Archives par étiquette : conservation-restauration

Appel à communication : “Work in Progress Explorer gestes et savoir-faire artistiques à travers les sources de la technologie de l’art”

Type : Appel à communication
Date limite pour les propositions : 15 mai 2022
Dates de l’évènement : 24 et 25 novembre 2022
Lieu :  Galerie Colbert, 2 rue Vivienne 75002 Paris

Le groupe de travail ICOM-CC Art Technological Source Research (ATSR) fêtera ses 20 ans lors de la 9e rencontre intermédiaire rencontre intermédiaire les 24 et 25 novembre 2022. Organisé par l’HiCSA et l’ATSR, le colloque se tiendra dans l’auditorium de la galerie Colbert. Ce jubilé invite non seulement à opérer un bilan critique du travail déjà réalisé, mais aussi à se tourner vers l’avenir et à poursuivre la réflexion, l’étude des sources de la technologie de l’art constituant un champ scientifique encore jeune. Continuer la lecture

Candidatures Université d’été : “Techniques Picturales (1400-1900)”

Type : Université d’été
Date limite des candidatures : 30 avril 2022
Dates de l’évènement : 4-8 juillet 2022
Lieu : Centre Malher, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

L’université d’été « Techniques picturales (1400-1900)” se propose d’explorer certains pans de l’histoire de l’art pictural sous l’angle de la technologie. Des points clés de la peinture tels que le dessin et la production de multiples, la préparation des toiles et la peinture à l’huile, ou encore la couleur et ses modes de production seront étudiés. Chaque point sera développé au travers d’une école artistique et nourri par les interventions d’historiens de l’art, de chercheurs en sciences du patrimoine, de conservatrices du patrimoine et de restauratrices des biens culturels.

La formation s’adresse à douze étudiants en cours de doctorat en histoire de l’art ou en sciences du patrimoine, ou inscrits en master 2 et envisageant un doctorat. L’enjeu de cette université est que les participants acquièrent les fondements d’une étude technologique et expérimentent ces notions. Continuer la lecture

Conférence du GRHAM : “Histoire de l’art et chasse au trésor”, par Christine Martin – Pinakotag (2 décembre, Paris)

Portrait de la marquise de Montesson (©Art In Lab)

 

Type : Conférence.
Date et horaire : 2 décembre 2021 à 18h.
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Jullian.
Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Les travaux de restauration sont toujours un moment privilégié pour se pencher sur l’histoire d’une œuvre et tenter de retracer au moins une partie de son parcours. C’est aussi parfois — souvent —  l’occasion de jolies découvertes et, si retrouver la main d’un auteur reste le graal, identifier un modèle, un sujet, ou encore des circonstances de création constitue autant d’éléments qui nous entrainent bien souvent dans une chasse au trésor dont il ressort toujours quelque chose de passionnant.

Au-delà de la matière, objet principal de ses soins, le conservateur-restaurateur est en charge de la mémoire de l’œuvre qui lui est confiée. Elle constitue un élément majeur de la conservation préventive pourtant trop souvent laissé de côté, une fois les précieux éléments glanés au fil des recherches transcrits dans un simple rapport d’intervention. Nous pensons que le conservateur-restaurateur a ce rôle de conseil auprès de sa clientèle (à fortiori lorsqu’il s’agit du marché privé) et c’est à lui qu’incombe le devoir de faire parler les œuvres qui lui sont confiées, voire de faire appel aux sachants/historiens de l’art lorsque ses capacités sont dépassées. Nous nous appuierons sur deux cas pour illustrer cela : d’une part, la découverte et la reconnaissance du portrait de Madame de Montesson par Élisabeth-Louise Vigée Le Brun, d’autre part, les recherches, toujours en cours, menées sur une belle odalisque dont la signature joue le rôle de carte au trésor…

Ce sont des découvertes comme celles-ci qui nous ont conduits à développer Pinakotag, une solution de marquage innovante et non invasive qui permet d’inscrire la mémoire des œuvres sur elles-mêmes, et le cas échéant, la sauvegarder, l’enrichir et la partager. Véritable outil de conservation préventive autant que plateforme de gestion de collection, Pinakotag a remporté l’édition 2020 du Start-up Contest du salon SITEM dans la catégorie Innovation Technologique.

