Archives par étiquette : Images

Petite annonce : « Pour une archéologie de l’imagerie pornographique en Europe (1500-1840) »

Anonyme, Boîte à double fond (miniature du 2e fond): triolisme et masturbation, fin XVIIIe-début XIXe siècles, peinture sur bois, diam. 9 cm, Paris, musée de Cluny, Photo (C) RMN-Grand Palais (musée de Cluny – musée national du Moyen Âge) / Franck Raux

English Abstract

For an archaeology of pornographic imagery in Europe (1500-1840): as part of my post-doctoral project on the origins of pornography, I am looking for European visual representations made between 1500 and 1840 with the aim of provoking sexual excitement. Thank you for your help. Discretion guaranteed.


Les représentations visuelles destinées à susciter une excitation sexuelle se sont répandues depuis deux siècles avec le développement de la société de consommation et des nouvelles technologies (photographie, cinéma, internet, réseaux sociaux…). En raison des enjeux socio-culturels et économiques attachés à ce phénomène de masse, la pornographie mobilise désormais l’attention des différents observateurs de la vie publique. Néanmoins, les origines de ce phénomène dans l’Europe des Temps modernes (1500-1840) méritent d’être étudiées attentivement.

Mon projet de recherche post-doctoral a pour but de questionner le statut, la fonction et la valeur des représentations visuelles émoustillantes. L’obscénité d’hier n’est pas exactement la pornographie d’aujourd’hui, mais la permanence de certains motifs et modes de consommation invite à analyser ce phénomène culturel dans un temps long.

La caractérisation de l’image obscène est complexe car elle pouvait varier en fonction des lieux, des époques et de la sensibilité de chaque regardeur. Afin de constituer un corpus iconographique représentatif, je suis à la recherche de tout type de représentations visuelles (peinture, dessin, estampe, sculpture, objet…) ayant un caractère sexuel explicite. Les figures dévêtues et en action sont privilégiées, mais il peut aussi s’agir de figures voilées répondant à la même intention ou d’images médicales ayant pu être détournées.

Il y a 240 ans, le baron d’Hancarville voulut publier les erotica découverts lors des récentes fouilles archéologiques en Italie pour préserver une partie du savoir gréco-romain dans ce domaine, mais la pudeur des collectionneurs limita d’abord son projet. Cependant, « […] la promesse solennelle que je leur fis de cacher à jamais la source d’où je les avois tiré, me procura enfin la permission d’en faire l’usage » (Monument de la vie privée des douze Césars d’après une suite de pierres gravées sous leur règne, 1780, p. IV). À l’instar de cet initiateur, j’assure de mon entière discrétion les personnes qui voudront bien me communiquer des reproductions de leurs erotica.

Merci par avance de votre aide.

Maël TAUZIÈDE, docteur en histoire de l’art

Contact: tauziede.erotica@gmail.com

Colloque : “L’histoire de l’art et les objets” (Paris, 30-31 mai 2018).

Andreas Almgren, tabatière, 1759, or ciselé et émaux, 6,5 x 5 x 3,1 cm, London: Victoria & Albert Museum

Type : colloque.
Date et horaire : 30 et 31 mai 2018 .
Lieu : Centre allemand d’histoire de l’art, hôtel Lully, 45 rue des Petits Champs, 75001 Paris.

Les travaux récents sur les images ont montré comment de vastes perspectives s’ouvrent dès lors que l’on porte le regard au-delà de la notion moderne et européenne d’art. Mais réduire l’histoire de l’art aux seules images reviendrait à appauvrir drastiquement son domaine de compétences. Cela exclurait en effet des catégories entières d’objets qui ne sont pas des images – à commencer par les « arts appliqués » européens, qui ont pourtant eu leur part dans la constitution historique de la discipline. Les artefacts variés de cultures non-européennes, souvent pré-coloniales, sont souvent négligés eux aussi, alors même qu’un rôle décisif devrait leur revenir dans une histoire de l’art à échelle globale et de pertinence interdisciplinaire. Continuer la lecture

Exposition : “Images et révoltes dans le livre et l’estampe” (Bibliothèque Mazarine, Paris)

revolte

Annonce d’exposition :

Révoltes et évènements révolutionnaires ponctuent l’histoire européenne depuis la fin du Moyen Âge. On a longtemps cru que l’analphabétisme qui régnait parmi l’écrasante majorité de la population n’avait laissé aux insurgés que peu de moyens d’expression. Or la diffusion d’images lors des révoltes atteste d’une culture visuelle populaire qui préexiste à la Révolution française. On en décèle les traces les plus évidentes avec les Hussites en Bohême au XVe siècle, et lors de la Guerre des paysans qui ébranla le monde germanique en 1525.

