Archives par étiquette : arts

Colloque : “Mazarin, Rome & l’Italie”.

Pierre Mignard, Portrait du cardinal Mazarin, 1661, huile sur toile, 65 x 55 cm, Chantilly, musée Condé.

Pierre Mignard, Portrait du cardinal Mazarin, 1661, huile sur toile, 65 x 55 cm, Chantilly, musée Condé.

Type : colloque.
Date et horaire : du 11 au 13 mai 2017.
Lieu : Bibliothèque Mazarine et Ecole des chartes, Paris.

Ce colloque, qui prend la suite du colloque Mazarin, les lettres et les arts (Institut de France, décembre 2002, actes publiés en 2006), portera sur les liens de Mazarin avec Rome et l’Italie, pendant sa période romaine, jusqu’en 1643, puis pendant son ministériat en France. Dans une double perspective, celle de l’histoire et celle de l’histoire des arts, on y étudiera ses réseaux (diplomatiques, politiques, religieux, familiaux, de renseignement, les uns et les autres étant souvent mêlés), son collectionnisme, son mécénat, sa propagande.

Programme :

Jeudi 11 mai 2017 – Bibliothèque Mazarine

HISTOIRE DES ARTS. Président de séance : Yann SORDET (Directeur de la Bibliothèque Mazarine)

14h-Accueil
14h15-14h55 : Patrick MICHEL (Professeur, Université de Lille 3-Charles de Gaulle), « La succession de Mazarin à Rome et en France ».
14h55-15h35 : Yvan LOSKOUTOFF (Professeur, Université du Havre, Académie des Jeux floraux), « Anne et Jules, ou la symbolique partagée : un portrait de la reine par Jean Valdor et ses sources chez les Barberini ».
15h35-16h15 ; Delphine CARRANGEOT (Maître de conférences, Université de Versailles-Saint-Quentin), « Mazarin et la collection dispersée des Gonzague de Mantoue : enjeux politiques et diplomatiques d’une affaire artistique internationale ».
Pause
16h30-17h10 : Sonia CAVICCHIOLI (Professeur, Université de Bologne), « Une ‘mazarinette’ entre la France et l’Italie. Laura Martinozzi d’Este et son mécénat ».
17h10-17h50 : Simone SIROCCHI (Docteur, Université de Bologne), « Mazarin et la fabrique du portrait à la cour de Francesco Ier d’Este (1610-1658) ».
17h50-18h30 : Fabrizio FEDERICI (Docteur, boursier de la Biblioteca Hertziana), « Un partisan de la France en quête de protection : ce ‘bon vieux’ chevalier Francesco Gualdi et le cardinal Mazarin ».

Continuer la lecture

Colloque : « Art et Économie. Une histoire partagée »

art-et-economie

Type : colloque.
Date de la manifestation : 18 et 19 novembre 2016.
Lieu : Université Toulouse – Jean Jaurès. Maison de la Recherche / Amphi F417.

Comité d’organisation : Anne Conchon (Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, AFHE), Natacha Coquery (Université Lumière-Lyon 2, IUF, AFHE), Cecilia D’Ercole (Ehess, AFHE), Nicolas Marty (Université de Perpignan-Via Domitia, AFHE), Jean-Michel Minovez (Université Toulouse-Jean Jaurès, FRAMESPA), Jean-Marc Olivier (Université Toulouse-Jean Jaurès, FRAMESPA), Anne Perrin-Khelissa (Université Toulouse-Jean Jaurès, FRAMESPA), Emilie Roffidal (CNRS, Université Toulouse-Jean Jaurès, FRAMESPA).

Comité scientifique : Marco Belfanti (Université de Brescia), Philippe Bernardi (CNRS, Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne), Roberto Casati (CNRS, Ehess), Manuel Castiñeiras (Université autonome de Barcelone), Michael Hutter (Social Science Center, Technische Universität, Berlin), Lesley Miller (Victoria and Albert Museum, Londres), France Nerlich (Université François-Rabelais, Tours), Laurent Tissot (Université de Neuchâtel).

