Archives par étiquette : Suisse

Journée d’études : “Les compétences transférables de l’image imprimée”.

Abraham Bosse, Les Graveurs en taille-douce (détail), 1643, Eau-forte, avec quelques rehauts de burin, 26 x 32 cm au coup de planche, Paris, Bibliothèque nationale de France.

Type : journée d’études.
Date de l’événement : 25 octobre 2019.
Lieu : Lausanne, université de Lausanne.

Programme

9:00 Introduction et bienvenue : Camilla Murgia, Université de Lausanne
9:15 Paul Coldwell, Chelsea College of Art & Design, University of the Arts, Londres

From analogue to digital and back again

Continuer la lecture

Appel à publication :Travelling People, Travelling Objects. The Reception of Swiss Art in the Context of the Eighteenth-Century European Grand Tour

Gaspar Wolf, Unterer Grindelwaldgletscher nach dem Vorstoß von 1770, 1774, huile sur toile, marché de l’art.

Type : appel à publication

Date limite de l’appel à candidature : 1er Mai 2017

Date de rendu des articles : 31 janvier 2017

Summary
In 2018, a special issue of the Zeitschrift für Schweizerische Archäologie und Kunst (ZAK) will be dedicated to Swiss art in the eighteenth century. Focusing on the context of European travel culture, the issue will address the various ways in which Grand Tourists perceived, purchased, and collected Swiss art objects during and after their travels. This perspective will help to gain new insight into the distribution and reception of Swiss art in eighteenth-century Europe. Continuer la lecture

Publication : Corrélations : les objets du décor au siècle des Lumières.

KHELISSA PERRIN Anne (dir.), Corrélations : les objets du décor au siècle des Lumières, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles,  collection « Études sur le XVIIIe siècle », vol. n° 43, octobre 2015. 264 p.

KHELISSA PERRIN Anne (dir.),   Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, collection « Études sur le XVIIIe siècle », vol. n° 43, octobre 2015.
264 p.

Présentation de l’éditeur : 

Expositions, nouvelles présentations muséographiques, colloques internationaux, programmes de recherche, travaux universitaires, publications : les arts du décor connaissent ces dernières années un vaste regain d’intérêt. Le présent volume répond à une actualité. Il entend également porter un regard renouvelé sur l’ameublement des demeures, en interrogeant la qualité artistique et technique des objets, mais aussi leurs significations sociales et culturelles. Autour d’une réflexion commune, professeurs des universités et jeunes chercheurs, conservateurs, spécialistes des arts décoratifs, de peinture, d’architecture, de littérature et d’histoire du genre font le point sur les mutations épistémologiques récentes et ouvrent la discussion.

Loin d’être un amas désaccordé de bibelots, les intérieurs du XVIIIe siècle proposent un système unitaire cohérent, où arts manufacturés et beaux-arts cohabitent. Quels liens ces artefacts de nature et de statut hétérogènes entretiennent-ils entre eux et avec leur environnement ? Comment le principe d’harmonie fonctionne-t-il et s’adapte-t-il à la variété des aménagements et à la succession rapide des goûts ? Quel écart existe-t-il entre ce que les traités et la critique esthétique du temps préconisent et ce qu’attendent les commanditaires et les acheteurs ? Telles sont les questions que soulèvent les auteurs du recueil, à partir d’exemples célèbres ou méconnus de décors réalisés en France, en Grande-Bretagne, en Italie et en Suisse, entre la fin du XVIIe siècle et le début du XIXe siècle.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’éditeur.