modern Europe, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2018, 272 p.

Présentation de l’éditeur :

The idea for this volume originated from discussions at the first international conference of the HERA project Marrying Cultures. Colleagues from museums, galleries, and university contexts were asked to focus not on the figure of the early modern consort herself but on specific objects or genres of objects associated with her. When a royal bride moved from one territory to another, she transported quantities of furniture, books, paintings, clothes, or jewelry to her new home. In later life, she often continued to acquire things from her native country or via her dynastic networks or she could serve as a conduit through which objects were ‘exported’. Continuer la lecture

Conférence « Dialogues de la salle Labrouste » : « Emmanuel Alloa, Lettres à Miranda de Quatremère de Quincy ».

Type : conférence.
Date et horaire : 28 novembre 2018 à 19h30.
Lieu : INHA, salle de lecture de la bibliothèque (salle Labrouste) 58, rue de Richelieu 75002 Paris.

Pour la prochaine séance des « Dialogues de la salle Labrouste » le maître de conférences, Emmanuel Alloa, s’exprimera sur les Lettres à Miranda. Sur le déplacement des monuments de l’art de l’Italie (1796) de Quatremère de Quincy (Macula, 2017). Continuer la lecture

Journée d’études : « Le patrimoine religieux en Bourgogne à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles) ».

Michel-François Dandré-Bardon, Saint Heldrad, ca. 1742, toile marouflée, 55 x 37 cm, Dijon, musée Magnin.

Type : journée d’études.
Date et horaire : 9 novembre 2018.
Lieu : salle de l’académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres, 5 rue de l’école de droit, Dijon.

Pendant longtemps, l’histoire de l’art en France fut souvent réduite à l’étude des arts dans la capitale, qui était censé irradier en province. Des nouvelles problématiques comme celles de centre et périphéries, la création d’organismes régionaux pour l’étude et la conservation des œuvres, les recherches menées à l’Université ont permis de prolonger et renouveler ce qui avait été l’action de l’Académie des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Dijon : l’étude et la mise en valeur du patrimoine bourguignon. Plus récemment, des institutions parisiennes ont soutenu une politique nationale de recherche. Continuer la lecture

Appel à candidature : « CFHA : Bourses Master II recherche (2018) ».

Michaelina Wautier, Autoportrait au chevalet, vers 1640, huile sur toile, 120 x 102 cm, collection particulière.

Type : appel à candidature.
Date limite de l’appel : 3 décembre 2018.

Le Comité français d’histoire de l’art (CFHA) a décidé de créer, lors de son assemblée générale de janvier 2016, des bourses annuelles d’études destinées à des étudiants en histoire de l’art inscrits en Master II recherche. Continuer la lecture

Appel à candidature : « Prix Nicole 2019 ».

Honoré Revelly, Portrait du peintre Verdussen, de sa femme et de sa servante, 1761, peinture à l’huile sur toile, 169×145 cm, Toulon: Musée d’art

Type : appel à candidature.
Date limite de l’appel : 21 décembre 2018.

Le Prix Nicole, créé à l’initiative de la Société de l’Histoire de l’Art français, récompense chaque année l’auteur d’une thèse de doctorat portant sur l’art français du XVIe, du XVIIe ou du XVIIIe siècle, relative à la peinture, au dessin, à la gravure, à la sculpture, à l’architecture ou aux arts décoratifs. Il est décerné sous l’égide du Comité français d’histoire de l’art. Continuer la lecture

Colloque : « Public and Private Commissions : Donors and Works of Art in the Northern Adriatic ».

Giovanni Antoio Canal dit Canaletto, Vue d’une rivière, vers 1754, huile sur toile, 30,5 x 45 cm.

Type : colloque.
Date et horaire : 25 et 26 octobre 2018.
Lieu : University of Rijeka, Croatie, Rijeka.

Programme

jeudi 25 octobre 2018

10:00  Welcoming Addresses
• Ines Srdoč Konestra, Dean of the Faculty of Humanities and Social Sciences
• Barbara Španjol-Pandelo, Head of the Department of Art History
• Nina Kudiš, Project leader ET TIBI DABO: Commissions and Donors in Istria, Croatian Littoral, and North Dalmatia from 1300 to 1800 Continuer la lecture

Conférence : « Un « très curieux recueil » : le fonds Jean-Jacques Lequeu ».

Jean-Jacques Lequeu, Section perpendiculaire d’un souterrain de la maison gothique, ca. 1777-1814, aquarelle et lavis de plume sur papier, 36 x 51 cm, Paris, Bibliothèque nationale de France.

Type : conférence.
Date et horaire : 20 novembre 2018 à 18h15.
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, auditorium.