Une iconographie de la révolte se forme et se transmet, sur des supports éphémères mal conservés, mais aussi dans le livre manuscrit, et bientôt grâce aux nouveaux médias. Dans l’estampe et l’imprimé, les rebelles expriment leur vision. En réaction, les pouvoirs contestés endiguent leur diffusion, et affichent, par d’autres images, la légitimité ou le rétablissement de leur autorité. Ces images suscitent bien des interrogations. Quelle part les révoltés ont-ils prise à leur production ? Comment les mutations techniques (l’imprimerie) ou spirituelles
(la Réforme, l’iconoclasme…) ont-elles modifié leur diffusion mais aussi leurs formes et contenus ? Quel degré de confiance l’historien doit-il leur accorder ?

L’exposition présente un large panorama d’images, des rébellions des villes flamandes au XIVe siècle, des jacqueries, des troubles religieux des XVe et XVIe siècles, des soulèvements et révolutions qui marquent le milieu du XVIIe siècle (en France, à Naples, dans les îles britanniques, au Portugal), des contestations jansénistes du XVIIIe siècle… Elles constituent un patrimoine visuel aussi saisissant que méconnu, et un témoignage décisif sur les cultures politiques européennes.

Exposition organisée par la Bibliothèque Mazarine en partenariat avec le projet ANR Culture des révoltes et révolutions.

Commissariat : Tiphaine Gaumy
Direction scientifique : Stéphane Haffemayer, Alain Hugon, Yann Sordet, Christophe Vellet
Le catalogue de l’exposition est coédité par la Bibliothèque Mazarine et les Éditions Les Cendres

Entrée libre du lundi au vendredi, de 10h à 18h
Plus d’informations sur le site de la Bibliothèque Mazarine

Appel à communication : “Before Orientalism : The “images” of Islam, 15th-17th c.”

Antoine Coypel, Mohammed Tenim, Ambassadeur du Maroc à la Comedie Italienne,1682, huile sur toile, Versailles.

Antoine Coypel, Mohammed Tenim, Ambassadeur du Maroc à la Comedie Italienne,1682, huile sur toile, Versailles.

Type : Appel à communication.
Date limite : 1er février 2017
Date de la manifestation : 18-19 mai 2017
Lieu : Fundación BBVA. Palacio del Marqués de Salamanca. Paseo de Recoletos 10 (Madrid)
Organisation : Borja Franco Llopis (UNED),

In recent years, the study of religious otherness has experienced a significant surge. Regarding the perception of Islam in Europe, the Romantic dichotomous vision between the orientalist attraction and the rejection and hatred is being left behind. The purpose of this conference is to analyse from a pluri-disciplinar perspective, which conceptions or images of Islam were developed, from the end of the Middle Ages to the decline of the Austria dynasty in the Iberian Peninsula and other Mediterranean enclaves closely connected to the Hispanic Crown. The stereotypes which have traditionally limited historical studies will be addressed; also, the dissociation between the imaged produced by literature and the visual discourses of several social strata which were in closer contact with Islam will be analysed.

Continuer la lecture

Appel à communication : “More than meets the page : Printing Text and Images in Italy, 1570s-1700s”

Frontispice de VASARI Giorgio, Le Vite de piu eccellenti pittori, 1568.

Frontispice de VASARI Giorgio, Le Vite de piu eccellenti pittori, 1568.

Type : Journée d’étude interdisciplinaire
Date de la journée : 4 mars 2017
Date limite d’envoi des propositions : 31 août 2016
Lieu : University of Warwick, Coventry CV4 7AL, Royaume-Uni
Organisation : Rebecca Carnevali et Gloria Moorman (Centre for the Study of the Renaissance, University of Warwick)

Key-note speakers : Dr Marika Keblusek (Leiden University) and Dr Angela McShane (RCA/V&A)

For Italy, the ‘long seventeenth century’ was a period of considerable financial challenges. This was especially evident on the book market. Nevertheless, thanks to new techniques and formats which mutually related text and images within the same publication, innovative genres were born that were marketed towards both ends of the audience spectrum, from the learned to the illiterate.

Continuer la lecture