Archives par étiquette : Grenoble

Appel à communication : « Le siècle des Lesdiguières. Territoires, Arts et rayonnement nobiliaire au XVIIe siècle » .

Anonyme, Portrait de François de Bonne de Lesdiguières, 1597, huile sur toile, 50 x 43 cm, Dijon, musée Magnin.

Anonyme, Portrait de François de Bonne de Lesdiguières, 1597, huile sur toile, 50 x 43 cm, Dijon, musée Magnin.

Type : Appel à communication
Date de la journée d’étude : du 25 au 27 octobre 2017.
Date limite d’envoi des propositions : 15 septembre 2016.
Lieu : Université Grenoble Alpes-Musée de la Révolution française -Domaine de Vizille.

En associant par combinaisons matrimoniales son nom à celui des Créquy, le connétable François de Bonne, duc de Lesdiguières (1543-1626) a fondé une puissante dynastie ducale peuplée de gouverneurs, ducs et maréchaux de France. Les Lesdiguières et les Créquy ont marqué de leur empreinte le XVIIe siècle européen, tout en laissant de nombreuses traces encore visibles sur le territoire et dans le patrimoine français. Pour autant, aucune grande manifestation scientifique ne s’est jamais attachée à leurs noms ni à leur histoire commune.

Ce colloque invite à interroger les relations qu’entretenaient les Lesdiguières-Créquy avec leurs différents territoires ainsi qu’avec les arts en croisant, pour la première fois, les connaissances et les approches de chercheurs de toutes disciplines, en particulier l’histoire et l’histoire de l’art, ainsi que des acteurs du monde culturel et patrimonial. Continuer la lecture

Soutenance de thèse : “Les « Dévotieuses » : dévotion et préciosité à Grenoble au XVIIe siècle, la Congrégation de la Purification”.

Israël Silvestre, Vue du pont de Grenoble, XVIIe siècle, encre brune, plume, pointe de plomb et aquarelle sur papier, 10 x 21 cm, Paris, musée du Louvre.

Israël Silvestre, Vue du pont de Grenoble, XVIIe siècle, encre brune, plume, pointe de plomb et aquarelle sur papier, 10 x 21 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : soutenance de thèse.
Date : vendredi 15 décembre à 14h30.
Lieu : Grenoble, université Pierre Mendès France, Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Soutenance de thèse de Marjorie Dennequin : “Les « Dévotieuses » : dévotion et préciosité à Grenoble au XVIIe siècle, la Congrégation de la Purification”, sous la direction de René Favier et co-dirigée par Bernard Hours.

Le jury sera composé de :

Mme Myriam DUFOUR-MAÎTRE, maître de conférences hors-classe à l’Université de Rouen, examinateur.
Mr René FAVIER, Professeur émérite à l’Université Grenoble Alpes, directeur de thèse.
Mr Stéphane GAL, Maître de conférences à l’Université Grenoble Alpes, examinateur.
Mme Marie-Élisabeth HENNEAU, Maîtresse de conférences à l’Université de Liège, rapporteur.
Mr Bernard HOURS, Professeur à l’Université Jean-Moulin-Lyon III, co directeur de thèse.
Mr Stefano SIMIZ, Professeur à l’Université de Nancy, rapporteur.