Archives par étiquette : histoire culturelle

Conférence du GRHAM : « L’objet comme gageure : pour une approche matérielle de l’histoire du vêtement » par Ariane Fennetaux (Paris, 16 novembre 2017).

 

Type : Conférence (entrée libre)
Date et horaire : jeudi 16 novembre 2017 à 19h.
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Demargne (rez-de-chaussée).
Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

L’intervention se fonde sur une monographie à paraître, The Artful Pockets: Social and Cultural History of an Everyday Object 17th-19th century, qui se propose de faire une histoire sociale et culturelle d’un accessoire méconnu du vestiaire féminin, la poche. Entre la fin du XVIIe siècle et la fin du XIXe siècle, celle-ci se présente en effet sous une forme spécifique; un accessoire indépendant et détaché du vêtement. Il s’agit d’un ou deux sacs oblongs qu’un lien permet de nouer autour de la taille sous le jupon. Là où les hommes disposent depuis le XVIe siècle de poches dans les différentes pièces de leur tenue, que ce soit le pourpoint ou les hauts de chausses, les femmes n’ont pas de poches. Lorsque celles-ci apparaissent dans le vestiaire féminin, à la fin du XVIIe siècle, ce sont des poches qui sont séparées du vêtement et auxquelles les femmes accèdent par des fentes ménagées dans leurs jupes et leurs robes. Loin d’être une histoire de « la mode », c’est bien une histoire des pratiques vestimentaires qui est conduite dans l’ouvrage, et au-delà, une histoire des pratiques culturelles et sociales auxquelles les poches donnent lieu. Continuer la lecture

Publication : Aux confins des arts et de la culture. Approches thématiques et transversales, XVIe-XXIe siècles

1473865451

Présentation de l’éditeur:

Par-delà la question récurrente de l’interdisciplinarité, ce livre témoigne que les « arts », échappant pour partie à une conception positiviste de l’histoire de l’art canonique, ne sont pas en situation de totale autonomie par rapport à l’ensemble de l’histoire des sociétés. Ils doivent être appréhendés par des disciplines qui, si elles possèdent chacune leur histoire, leurs outils et leur forme d’écriture, s’enrichissent aussi de croisements et de dialogues méthodologiques.

Lien vers la table des matières (PDF); lien vers l’introduction de l’ouvrage (PDF); lien vers le site de l’éditeur (Presses Universitaires de Rennes).