Archives par étiquette : méthode

Presses Universitaires de Rennes : les dernières parutions

Les Presses Universitaires de Rennes ont connu un mois de juin riche en publications. L’histoire de l’art moderne y occupe une place importante, comme l’attestent ces quelques ouvrages parus, auxquels nous joignons les présentations de l’éditeur :

GLORIEUX, Guillaume, L’histoire de l’art : objet, sources et méthode, Rennes, P.U.R., 2015.

glorieuxAujourd’hui enseignée à l’université et depuis peu à l’école, au collège et au lycée, l’histoire de l’art est une discipline vivante, traversée de courants de pensée très divers, renouvelée par l’apport des sciences humaines et par les progrès récents des technologies. Pratique devenue scientifique et multiple, elle est aussi active dans la cité en favorisant une réflexion sur le patrimoine ou sur le pouvoir des images et leur interprétation.

 

 

LAFAGE, Gaëlle, Charles Le Brun décorateur de fêtes, Rennes, P.U.R., 2015.

lebrunLes décorations de fêtes ordonnées par Charles Le Brun donnent l’image la plus juste de ses recherches et de ses goûts. L’analyse des sources contemporaines et des images des décors permet de restituer ces ouvrages mais également de les replacer dans leur contexte. L’étude de ces célébrations et de leur réception offre une meilleure compréhension de ces créations exceptionnelles, tout en leur conférant la pérennité qu’elles méritent.
Préface : Jérôme de La Gorce.

CHROSCICKI, Juliusz A., HENGERER, Mark, SABATIER, Gérard (dir.), Les funérailles princières en Europe (XVIe-XVIIIe siècle), Tome 3, Rennes, P.U.R., 2015.

funeraillesLes funérailles princières à l’époque moderne sont médiatisées à travers des rapports d’ambassadeurs, des publications hagiographiques, des documents administratifs ou encore des articles de presse et des gravures à vocation commerciale. La pratique du deuil des souverains, très variable d’un pays à l’autre, est révélatrive de l’état des sociétés et du rapport entre le prince et ses sujets. Ce volume est le dernier d’une trilogie consacrée aux funérailles princières de l’Europe moderne.

Plus d’informations sur http://www.pur-editions.fr/

Séminaire : “Quand j’étais doctorant… Regards sur l’expérience de la thèse”

Invitation au séminaire «Quand j’étais doctorant… Regards sur l’expérience de la thèse »

Première séance : jeudi 19 février 2015 de 18h à 20h en salle Jullian à l’INHA, 2 rue Vivienne, 2e arrondissement, Paris.

Anicet Charles Gabriel Lemmonier, Lecture de la tragédie de Voltaire, l’Orphelin de la Chine, dans le salon de Mme Geoffrin en 1755, huile sur toile, 129 x 196cm, Rueil-Malmaison, Musée national du Château de Malmaison.

Anicet Charles Gabriel Lemmonier, Lecture de la tragédie de Voltaire, l’Orphelin de la Chine, dans le salon de Mme Geoffrin en 1755, huile sur toile, 129 x 196cm, Rueil-Malmaison, Musée national du Château de Malmaison.

“Le séminaire « Quand j’étais doctorant », organisé par le Salon XVIIe-XVIIIe siècles propose d’aborder une question aussi simple qu’évidente : l’expérience de la thèse. En invitant des docteurs et chercheurs de différentes générations à venir nous parler de la leur, nous espérons faire de ce séminaire un espace d’échange et d’émulation, à l’image d’un salon.

Ce séminaire sera l’occasion de soulever des questions, allant du plus pratique au plus conceptuel, qui animent actuellement les doctorants que nous sommes et animaient sans doute nos intervenants : l’angoisse de la page blanche, les regrets ou les déceptions, les problèmes méthodologiques rencontrés et surmontés…

Bien qu’il accueille des docteurs en art moderne, ce séminaire saura susciter l’intérêt des jeunes chercheurs de toutes disciplines et périodes en ce qu’il concerne une problématique que nous côtoyons tous : le « faire » même d’une thèse.”

La séance du 19 février aura pour thème « La thèse monographique », le séminaire recevra à cette occasion Alain Mérot (Professeur, Paris IV) et Francesco Guidoboni (Docteur, Paris 1). Bien qu’étant statutairement un séminaire doctoral, celui-ci est bien entendu ouvert à tous, notamment aux étudiants de M1 et M2.


Programme des séances suivantes jusqu’à juin 2015 (ces séminaires se déroulent toujours en salle Jullian de 18h à 20h) :

19 mars : “L’Art Religieux”
Frédéric Cousinié, professeur à l’Université de Rouen
Christine Gouzi, maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV)
Sébastien Bontemps, docteur

14 avril : “L’histoire de l’art au coeur des sciences humaines”
Marie-Pauline Martin, maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille
Emmanuelle Hénin, professeur à l’Université de Reims

28 mai : “La peinture du Nord”
Jan Blanc, professeur à l’Université de Genève
Xavier Paroutaud, ATER à l’Université de Grenoble

18 juin : “L’Architecture et le décor”
Sophie Mouquin, maître de conférences à l’Ecole du Louvre
Alexia Lebeurre, maître de conférences à l’Université de Bordeaux

Comité d’organisation : Lucille Calderini, Bastien Coulon, Lucile Roche, Charlotte Rousset.