Archives par étiquette : Michel-Ange

Publication : “La réception des Vite de Giorgio Vasari dans l’Europe des XVIe-XVIIIe siècles”.

LUCAS FIORATO Corinne (dirs.) et DUBUS Pascale (dirs.), La réception des Vite de Giorgio Vasari dans l'Europe des XVIe-XVIIIe siècles, Genève, Droz, 2016, 520 p.

LUCAS FIORATO Corinne (dirs.) et DUBUS Pascale (dirs.), La réception des Vite de Giorgio Vasari dans l’Europe des XVIe-XVIIIe siècles, Genève, Droz, 2016, 520 p.

Présentation de l’éditeur :

« Ce sont vos écrits qui m’ont donné envie d’apprendre cette langue ». La langue est l’italien, les écrits sont la première édition des Vite de Vasari et l’auteur de cette lettre est un Flamand, Lambert Lombard, artiste et lettré renommé. La diffusion européenne des Vite fut immédiate, mais leur réception ne fut pas toujours aussi élogieuse. Les deux éditions du texte (1550 et 1568) déclenchèrent des réactions en tous genres, car elles suscitèrent des discours ekphrastiques, théoriques, historiographiques et critiques sur les arts figuratifs en Europe qui n’ont rien perdu de leur actualité. Les contributions rassemblées ici mettent en évidence la variété et la dynamique de la réception, entre les XVIe et XVIIIe siècles, de cette œuvre hybride, source d’imitations, d’adaptations, de plagiat, de traductions et, bien sûr, d’inspiration. On reçut encore les Vite comme une œuvre à la gloire de Florence, un recueil d’histoires romanesques et même la matrice d’un nouveau vocabulaire artistique. Le lecteur découvrira tout au long des chapitres les voies empruntées par ceux qui contribuèrent à construire l’histoire des arts européens en référence à ce monument fondateur.

Continuer la lecture

Journée d’étude : “The Limits of Connoisseurship. Attribution Issues & Mistakes”.

David Seymour alias Chim, Bernard Berenson observant une oeuvre à la galerie Borghese de Rome, 1955, photographie (gélatine sur argent), New York, International Center of Photography.

David Seymour alias Chim, Bernard Berenson observant une oeuvre à la galerie Borghese de Rome, 1955, photographie (gélatine sur argent), New York, International Center of Photography.

Type : Journée d’étude.
Date de la manifestation : vendredi 22 juillet 2016.
Lieu : Bielefeld, Universität Bielefeld, Raum X-A2-103.

Recent publications and conferences dedicated to connoisseurship have unanimously recognized the need to situate this practice within the context of its sociocultural conditions. One ought to view the connoisseur’s attribution as the final affirmation of a long and manifold procedure. This approach requires not only an investigation of the practical knowledge that informs the act of attribution but also a consideration of the network in which the judgment takes place, as well as its artistic, political and conceptual stakes.

With this perspective in mind, the workshop will focus its attention on a central yet often forgotten aspect of artistic expertise: mistaken attributions. Examination of these inaccurate assessments allows for a better understanding of the cultural and intellectual contexts in which they occurred and reveals the various discrepancies between connoisseurial theory and its practical application. By analyzing a few case studies situated at the limits of connoisseurship—whether they be drawings, paintings or, more generally, art objects—the workshop will question the various operations that guide the (re?)attribution of artworks and the theoretical or practical tensions generated by this process. Continuer la lecture