En 1825, Jean-Jacques Lequeu (1757-1826) faisait don au Cabinet des estampes de ses portefeuilles de dessins et de ses manuscrits de près de 800 pièces où cohabitent projets architecturaux, études et croquis pour divers bâtiments, portraits, études de nu, dessins anatomiques, paysages, scènes de genre et représentations érotiques. Si l’artiste poursuivit toute sa vie l’ambition de mener une carrière d’architecte, c’est grâce au dessin que son nom est parvenu jusqu’à nous. Par ses somptueux lavis de palais, pavillons, fabriques de jardin ou colonnes commémoratives, il a créé un univers de papier qui, depuis les années 1930, suscite interrogations et fascination. En décembre 2019, le musée du Petit Palais, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, organisera la première exposition monographique consacrée à cet œuvre inclassable. Continuer la lecture

Publication en ligne des actes du symposium d’histoire de l’art de la mairie du 11e arrondissement de Paris « Une histoire des savoir-faire. Création et vie artistique à Paris du Grand Siècle à nos jours »

Hubert Robert, Les Monuments de Paris, 1788, Montréal, Power Corporation of Canada Art Collection. Inv. 1989.11.1

Études rassemblées et présentées par Christophe Henry.

Sur une idée de Martine Debieuvre, première adjointe au Maire du 11e, chargée de la culture, de la mémoire et du patrimoine.

En partenariat avec le Groupe de Recherches en Histoire de l’Art moderne (GRHAM).

Lien vers le volume 1 (sommaire p. 1-2) : Actes du symposium d’histoire de l’art « Création et vie artistique à Paris »

© Les symposiums d’Histoire de l’Art de la Mairie du 11 – 2018

Pour citer ce volume

Une histoire des savoir-faire. Création et vie artistique à Paris du grand siècle à nos jours, volume 1, études rassemblés et présentées par Christophe Henry, en partenariat avec le Groupe de Recherches en Histoire de l’Art moderne (GRHAM) et Les symposiums d’Histoire de l’Art de la Mairie du 11 [en ligne], mis en ligne le 15 octobre 2018 URL : https://www.mairie11.paris.fr/actualites/parution-des-symposiums-d-histoire-de-l-art-de-la-mairie-du-11e-598

Conférence du GRHAM: « Le jeu de l’art et du hasard : Loteries et circulations d’œuvres d’art dans les anciens Pays-Bas (XVIe-XVIIe siècles) » par Sophie Raux (Paris, 15 novembre 2018)

Gaspar Bouttats, La loterie de Henricus van Soest à Anvers, 1695. Gravure à l’eau-forte. H. 19,1 ; L. 27,3 cm. Amsterdam, Rijksmuseum. Inv. RP-P-OB-77263

Type : Conférence (entrée libre).
Date et horaire : jeudi 15 novembre 2018 à 19h.
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Vasari (1er étage).
Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Courantes dans les Pays-Bas méridionaux dès le milieu du XVe siècle, les loteries étaient organisées à l’origine par des institutions civiles ou religieuses afin de lever des fonds destinés à des œuvres d’utilité publique. Très tôt, de somptueuses pièces d’orfèvrerie en argent ou en vermeil constituèrent les lots d’appel et matérialisèrent la victoire de la Fortuna. Progressivement, des marchands d’objets d’art et de luxe s’emparèrent du système des loteries, afin d’en exploiter le principe dans un but lucratif. Le succès de ces opérations entraîna leur multiplication ainsi que la diversification des lots à gagner, parmi lesquels œuvres d’art et objets de luxe prirent une place croissante. Peintures, tapisseries, reliefs en albâtre, bijoux, tazze, hanaps, miroirs en cristallin, verreries « façon Venise », clavecins… s’offrirent ainsi à la vue comme le spectacle des richesses à gagner, accessibles à tous selon les caprices du hasard et de la Fortune.

Continuer la lecture

Publication : « Local Antiquities, Local Identities : Art, Literature, and Antiquarianism in Europe, c. 1400–1700 ».

CHRISTIAN Kathleen Christian (dirs.) DIVITIIS Bianca de (dirs.), Local Antiquities, Local Identities : Art, Literature, and Antiquarianism in Europe, c. 1400–1700, Manchester, Manchester University Press, 2018, 352 p.

Présentation de l’éditeur :

This collection investigates the wide array of local antiquarian practices that developed across Europe in the early modern era. Breaking new ground, it explores local concepts of antiquity in a period that has been defined as a uniform ‘Renaissance’. Contributors take a novel approach to the revival of the antique in different parts of Italy, as well as examining other, less widely studied antiquarian traditions in France, the Netherlands, Spain, Portugal, Britain and Poland. They consider how real or fictive ruins, inscriptions and literary works were used to demonstrate a particular idea of local origins, to rewrite history or to vaunt civic pride. In doing so, they tackle such varied subjects as municipal antiquities collections in Southern Italy and France, the antiquarian response to the pagan, Christian and Islamic past on the Iberian Peninsula, and Netherlandish interest in megalithic ruins thought to be traces of a prehistoric race of Giants. Continuer la lecture