Programme

18 novembre 2016

9h15 – Accueil des participants
9h45 – Introduction (Cecilia D’Ercole, Ehess, AFHE, Jean-Michel Minovez, Université Toulouse – Jean Jaurès, FRAMESPA)

  •  10h-13h00 – Session 1 : Arts et entreprises
    Président : Jean-Marc Olivier (Université de Toulouse – Jean Jaurès, FRAMESPA)

– Vittoria Ferrandino, Erminia Cuomo (Université du Sannio) : « Art for enterprises : advertising and growth of a long lived Italian company in the International context »

– Pascal Bertrand (Université Bordeaux Montaigne) : « Entrepreneur de tapisseries : métier florissant ou profession à risque ? »

– Aziza Gril-Mariotte (Université de Haute Alsace) : « Susciter le désir. Les choix artistiques et commerciaux dans les manufactures de toiles peintes (XVIIIe-XIXe siècle)  » Continuer la lecture

Appel à communication : The role of sculpture in Parisian decorative arts (Paris, mars 2016)

Pendule " à l'astronomie", XVIIIe siècle, biscuit, marbre et bronze, coll. part.

Pendule ” à l’astronomie”, XVIIIe siècle, biscuit, marbre et bronze, coll. part.

Type : Colloque.
Date limite pour envoyer une proposition : 4 novembre 2015.
Date et lieu de la manifestation : 14-15 mars 2016 – Paris

The role of sculpture in the design, production collecting and display of Parisian decorative arts in Europe (1715-1815)

International Conference Part II, following the first held on 29 August 2015 at Mons, European Capital of Culture

Between 1715 and 1830 Paris gradually became the capital of Europe, “a city of power and pleasure, a magnet for people of all nationalities that exerted an influence far beyond the reaches of France”, as Philip Mansel wrote, or as Prince Metternich phrased it, “When Paris sneezes, Europe catches cold”. Within this historical framework and in a time of profound societal change, the consumption and appreciation of luxury goods reached a peak in Paris.

Continuer la lecture

Journée d’étude : Le rôle de la sculpture dans les arts décoratifs parisiens

Pendule " à l'astronomie", XVIIIe siècle, biscuit, marbre et bronze, coll. part.

Pendule ” à l’astronomie”, XVIIIe siècle, biscuit, marbre et bronze, coll. part.

Type : Journée d’étude à l’occasion de Mons, Capitale Européenne de la Culture 2015.
Date : 29 août 2015 (Inscriptions obligatoires, ouvertes jusqu’au 26 août).
Lieu : Maison de la Mémoire de Mons, rue des Sœurs Noires, 2.

Entre 1715 et 1830, Paris devient la capitale de l’Europe : “une ville de pouvoir et de plaisir, un aimant pour toutes les nationalités exercé bien au delà des limites de la France”, écrira Philip Mansel, ou comme le Prince Metternich le formule, “quand Paris éternue, l’Europe prend froid.” Ce contexte historique voit naître de profonds changements societaux. C’est un temps où la consommation et l’intérêt porté aux produits de luxes atteint des sommets.

La priorité de cette journée d’étude sera d’établir le rôle du sculpteur dans les processus de conception et de production des arts décoratifs Parisiens, à partir de meubles et d’éléments de décoration intérieure : porcelaines, argents, bronzes dorés et horloges.

Ces dernières années, un grand nombre d’études a été porté sous les auspices de musées d’arts décoratifs et d’autres entités telle la Furniture History Society et la Société Française de Porcelaine. Cela semble intéressant de les confronter dans une approche interdisciplinaire au niveau Européen et en encourageant la discussion à partir des différents objets d’étude, de part leur matérialité et leur tri-dimensionnalité.

