Archives par étiquette : bibliothèques

Journée d’étude du GRHAM et du séminaire Collection : « Collectionner : acteurs, lieux et valeur(s)(1750 – 1815) », (Online, 26-27 octobre 2020).

 

Adriaan de Lelie, De kunstgalerij van Jan Gildemeester Jansz, huile sur toile, 1794–95, Rijksmuseum, Amsterdam.

 

Type : journée d’étude du GRHAM et du séminaire Collection.
Date de l’événement : 26 et 27 octobre 2020.
Lieu : Online. Le colloque aura lieu sur Zoom. Veillez à vous inscrire au préalable, afin de recevoir les informations nécessaire, à l’adresse : collection.seminaire@gmail.com

Le Groupe de Recherche en Histoire de l’Art Moderne (GRHAM) et le Séminaire Collection s’associent pour l’organisation d’un colloque sur le thème du collectionnisme. Intitulé Collectionner : acteurs, lieux et valeur(s) (1750 – 1815), cet événement a comme objectif d’analyser les collectionneurs à travers leurs pratiques et leurs représentations, en insistant sur de nouvelles pistes de réflexions méthodologiques. Celles-ci permettront d’extraire cette thématique d’approches purement biographiques et monographiques. À partir de cas précis, le colloque entend appréhender le collectionnisme par le biais de problématiques et de méthodes propres qui vont au-delà de la reconstitution d’une collection, un travail certes incontournable, mais conçu ici plutôt comme le point de départ d’une réflexion. Bien que les thématiques à exploiter soient nombreuses, nous nous proposons de borner notre examen à l’étude de quatre axes principaux.

Programme :

26 octobre 2020

9h00 Accueil – Introduction

9h15 – 10h00 Ouverture

  • O. Bonfait, Université de Bourgogne, La culture de la collection au XVIIIe siècle. Etat de la question.

10h00 – 12h45 Session 1 : L’objet privé

Présidence : Patrick Michel

  • L. Jouvet, Université de Bourgogne, Les médailles de Jean Warin (1604-1672) : collectionner l’artiste ou les objets ?

Continuer la lecture

Colloque : “7e Journées professionnelles : Innover pour conserver”

Type : Colloque
Date de la manifestation : 23-24 mars 2017
Lieu : Paris, Cité de l’architecture et du patrimoine, Auditorium

Innover pour conserver. Recherche et développement en conservation-restauration des biens culturels

La direction générale des Patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication organise en partenariat avec l’Institut national du patrimoine et la Cité de l’architecture et du patrimoine les septièmes journées professionnelles de la conservation-restauration.

Centrées sur des « retours d’expérience », ces journées s’adressent à tous les professionnels de la conservation-restauration des biens culturels sur l’ensemble des champs patrimoniaux : archives, musées, bibliothèques, archéologie, monuments historiques…

Les journées 2017 ont pour objectif de mettre en lumière les principales thématiques de recherche en cours et les innovations récentes dans le domaine de la conservation-restauration.  Continuer la lecture

Publication : “Bibliothèques, décors, XVIIe–XIXe siècle”.

BARBIER Frédéric, DE PASQUALE Andrea et MONOK István, Bibliothèques, décors, XVIIe–XIXe siècle, Paris, Éditions des Cendres, 2016, 306 p.

BARBIER Frédéric, DE PASQUALE Andrea et MONOK István, Bibliothèques, décors, XVIIe–XIXe siècle, Paris, Éditions des Cendres, 2016, 306 p.

Présentation de l’éditeur :

La chronologie est spécifique au domaine : dans la seconde moitié du xvie et au début du xviie siècle, la bibliothèque abandonne le mobilier traditionnel des pupitres pour prendre la forme moderne d’une grande salle de travail dont les murs sont tapissés de livres. Ce modèle deviendra à son tour de moins en moins adapté, jusqu’à ce que, face à l’accroissement de la production imprimée qui se produit au xixe siècle, le principe des magasins de stockage des livres se développe et l’organisation interne de la bibliothèque se modifie. Au fil de cet espace de temps des xviie–xixe siècles, les grands courants artistiques se succèdent, du baroque au classicisme puis au néo-classique, et jusqu’à l’émergence de l’architecture industrielle.

Parallèlement, l’institution de la bibliothèque garde une charge symbolique élevée, mise en scène par le biais du décor. On connaît les somptueuses bibliothèques baroques du monde catholique, de la péninsule Ibérique à l’Allemagne méridionale, à l’Europe centrale, ou encore à l’Italie. Pourtant, d’autres modèles de décor se rencontrent, qu’il s’agisse de la France (à la Bibliothèque Mazarine) ou encore de la géographie de la Réforme protestante. À côté des exemples les plus  célèbres, y compris celui de la Hofbibliothek de Vienne, les contributions présentent un certain nombre de bibliothèques historiques largement méconnues jusqu’à aujourd’hui, notamment en Europe centrale et orientale (Alba Iulia), mais aussi en Italie (avec le Palais Borromini à Rome).

Ce travail transdisciplinaire réunit les meilleurs spécialistes européens, confrontant les leçons de l’histoire générale avec celles de l’histoire de l’art, de l’histoire des idées et de l’histoire du livre et des bibliothèques. Un ouvrage placé sous la direction de Frédéric Barbier, István Monok &  Andrea De Pasquale qui ont réuni à leurs côtés une équipe internationale de spécialistes de l’histoire des bibliothèques et du livre / Ample iconographie, bibliographie et index. Continuer la lecture

Conférences et colloques : “Maisons d’écrivains, patrimoines littéraires : quelles collections, dans quelles conditions?”

Anonyme britnnaique, Les Charmettes. Maison de J.J. Rousseau à Chambéry, 1871, Londres, Tate Collection

Anonyme britannique, Les Charmettes. Maison de J.J. Rousseau à Chambéry, 1871, Londres, Tate Collection

Les XIVes Rencontres de Bourges auront lieu les 18, 19 et 20 novembre 2016, sur le thème :

Maisons d’écrivain, patrimoines littéraires : quelles collections, dans quelles conditions ?

Le constat : les collections des maisons d’écrivain sont variées et dépendent de diverses tutelles :

  • manuscrits : conservation “bibliothèque” ou “archive”,
  • objets : conservation “musée”,
  • bâtiments : conservation “architecture”.

d’où une grande diversité de questions posées sur la conservation de ces collections.

Le comité de pilotage a donc retenu les grands points suivants à traIter lors de ces Rencontres 2016 :

  • enjeux et objectifs : les statuts, tutelles et financements, les différents labels, les transferts de propriété…
  • conservation et transmission : le PSC et la politique d’acquisition, les réserves, la conservation préventive et la restauration. La question du public, les limites de la présentation…
  • sécurité des bâtiments et sûreté des collections.

Les Rencontres de Bourges 2016 seront inaugurées par Philippe Artières historien et philosophe, directeur de recherche au CNRS.

L’accueil à l’Abbaye de Noirlac, dont le projet culturel tourne autour de la pluralité des écritures artistiques, est une évidence depuis plusieurs années de partenariat. Le thème de la conservation la concerne aussi, comme tous les lieux patrimoniaux.

Programme à télécharger