Archives par étiquette : période moderne

Journée d’étude du GRHAM : « Le mou : saisir la mollesse de la matière au motif dans les arts visuels à l’époque moderne » (Paris, 13 juin 2018)

François Boucher, La Nymphe Callisto, séduite par Jupiter sous les traits de Diane (détail), 1759, huile sur toile, 57 x 69 cm, Kansas City, The Nelson-Atkins Museum of Art.

Type : Journée d’études.

Date et horaire : mercredi 13 juin 2018 à partir de 9h20.

Lieu :  salle Vasari, Institut National d’Histoire de l’Art (INHA) 6 rue des Petits Champs, 75002 Paris.

Cette journée d’étude se propose de réfléchir sur la notion peu étudiée du mou en histoire de l’art. Elle sera déclinée et analysée sous ses appellations de morbidezza, mollesse et moelleux dans les domaines de la sculpture et de la peinture pendant la période moderne.

Programme :

9h00 – 9h20 : Accueil des participants.

9h20 – 9h30 : Mot de bienvenue du GRHAM. Continuer la lecture

Appel à communication : « Rire et violence (XVIe-XVIIIe siècles) »

Georges de la Tour, Rixe des musiciens, c. 1630, huile sur toile, Getty Museum, Los Angeles.

Type : Appel à communication.
Date limite de l’appel : 10 janvier 2018.
Date de l’événement : 22 mars 2018.
Lieu : Université de Lausanne, Suisse.

« Une douleur si pressante s’effleure dans les flancs, qu’il semble que les entrailles se déchirent et qu’elles se vont ouvrir […]. Quelque-fois cette agitation va à tel excès, qu’elle produit le même effet que les médicaments, qu’elle chasse les os de leurs jointures, qu’elle cause des syncopes, et qu’enfin elle donne la mort. […] Voilà les principaux traits qui ont accoutumé de former le ris véhément. »
Marin Cureau de La Chambre, Les charactères des passions, Paris, 1640, p. 226-227

À l’instar de ce célèbre traité du XVIIe siècle, de nombreux écrits de la période moderne associent rire et violence. Il en va de même dans les arts visuels : danses macabres, scènes de beuveries ou caricatures sanglantes, les représentations qui combinent ces deux aspects sont innombrables. Pourtant, dans l’historiographie, ils sont généralement abordés de manière distincte. Continuer la lecture