Archives par étiquette : Iris Lauterbach

Conférence : Imagination

Georges Focus, River Landscape with a Fortress on a Hill, XVIIe siècle, dessin, Chicago, Art Institute Chicago.

Type : Conférence

Date : 8 – 12 mai 2017

Lieu : Université de Genève

Ecole de printemps du Réseau International pour la Formation à la
Recherche en Histoire de l’Art

Programme

Lundi 8 mai 2017 : Salle de conférence, Musée d’Art Moderne et Contemporaine (MAMCO), Rue des Vieux-Grenadiers 10, 1205 Genève
9h Bienvenu du doyen de la Faculté des Lettres, Jan Blanc
9h10    Accueil et introduction
Imagination et langage
Présidente : Marie Theres Stauffer, Université de Genève
Répondant : Marco Jalla, Université de Genève
9h30    Conférence : Marco Jalla, Université de Genève, Mimesis et fantasia à la période hellénistique
10h15 Pause
10h45 Ulla Stackman, KU Eichstätt, « See Me, Don’t Feel Me » – Visuality in the Waste Land
11h15 Claire Salles, École Normale Supérieur Paris, La perspective au risque de l’imagination lacanien
11h45 Gina De Micheli, Université de Lausanne, Imagination und Zeitlichkeit im modernen illustrierten Buch Continuer la lecture

Appel à communication : Entre révolution et réaction. L’art français et l’Europe, 1750-1830

Antoine-François Callet, Tableau allégorique du 18 brumaire an VIII ou la France sauvée, 1800, huile sur toile, 101 x 125 cm, Vizille, musée de la Révolution française.

Antoine-François Callet, Tableau allégorique du 18 brumaire an VIII ou la France sauvée, 1800, huile sur toile, 101 x 125 cm, Vizille, musée de la Révolution française.

Type : Colloque international

Date limite pour envoyer une proposition : 15 février 2016

Date et lieu de la manifestation : 1er juin 2016, Munich

Organisation : Iris Lauterbach et Christine Tauber, Zentralinstitut für Kunstgeschichte, München

Entre 1750 et 1830, les notions clé de la pensée politique et les conceptions esthétiques subirent un bouleversement radical. Il paraît alors légitime de désigner les années autour de 1800 comme l’”âge des révolutions” sur le seuil de la modernité. Le colloque présente des recherches actuelles sur l’art français de cette période, notamment sur des phénomènes dynamiques entre révolution et réaction, les fonctions politiques de l’art à l’époque de la révolution française et l’établissement de nouveaux systèmes de signes et de symboles artistiques.

Le colloque offrira à six doctorants la possibilité de présenter leurs projets de thèse dans une communication d’une durée maximale de 10 minutes. Les communications et les discussions seront admises en allemand, français ou anglais. Les doctorants ne pas résidant à Munich recevront un forfait de 200 euros pour couvrir les frais de voyage.

Les doctorants souhaitant participer au colloque sont priés de faire parvenir un bref C.V. ainsi qu’une proposition de communication qui ne devra pas dépasser 3000 signes avant le 15 février 2016 à l’adresse frz1800@zikg.eu.