 

Biographie : Christine Martin a mené une reconversion professionnelle entre 2013 et 2016 pour réaliser un rêve d’enfant et devenir conservatrice-restauratrice de peintures de chevalet. Elle a fondé l’Atelier du Pigeonnier (Paris VIIe) et travaille auprès d’une clientèle privée. Sa carrière initiale en contrôle financier dans la construction industrielle l’a amenée à travailler sur le développement et le déploiement d’ERP (Enterprise Ressource Planning – Logiciel qui permet de suivre et gérer l’ensemble des données opérationnelles d’une entreprise). C’est cette double compétence qui lui a permis de développer Pinakotag.

Colloque : “Études et exercices polysémiques autour d’une œuvre : La France apportant la Foi aux Wendats de la Nouvelle-France”.

Anonyme (France), La France apportant la foi aux Wendats de la Nouvelle-France, vers 1666, huile sur toile, 227,3 x 227,3 cm, Pôle culturel du Monastère des Ursulines de Québec, NAC 1997.1017.

Type : colloque.
Date de l’événement : 28 et 29 octobre 2021.
Lieu : En ligne et à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Salle des Boiseries (Pavillon Judith-Jasmin, J-2810), 1564 Saint-Denis, Montréal, Québec, H2X 1K1.

Organisé par Pierre-Olivier Ouellet (UQAM), Marianne Longtin (UQAM) et Dominic Hardy (CRILCQ, UQAM).

28 octobre 2021

13 h : Accueil

13 h 30 : Mot de bienvenue et présentation du colloque

14 h : Séance 1 : L’œuvre mise au foyer : regards rapprochés sur l’objet et sa médiation
Président de séance : Laurier Lacroix (CRILCQ, UQAM, Montréal)

Élisabeth Forest (Centre de conservation du Québec, Québec), La restauration de La France apportant la foi aux Wendat de la Nouvelle- France

Daniel Drouin (Musée national des beaux-arts du Québec, Québec), « Croire » au Musée national des beaux-arts du Québec : la présentation de La France apportant la foi aux Wendat de la Nouvelle-France

Joseph Monteyne (University of British Columbia, Vancouver), Painted Visions, Visualized Paintings: Revisiting La France apportant la foi aux Wendat de Nouvelle-France

Continuer la lecture

Journée d’étude : “Recherche et restauration : histoires, pratiques et perspectives”, 22 septembre 2021, en visioconférence

Type : Journée d’étude

Date et horaire : 22 septembre 2021, 9h-17h30

Lieu : Visioconférence pour le public (sur inscription en ligne)

L’enquête menée récemment dans le cadre du projet « Recherche et Restauration » auprès du DIM Matériaux anciens et patrimoniaux, au sein de l’ENS Paris-Saclay et en partenariat avec l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, a eu pour but d’identifier des pistes de réflexion à partir des discours des acteurs de la profession.

A côté des différentes études menées ces dernières années sur le statut professionnel des restaurateurs, cette journée se donne un autre objectif, alimenté à la fois par une réflexion sur les spécificités de l’interdisciplinarité mise en œuvre dans les études portant sur matériaux anciens, et par une réflexion construite à partir de projets collectifs.

