Archives par étiquette : époque moderne

Journée d’étude du GRHAM : « Figures de veuves à l’époque moderne (XVIIe et XVIIIe siècles) : Images d’un statut social accepté, caché, revendiqué ? » / « Figures of Widows in Modern Era (17th and 18th centuries): Images of an Accepted, Hidden, Claimed Social Status? »

Type : journée d’étude.
Date de l’événement : 15 juin 2021.
Lieu : en ligne (Zoom), sur inscription asso.grham@gmail.com

Programme : 

9h00 : Accueil des participants

9h15 : Introduction, Scarlett BEAUVALET-BOUTOUYRIE, professeure à l’Université de Picardie

9h45-11h15 : Pouvoir et rôle politique dans « l’Europe » de l’Ancien Régime

Modération : Maël Tauziède-Espariat, chercheur associé à l’Université de Bourgogne

Veuves royales : représentations politiques du veuvage en France et en Angleterre à l’époque moderne (XVIIe-XVIIIe), Julie ÖZCAN, doctorante en Histoire et Civilisation à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales

Christine de France, duchesse et régente de Piémont-Savoie (1619-1663). Entre l’être et le paraître, le statut politique et social d’une veuve Femme d’État, Florine VITAL-DURAND, chercheuse associée à l’Université Grenoble Alpes

L’obscur et l’éclat : concilier gouvernement et viduité sous la régence d’Anne d’Autriche , Damien BRIL, chercheur à l’École du Louvre Continuer la lecture

Appel à communication : Journée d’études du GRHAM « Figures de veuves à l’époque moderne (XVIIe et XVIIIe siècles) : Images d’un statut social accepté, caché, revendiqué ? » / « Figures of Widows in Modern Era (17th and 18th centuries): Images of an Accepted, Hidden, Claimed Social Status? »

 

15 juin / 15th June 2021, Paris Galerie Colbert

J.-B. Greuze, La veuve et son prêtre, v. 1784, huile sur toile, 128 x 160 cm, Saint-Pétersbourg, Ermitage

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 15 mars 2021.
Date de l’événement : 15 juin 2021.
Lieu :  Galerie Colbert, Institut National d’Histoire de l’Art (INHA) 6 rue des Petits Champs, 75002 Paris.

Femme et veuve sous l’Ancien Régime ? Les images qui permettent de définir la première abondent qu’il s’agisse de décrire une femme séduisante, une femme d’influence ou une femme du peuple. En revanche les images qui pourraient caractériser la seconde restent floues. De fait, la veuve se définit avant tout par la négative ; une veuve, c’est « celle qui a perdu son mari[1] ». La condition sociale imposée par le veuvage est jugée moins favorable que celle de la femme mariée, le Dictionnaire de Trévoux précisant qu’une « veuve pleure son mari, moins pour son mari, que parce qu’elle se voit déchue du rang qu’elle tenoit, et de la considération où elle étoit[2] », ce qui peut conduire cette dernière à des expédients condamnables : « La veuve soustrait souvent et recèle les plus beaux meubles de son mari[3] ». À l’opposé de cette vision peu séduisante, le statut de veuve semble toutefois offrir aux femmes une liberté que ne connaissent ni les filles ni les épouses[4].

Continuer la lecture

Présentation d’ouvrage : « L’artiste et l’antiquaire. L’étude de l’antique et son imaginaire à l’époque moderne. »

Type : présentation d’ouvrage

Date : 5 décembre 2017, 18h-20h

Lieu : Salle Vasari, Institut national d’histoire de l’art

L’artiste et l’antiquaire. L’étude de l’antique et son imaginaire à l’époque moderne, sous la direction d’Emmanuel Lurin et de Delphine Morana Burlot

Avec le développement de l’humanisme et la redécouverte de l’art antique, l’Antiquité est apparue comme un nouveau champ d’investigation et une source d’inspiration inépuisable. Les érudits et savants qui s’y sont intéressés, les « antiquaires », ont collaboré avec de nombreux dessinateurs, peintres et architectes, mais aussi avec des illustrateurs, des graveurs et des professionnels du livre, pour mener leurs recherches sur ces objets qui les passionnaient. L’objet de ce livre est de mettre en lumière une catégorie d’images qui interrogent constamment notre conception des techniques de reproduction artistique, de la représentation documentaire et du métier d’artiste dans les sociétés de l’époque moderne. Continuer la lecture

Appel à communication : 8 sessions at RSA (New Orleans, 22-24 Mar 18)

Eustache Le Sueur, Les Muses Melpomène, Erato et Polymnie, 1652 – 1655, huile sur toile, Paris, musée du Louvre.

Type : Appel en communication

Date de l’événement : 22 – 24 mars 2018

Lieu : Nouvelle Orléans

64th Annual Meeting of the Renaissance Society of America, New Orleans

[1] Mimesis and Fantasy in Early Modern Spanish Art. Deadline: Jun 3, 2017

[2] Elemental Force. Deadline: May 31, 2017

[3] Particularities of Place: The Practice of Collecting Early Modern European Art in the Southern United States. Deadline: Jun 3, 2017

[4] French Classicism and French Romanticism: A Necessary Encounter. Deadline: Jun 3, 2017

[5] The Value of Faking It. Deadline: Jun 2, 2017

[6] Beyond Surface: Interrogating the Early Modern Wall and Page. Deadline: Jun 2, 2017 Continuer la lecture

Appels à communication : 11 sessions at RSA (New Orleans, 22-24 Mar 18)

Rembrandt, La coquille, vers 1650, gravure, 9,7 x 13,2 cm, Paris, Bibliothèque nationale de France.

Type : Appels à conférence

Date de l’événement : 22 – 24 mars 2018

Lieu : Nouvelle-Orléans

Renaissance Society of America, New Orleans, March 22 – 24, 2018

[1] Reconnecting: New Thoughts on Art and the Spectator in Renaissance
Italy

[2] Representing Adultery in the Early Modern Netherlands

[3] Revisiting Reproductive Printmaking

[4] Early Modern Spanish Scholarship and Mentorship: Papers in Honor of
James Amelang

[5] New Directions in Dress and Identity Research

[6] Conchophilia: Shells as Exotica in the Early Modern World

[7] Sculpture in Rome, 1450-1650: New Perspectives

[8] Reassessing Francesco I de’ Medici: Art, Science, and Materiality
in Late Renaissance Florence

[9] Mnemosyne/Memory

[10] Prophetism and the New World in Early Modern History

[11] Sculpture in Spain Continuer la lecture