Archives par étiquette : Habsbourg

Colloque international: Flandes by Substitution. Copies of Flemish Masters in the Hispanic World (1500-1700)

Michiel Coxcie, David et Goliath, huile sur panneau, 139 x 106 cm, Real Monasterio de San Lorenzo de El Escorial

Michiel Coxcie, David et Goliath, huile sur panneau, 139 x 106 cm, Real Monasterio de San Lorenzo de El Escorial

Type : colloque international.
Inscription (payante) : du 20 décembre 2016 au 26 janvier 2017.
Date de la manifestation : 9-10 février 2017.
Lieu : Royal Institute for Cultural Heritage (KIK-IRPA), Brussels.

Lunch, morning and afternoon teas on Thursday and Friday are included in the registration fee, as well as the reception on Friday and the preprint abstracts
Price: 75 €.

Program

09:00 Registration & coffee

09:30 Welcome by Christina Ceulemans (Director-General of KIK-IRPA)

09:40 Didier Martens (Université Libre de Bruxelles), Jalons pour une histoire de la copie de Primitifs flamands en Espagne, depuis l’époque des Rois Catholiques jusqu’à Philippe IV
10:20 Questions and discussion Continuer la lecture

Appel à communication: Travelling Objects. Ambassadors of the cultural transfer between Italy and the Habsburg monarchy

Type : Appel à communication.
Date limite appel à candidature: 15 janvier 2017.
Date de la manifestation : 19-20 mai 2017.
Lieu : Rome, Italie.

The international conference travelling objects will focus on the material aspects of cultural transfers: the exchange of paintings, designs/drawings, sculptures or books. Our specific interest is in the movement of these inherently ambassadorial objects between Italy and the Habsburg Monarchy during the 17th and 18th centuries, and their reception and role in the transmission of information and ideas between the North and the South. Special attention will be given to the agents of the exchange, who promoted, organized or mediated the exchange. Continuer la lecture

Appel à communication : Collections in the Habsburg Court

Diego Velasquez, Adoration des Mages, 1619, huile sur toile, Madrid, musée du Prado.

Diego Velasquez, Adoration des Mages, 1619, huile sur toile, Madrid, musée du Prado.

Type : appel à communication pour congrès international

Lieu : Espagne : Museo Nacional del Prado, Auditorio Madrid.

Date : 27 – 28 juin 2016

Sujet : Display, Access to, and Contemplation of Collections in the Habsburg Court, 1516-1700

Deadline : 1er Mai 2016

This congress approaches collecting in the Spanish Habsburg court from perspectives that have barely been explored before: the material conditions in which artworks were exhibited (how high they were hung, on what surfaces, with what types of lighting, frames and possible accompanying inscriptions), their accessibility (what could be seen by whom, when and in what circumstances; the existence of more and less restricted settings and the norms governing visits, including the exchange of gifts and the acquisition of copies) and lastly, the criteria underlying the association and collecting of works, as well as the people charged with such activities. Continuer la lecture

Publication : Le Théâtre à Strasbourg de Brant à Voltaire (1512-1781) – Études et Documents. Pour une histoire culturelle de l’Alsace.

VALENTIN Jean-Marie, Le Théâtre à Strasbourg de Brant à Voltaire (1512-1781) - Études et Documents. Pour une histoire culturelle de l'Alsace, Paris, Klincksieck, 2015, 886 p.

VALENTIN Jean-Marie, Le Théâtre à Strasbourg de Brant à Voltaire (1512-1781) – Études et Documents. Pour une histoire culturelle de l’Alsace, Paris, Klincksieck, 2015, 886 p.

Présentation de l’éditeur : 

Donner la priorité au matériau : telle est l’injonction à laquelle répond la présente tentative pour parler du théâtre à Strasbourg à partir de pièces d’archives extraites de fonds régionaux, présentées et reproduites dans leur langue d’origine. Si l’année 1512 illustre (S. Brant) l’irruption d’un jeu savant et populaire, la fondation du Gymnase en 1538 est à l’origine de représentations où prend forme, en allemand, une conscience patriotique urbaine et luthérienne. Y répondent les spectacles latins et allemands des établissements jésuites (Ensisheim, Molsheim), soutenus par les Habsbourg puis repris en main par la royauté française après 1681 qui transfère dans la ville reconquise les modes d’expression du collège Louis-le-Grand de Paris.
Avec le XVIIIe siècle se produit le passage des institutions confessionnelles aux scènes professionnelles. Les Allemands, accueillis aux Drapiers sur la base de contrats temporaires, exercent en troupes itinérantes. L’activité des Français, privilégiée, est établie dans la salle du Roßmarkt permanente et indépendante du Magistrat. L’année séculaire 1781 montre que les rivalités ont abouti à un modus vivendi fécond auquel la Révolution et l’Empire mettront un terme. La singularité de Strasbourg comparée à des villes comme Lyon ou Bordeaux et aux places militaires (Lille, Besançon) s’impose avec une totale évidence, faisant d’elle un lieu brillant d’échanges entre les répertoires français et allemand.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’éditeur.