Archives par étiquette : Pierre Paul Rubens

Exposition : « Rubens. Portraits princiers », au Musée du Luxembourg

Pierre Paul Rubens, Portrait d’Anne d’Autriche, reine de France, vers 1622-1625,  huile sur toile, 120 x 98,6, Pasadena (Californie), The Norton Simon Foundation [©Affiche de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, 2017]

Type : Exposition
Dates : du 24 octobre 2017 au 14 janvier 2018
Lieu : Paris, Musée du Luxembourg

« Même si de par sa naissance il ne pouvait prétendre aux privilèges de l’ancienne et haute noblesse qui lui fit bien sentir sa position, il fut considéré par les souverains comme digne d’estime. Rubens vit et participe à l’anoblissement de l’art de peindre[1] ».

Jusqu’au 14 janvier 2018, le musée du Luxembourg présente, une partie du parcours européen effectué par Pierre Paul Rubens (1577-1640). À travers une soixantaine de peintures et quatre-vingt-neuf objets au total,  l’œuvre du peintre est abordée sous l’angle des portraits réalisés au cours de ses voyages ou en atelier pour les monarques des grandes cours de la première moitié du XVIIe siècle. De l’Italie à la France, en passant par Bruxelles ou l’Espagne, c’est un artiste demandé auprès des plus grands souverains qui est ici représenté par le biais de la technique picturale du portrait, genre en constante évolution à cette période, ce à quoi Rubens n’est pas étranger.

 

Les voyages à travers l’Europe des princes

Pierre Paul Rubens, Portrait de Ferdinand de Gonzague, vers 1602-1603, huile sur toile, 81,2 x 56,5 cm, Coll. part., courtoisie de Nicholas Hall (©courtesy of Christie’s)

Issu d’une famille de marchands originaire d’Anvers qui fuit la capitale pour des raisons religieuses avant de la regagner à la fin des années 1580, Rubens est notamment formé par Otto van Veen, dit Vaenius (1557-1629)[2], peintre érudit maniériste, marqué par l’Italie et encourageant son élève à y poursuivre sa formation. Rubens arrive en Italie en 1600 et y demeure jusqu’en 1608. Parlant plusieurs langues dont le latin et ayant reçu une éducation humaniste, le jeune peintre fait preuve d’une grande aisance dans l’apprentissage de son art et se voit rapidement engagé par Vincent Ier de Gonzague, duc de Mantoue et de Montferrat (1562-1612).

Continuer la lecture

Colloque international: Flandes by Substitution. Copies of Flemish Masters in the Hispanic World (1500-1700)

Michiel Coxcie, David et Goliath, huile sur panneau, 139 x 106 cm, Real Monasterio de San Lorenzo de El Escorial

Michiel Coxcie, David et Goliath, huile sur panneau, 139 x 106 cm, Real Monasterio de San Lorenzo de El Escorial

Type : colloque international.
Inscription (payante) : du 20 décembre 2016 au 26 janvier 2017.
Date de la manifestation : 9-10 février 2017.
Lieu : Royal Institute for Cultural Heritage (KIK-IRPA), Brussels.

Lunch, morning and afternoon teas on Thursday and Friday are included in the registration fee, as well as the reception on Friday and the preprint abstracts
Price: 75 €.

Program

09:00 Registration & coffee

09:30 Welcome by Christina Ceulemans (Director-General of KIK-IRPA)

09:40 Didier Martens (Université Libre de Bruxelles), Jalons pour une histoire de la copie de Primitifs flamands en Espagne, depuis l’époque des Rois Catholiques jusqu’à Philippe IV
10:20 Questions and discussion Continuer la lecture