La journée “Recherche et Restauration – Histoires, pratiques et perspectives” aura pour but d’identifier des outils, des instruments, des processus, simples, robustes et innovants favorisant une meilleure articulation entre recherche et restauration dans le cadre d’une réflexion inter- et pluridisciplinaires. Continuer la lecture

Journées d’études : « Réversibilité, irréversibilité et « retraitabilité » en conservation-restauration »

Nicolas Poussin, L’inspiration du poète, vers 1629, huile sur toile, 183 x 213 cm, Paris, musée du Louvre © 2019 RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle

Type : journées d’études

Dates de l’évènement : 23-24 septembre 2021

Lieu : Amiens, Espace Dewailly, Amphithéâtre Jean Cavaillès

 

Le Centre de recherche et de restauration des musées de France organise en région un cycle de journées d’étude sur la conservation-restauration des œuvres d’art. Accueillies par le musée d’arts d’Amiens les 23 et 24 septembre 2021, ces troisièmes journées sont destinées en priorité aux professionnels des musées (conservateurs, attachés de conservation, régisseurs, restaurateurs, etc.) et des Monuments Historiques, aux étudiants ainsi qu’aux amateurs éclairés. Elles bénéficient du soutien de la DRAC Hauts-de-France (Ministère de la Culture), de la Ville d’Amiens et de la métropole amiénoise, du musée de Picardie, de la Fédération Française des Professionnels de la Conservation-Restauration (FFCR) et de la collaboration de l’Association Générale des Conservateurs des Collections publiques de France et sa section régionale (AGCCPF). Ces journées sont dédiées à la Réversibilité, l’irréversibilité et la “retraitabilité” en conservation-restauration ». Continuer la lecture

Anetta Palonka-Cohin et Gabriel Bernard, “Une Adoration des bergers de François Fleuriot récemment restaurée dévoile ses secrets”

Fig. 1 : François Fleuriot, Adoration des bergers, 1620, huile sur toile, Hauteur : 116 cm ; Largeur : 150 cm, Hôpital Saint-Calais (Sarthe), Vue générale de la face avant restauration © Gabriel Bernard

La restauration de l’Adoration des bergers de Saint-Calais (Sarthe)[1] a été entreprise au cours de l’été 2020, dans le cadre de l’exposition Trésors d’Art Sacré consacrée à l’évolution de la peinture mancelle au XVIIe siècle, présentée en 2021 dans l’Abbaye Royale de l’Epau, aux portes du Mans[2] (Fig. 1 & 2).

Fig. 2 : Exposition : 30 ans de restauration par le Département de la Sarthe [Détail : Vierge et l’Enfant adoré par les anges de François Mongendre] — photo : S. Lagoarde waap.fr — création graphique Gleech

Aujourd’hui conservé dans la chapelle de l’hôpital de Saint-Calais, ce tableau a été peint en 1620 par François Fleuriot (actif au Mans dans la première moitié du XVIIe siècle), auteur de nombreuses toiles conservées dans les églises sarthoises[3]. Il a été très certainement offert par la famille de Flandre, seigneurs de Saint-Calais, comme l’indiquent leurs armes peintes sur l’œuvre (Fig. 3). Il peut à l’origine avoir été destiné à l’église Notre-Dame de cette ville, lieu de sépulture des membres de cette famille.

Continuer la lecture

Conférences : “De la France à l’international : les prix, bourses et financements alloués à la recherche en conservation-restauration”, Semaine de la recherche – Ecole doctorale 441 Histoire de l’art et Centre de recherche HiCSA

Type : conférences
Date de l’événement : 14 juin 2021, 14h-17h.
Lieu : Online, Zoom (https://hicsa.univ-paris1.fr/page.php?r=3&id=1089&lang=fr)

Programme et informations : 

Lien de connexion Zoom (ID 937 6294 5135 / Code 893111)

Contacts : Thierry.Lalot@univ-paris1.fr ; Claire.Betelu@univ-paris1.fr ; Barbara.Jouves@univ-paris1.fr

14h : Introduction Thierry Lalot, professeur des universités et directeur de la mention CRBC, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

14h10-14 h45 : Recherches menées à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

La patrimonialisation des modèles anatomiques en papier-mâché du docteur Auzoux (1797-1880): quelles valeurs pour quelle conservation ? Marion Gouriveau, ATER, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et conservatrice-restauratrice arts graphiques Continuer la lecture