Les relations entre, d’un côté, les architectes, ornemanistes et autres concepteurs ainsi qu’entre les sculpteurs, menuisiers, ébénistes, orfèvres, fabricants de porcelaines, bronziers et autres producteurs, sans oublier les marchands, seront au coeur des études sur le processus de conception.

Une deuxième étape de compréhension de l’importance de la sculpture dans les arts décoratifs sera mise en lumière à l’aune de la diffusion des produits manufacturés dans les autres capitales Européennes, particulièrement après la Révolution Française.

Dans l’ensemble, cette journée devrait éclairer l’aspect sculptural des arts décoratifs produits à Paris tout au long du XVIIIe siècle et comment ces modèles se diffusent en Europe. Sans vouloir être exhaustive, cette journée – et les publications qui en suivront – espère confronter les histoires et les méthodes afin de faire ressortir l’importance des arts décoratifs, trop souvent négligés.

Programme :

9 h – 10 h : Accueil et petit-déjeuner

9 h 45 – 10 h : Introduction par Jean Schils, Werner Oechslin et Léon Lock

Session 1 : Sculpture as a theme / sculpture as an object, within French decorative arts
Président de séance : Guilhem Scherf, Musée du Louvre, Paris

10 h – 10 h 25 : Luca Raschèr, Koller Auktionen, Zürich
Humanité et bestiaire en bronze sur les meubles français du XVIIIe siècle

10 h 30 – 10 h 55 : Dr Charles Avery, Cambridge
An elephantine rivalry : the ménagerie clocks of Saint-Germain and Caffieri

11 h – 11 h 25 : Virginie Desrante, Cité de la Céramique, Sèvres
Petite sculpture et objets de luxe, le biscuit de Sèvres – une révolution esthétique

11 h 30 – 11 h 55 : Xavier Duquenne, Brussels
Le sculpteur de la cour Augustin Ollivier, de Marseille, au Palais de Charles de Lorraine à Bruxelles

11 h 55 – 12 h 15 : Discussion
12 h 15 – 13 h 10 : Déjeuner

Session 2: The role of the sculptor within the design and production processes

13 h 15 – 13 h 40 : Jean-Dominique Augarde, Centre de Recherches Historiques
sur les Maîtres Ébénistes, Paris
De Houdon à Prud’hon, la collaboration entre sculpteurs et bronziers d’ameublement de 1760 à 1820

13 h 45 – 14 h 10 : Audrey Gay-Mazuel, Musée des Arts Décoratifs, Paris
Du dessin au montage, les sculpteurs dans l’atelier de l’orfèvre parisien Jean-Baptiste-Claude Odiot (1763-1850)

14 h 15 – 14 h 40 :  Jean-Baptiste Corne, Ecole du Louvre/Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris
Le sculpteur ornemaniste à la veille de la Révolution. Une condition sociale en mutation ?

14 h 40 – 15 h : Discussion
15 h 00 – 15 h 30 : Pause café

Session 3: French sculptural decorative arts in international perspective
Président de séance : Prof Dr Dr H.C. Mult. Werner Oechslin, ETH Zürich/ SBWO Einsiedeln

15 h 30 – 15 h 55 : Dr Léon Lock, University of Leuven
Comment la rocaille parisienne conquit Munich. Le rôle de l’architecte et ornemaniste François Cuvilliés (Soignies 1695 – Munich 1768)

16 h 00 – 16 h 25 : Guido Jan Bral, Brussels
Les ducs d’Arenberg, mécènes des arts décoratifs parisiens à Bruxelles (1765-1820)

16 h 30 – 16 h 55 : Sir Timothy Clifford, Former Director, National Galleries of Scotland, Edinburgh
Title to be confirmed

16 h 55 – 17 h 15 : Conclusions et discussion

INSCRIPTIONS :
Free for members of the Low Countries Sculpture Society and of the
Maison de la Mémoire of Mons, but registration compulsory :
info [at] lcsculpture [dot] org
Seating limited so book early to avoid disappointment. Non-members : €25 per person.