Archives par étiquette : Séminaire

Séminaire de recherche : « Expérience de recherche au Getty-Los Angeles – Etude de la production de Riesener »

Antoine Vestier, Jean-Henri Riesener (1734-1806), 1786, huile sur toile, 95,5 x 76 cm, Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon © RMN-GP

Type : Séminaire de recherche en conservation-restauration
Date et horaire : mardi 15 mai 2018, 16h30-18h30 (entrée libre)
Lieu : Salle Demargne, Paris, Institut national d’histoire de l’art

Intervenant : Marc-André Paulin (doctorant Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – C2RMF) Expérience de recherche au Getty-Los Angeles – Etude de la production de Riesener

Ce premier cycle de conférences rend compte de l’activité de recherche de conservateurs restaurateurs du patrimoine soutenue dans le cadre d’une thèse de doctorat. Les conférenciers s’attacheront à présenter les modalités d’une recherche en conservation restauration et ses fondements épistémologiques. Continuer la lecture

Séminaire : “Les peintres Italiens itinérants en France Méridionale (fin XVIIIe-XIXe siècle)”

Affiche de la journée.

Affiche de la journée.

Type : Séminaire
Date : 20 mai 2016
Horaire : 10h à 18h
Lieu : Université de Toulouse – Jean Jaurès, bâtiment Olympe de Gouges, salle GH123.

Programme :

10h – Accueil
Invitée d’honneur, Josette Chemery, descendante des Pedoya, peintres Italiens.

Continuer la lecture

Séminaire – Introduction à la conservation-restauration : apports à l’archéologie et à l’histoire de l’art

cropped-f_foucher-pah-2013-032-copie1

©Atelier Hylé – Fleur Foucher, Conservation-restauration des œuvres peintes

Type : Séminaire
Date de la manifestation : les lundis de 18h à 20h jusqu’au au 9 mai 2016
Lieu : Institut national d’histoire de l’art, 2 rue Vivienne. Paris (75002), salle Demargne ou Vasari

URL de référence : Lien / Télécharger le programme 

 

SÉMINAIRE – INTRODUCTION A LA CONSERVATION-RESTAURATION : APPORTS A L’ARCHEOLOGIE ET A L’HISTOIRE DE L’ART

Le séminaire doctoral commun “Introduction à la conservation-restauration : apports à l’archéologie et à l’Histoire de l’art” est organisé à l’attention des doctorants en Histoire de l’art et Archéologie de l’Ecole doctorale 124, Université Paris-Sorbonne. Ce séminaire est également ouvert à un plus vaste public souhaitant échanger avec des restaurateurs. Il est possible d’assister à une seule ou plusieurs séances au choix.

La prochaine séance, avec Hélène Merlet-Oumanni, spécialiste des arts graphiques et livres, se tiendra exceptionnellement de 16 à 18h (en salle Demargne) le lundi 21 mars.

Thèmes abordés :

– Matériaux constitutifs des objets, leurs altérations et la manière dont elles peuvent modifier leur nature et leur perception

– Le rôle du conservateur-restaurateur, apports et limites de l’intervention pour l’étude des objets

– Notions de conservation préventive adaptées aux objets de recherche

Intervenants : les séances seront assurées par une équipe de conservateurs-restaurateurs diplômés d’Etat.

Contact : Hélène Huysseune (conservateur-restaurateur et Doctorante en archéologie du Proche Orient (UMR 8167 Orient et Méditerranée) – helene.huysseune@paris-sorbonne.fr

Les séances auront lieu du 1er février au 9 mai 2016, le lundi, de 18h à 20h, en salle Demargne (ou Vasari), Galerie Colbert-INHA.

Appel à communication : Séminaire du GRHAM, 2015-2016

« Séminaire de recherche active en histoire de l’art moderne »

Au cours de ce séminaire mensuel, le GRHAM proposera à deux intervenants de venir exposer leurs recherches en cours, leurs questionnements ou leurs hypothèses de travail les plus récentes. Chaque intervenant pourra s’exprimer pendant une durée de vingt minutes. La séance sera ensuite consacrée à un débat sous la gouverne d’un discutant ainsi que d’un modérateur expérimenté.

Se voulant un organe d’aide à la réflexion, cet appel à communication s’adresse aux enseignants-chercheurs, aux conservateurs et professionnels du marché de l’art, ainsi qu’aux étudiants, à partir du M2.

