Archives par étiquette : Goya

Publication : Print Quarterly, March 2017

Israël Silvestre, Fontaine de la Renommée dans le Jardin de Versailles, 1682, gravure, 50,0 x 37,7 cm, Versailles, Châteaux de Versailles et de Trianon.

ARTICLES
A Proposed Intaglio Addition to Leonhard Beck’s Printed Oeuvre BARBARA BUTTS AND MARJORIE B. COHN 3
Lelio Orsi, Antonio Pérez and ‘The Minotaur Before a Broken Labyrinth’ RHODA EITEL-PORTER 11
Cornelis Galle I Between Genoa and Antwerp JAMIE GABBARELLI 20
Franz Christoph von Scheyb on the Art of Engraving THOMAS FRANGENBERG 32
The Drypoints of B. J. O. Nordfeldt JULIE MELLBY 42 Continuer la lecture

Le musée des Beaux-Arts de Budapest s’expose au musée du Luxembourg

Jusepe de Ribera, Saint Jérôme, 1620, huile sur toile, 123,5 x 95,5 cm, Budapest, musée des Beaux-Arts.

Jusepe de Ribera, Saint Jérôme, 1620, huile sur toile, 123,5 x 95,5 cm, Budapest, musée des Beaux-Arts.

L’exposition[1] qui a lieu actuellement au musée du Luxembourg, sous le commissariat de Laurent Salomé et de Cécile Maisonneuve, permet d’admirer quelques-uns des chefs-d’œuvre du musée des Beaux-Arts de Budapest actuellement fermé pour rénovation[2]. Elle est divisée en huit sections allant de « La fin du Moyen-Age » jusqu’au « Symbolisme et modernité ». Trois sections sont plus particulièrement consacrées aux œuvres des XVIIe et XVIIIe siècles.

Continuer la lecture

Publication : « Le Dernier Carnaval. Goya, Sade et le monde à l’envers ».

STOICHITA Victor I., Le Dernier Carnaval Goya, Sade et le monde à l'envers, Paris, Hazan, mai 2016, 456 p.

STOICHITA Victor I. et CODERCH Anna Maria, Le Dernier Carnaval. Goya, Sade et le monde à l’envers, Paris, Hazan, mai 2016, 456 p.

Présentation de l’éditeur :

Le point de départ de ce livre a été une découverte apparemment mineure : la date bien connue de la mise en vente par Goya de la série des Caprices (le 6 février 1799) coïncide avec le Mercredi des Cendres, jour de clôture du « Dernier Carnaval du Siècle ». À partir de ce fait, l’auteur propose une reconstitution des enjeux du passage du XVIIIe au XIXe siècle. Ce tournant, essentiel pour la compréhension du monde moderne, n’a pas de date précise mais se situe quelque part entre la grande Révolution de 1789 et l’année 1800. Carnaval (renversement périodique et symbolique du Monde) et Révolution (violent renversement factuel) se correspondent et dialoguent. Ce livre analyse l’imaginaire d’une révolution au croisement de l’histoire et de la fiction. Il offre une incursion dans l’iconographie, l’anthropologie et la philosophie du « monde à l’envers », en traitant de façon analytique l’œuvre de Goya et celle de Sade. Enfin, il aborde la naissance de la modernité comme dernier écho de ce qui avait constitué, sous la forme de la Grande Fête, l’ancien rite du renouveau du temps qui arrive alors – autour de 1800, donc – à l’une de ses étapes les plus difficiles, mais aussi les plus significatives : l’apparition de l’imaginaire moderne en tant que dernier sursaut carnavalesque dans la culture occidentale.-Le Dernier Carnaval, écrit en français mais encore jamais publié dans cette langue, est déjà paru en anglais, espagnol, allemand, italien, japonais et roumain. –La présente édition est revue et actualisée.-Un brillant essai sur l’évolution de l’imaginaire et des mentalités au tournant du xixe siècle.-Une lecture inédite de l’œuvre de Goya.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’éditeur.