Toutes les propositions de communication sont les bienvenues et seront attentivement examinées. Elles peuvent néanmoins être construites autour de l’un des axes suivants :

  • Du projet d’architecture au lieu de vie ou de représentation,
  • Textiles et vêtements : les enjeux de l’ornement,
  • Figures de l’oubli et de l’anonymat : trajectoires d’artistes,
  • Art et historicisme, le rapport de l’artiste au passé,
  • Ateliers, artisans et manufactures.

En 2015, le séminaire se déroulera de 18h à 20h à l’INHA aux dates suivantes :

  • Mardi 6 octobre,
  • Mardi 3 novembre,
  • Mardi 8 décembre.

Pour 2016, les dates du séminaire seront précisées ultérieurement.

Les intervenants choisis pour chaque séance s’engagent à envoyer le texte de leur communication, ainsi que les éventuelles images qu’ils souhaitent utiliser, dix jours avant le séminaire auquel ils participent, afin que le modérateur et le discutant puissent orienter au mieux le débat.

Les frais de transport en train (aller-retour à Paris) seront pris en charge par le GRHAM, sur une base forfaitaire, pour les intervenants résidant en France ou dans un pays limitrophe.

Les propositions de communication d’environ 300 mots, accompagnées d’une courte bio-bibliographie, doivent parvenir au GRHAM avant le 30 mai 2015 à l’adresse suivante : asso.grham@gmail.com.

Séminaire : “Quand j’étais doctorant… Regards sur l’expérience de la thèse”

Invitation au séminaire «Quand j’étais doctorant… Regards sur l’expérience de la thèse »

Première séance : jeudi 19 février 2015 de 18h à 20h en salle Jullian à l’INHA, 2 rue Vivienne, 2e arrondissement, Paris.

Anicet Charles Gabriel Lemmonier, Lecture de la tragédie de Voltaire, l’Orphelin de la Chine, dans le salon de Mme Geoffrin en 1755, huile sur toile, 129 x 196cm, Rueil-Malmaison, Musée national du Château de Malmaison.

Anicet Charles Gabriel Lemmonier, Lecture de la tragédie de Voltaire, l’Orphelin de la Chine, dans le salon de Mme Geoffrin en 1755, huile sur toile, 129 x 196cm, Rueil-Malmaison, Musée national du Château de Malmaison.

“Le séminaire « Quand j’étais doctorant », organisé par le Salon XVIIe-XVIIIe siècles propose d’aborder une question aussi simple qu’évidente : l’expérience de la thèse. En invitant des docteurs et chercheurs de différentes générations à venir nous parler de la leur, nous espérons faire de ce séminaire un espace d’échange et d’émulation, à l’image d’un salon.

Ce séminaire sera l’occasion de soulever des questions, allant du plus pratique au plus conceptuel, qui animent actuellement les doctorants que nous sommes et animaient sans doute nos intervenants : l’angoisse de la page blanche, les regrets ou les déceptions, les problèmes méthodologiques rencontrés et surmontés…

Bien qu’il accueille des docteurs en art moderne, ce séminaire saura susciter l’intérêt des jeunes chercheurs de toutes disciplines et périodes en ce qu’il concerne une problématique que nous côtoyons tous : le « faire » même d’une thèse.”

La séance du 19 février aura pour thème « La thèse monographique », le séminaire recevra à cette occasion Alain Mérot (Professeur, Paris IV) et Francesco Guidoboni (Docteur, Paris 1). Bien qu’étant statutairement un séminaire doctoral, celui-ci est bien entendu ouvert à tous, notamment aux étudiants de M1 et M2.


Programme des séances suivantes jusqu’à juin 2015 (ces séminaires se déroulent toujours en salle Jullian de 18h à 20h) :

19 mars : “L’Art Religieux”
Frédéric Cousinié, professeur à l’Université de Rouen
Christine Gouzi, maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV)
Sébastien Bontemps, docteur

14 avril : “L’histoire de l’art au coeur des sciences humaines”
Marie-Pauline Martin, maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille
Emmanuelle Hénin, professeur à l’Université de Reims

28 mai : “La peinture du Nord”
Jan Blanc, professeur à l’Université de Genève
Xavier Paroutaud, ATER à l’Université de Grenoble

18 juin : “L’Architecture et le décor”
Sophie Mouquin, maître de conférences à l’Ecole du Louvre
Alexia Lebeurre, maître de conférences à l’Université de Bordeaux

Comité d’organisation : Lucille Calderini, Bastien Coulon, Lucile Roche, Charlotte Rousset.