Archives par étiquette : architecture privée

Publication : “Décoration intérieure et plaisir des sens (1700-1850)”

Noémi Duperron (dirs.), Barbara Jouves-Hann (dirs.), Maxime Georges Métraux (dirs.), Marc-André Paulin (dirs.) et Bérangère Poulain (dirs.), Décoration intérieure et plaisir des sens (1700-1850), Rome, Artemide edizioni, 2022, 166 p.

 

Présentation de l’éditeur :

Dès le début du XVIIIe siècle, l’idée de plaisir — comme recherche de sensations agréables — devient une composante essentielle et constante de la société. Selon l’historien Paul Hazard, la sensation permet alors à l’individu de prendre conscience de l’existence du monde qui l’entoure, et devient une préoccupation centrale pour les hommes de lettres et les artistes. Dans les espaces intérieurs, ce nouveau rapport de proximité entre l’homme sensible et les murs, le mobilier ou les objets du décor se ressent au travers des interrogations sur la place du plaisir sensoriel dans la distribution, l’ameublement et l’ornementation.

Ce paradigme est au cœur des articles présentés dans cet ouvrage. Focalisés sur la production européenne entre 1700 et 1850, leurs auteurs examinent les sensations sous l’angle de la culture matérielle, des normes sociales ou de l’usage des différentes pièces du logement, que celui-ci ait été édifié, théorisé ou simplement imaginé. En s’appuyant sur des méthodologies variées, les différentes études montrent le rôle central joué par le plaisir, le confort, la commodité ou encore l’agrément dans la conception des intérieurs à cette période. Affectant toutes les échelles de l’habitat, de la construction du bâtiment à la décoration de ses recoins les plus intimes, les sens du toucher, de l’odorat, de la vue ou de l’ouïe sont autant d’éléments auxquels les architectes, les artistes et les artisans devaient prêter attention pour satisfaire les exigences de leurs utilisateurs aux perceptions aiguisées. Continuer la lecture

Colloque online : “Décoration intérieure et plaisir des sens (1700-1850)”.

Type : Colloque.
Date de l’événement : 3 et 4 décembre 2020.
Lieu : Online. Le colloque aura lieu sur Zoom.

 
 
Lien pour l’inscription – jeudi 3 décembre : 
Lien pour l’inscription – vendredi 4 décembre :
 
Colloque organisé par l’Université de Genève (Unité d’histoire de l’art) et l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Equipe de recherche HiCSA et Ecole doctorale d’histoire de l’art).
PROGRAMME
 
Jeudi 3 décembre, 14h

Introduction, Bérangère Poulain (Université de Genève) et Barbara Jouves-Hann (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Continuer la lecture

Appel à Communication : « Aménagement intérieur et cohabitation des styles aux époques moderne et contemporaine » / “Design and Style Cohabitation From the Eighteenth to the Twentieth Century”

HEBEY Isabelle, Architecture d’intérieur et décoration, Lausanne, Edi-Pop, 1972

Type : Journée d’études
Proposition de communication : 6 novembre 2017

Date de la journée : 19 mars 2018
Lieu : Paris, Institut national d’histoire de l’art, salle Vasari

Cette journée d’études interrogera l’adaptation dans un espace domestique, de façon usuelle et pragmatique, d’objets qui n’étaient originellement pas destinés à se rencontrer, en jouant malgré ou avec leur dissemblance. Ce thème a été récemment mis à l’honneur par la Galerie des Gobelins lors de l’exposition À table avec le mobilier national[1], où les peintures, cartons et tentures du XVIIIe siècle de la manufacture royale encadraient 50 ans de création mobilière de l’Atelier de Recherche et de Création (1964-2014).

Si dans le domaine de l’histoire de l’art il est courant de rencontrer des exemples d’intérieures où l’harmonie décorative a pu être conçue selon l’idéal d’ « œuvre d’art totale », c’est ici un versant opposé qui sera observé. Il s’agira de s’intéresser aux assortiments dans un même espace d’objets d’époques différentes, et aux réflexions alimentées par ses rapprochements inattendus, parfois surprenants. Continuer la lecture

Publication : Les hôtels particuliers de Dijon au XVIIe siècle.

BOTTE Agnès, Les hôtels particuliers de Dijon au XVIIe siècle, Paris, Picard, octobre 2015, 360 p.

BOTTE Agnès, Les hôtels particuliers de Dijon au XVIIe siècle, Paris, Picard, octobre 2015, 360 p.

Présentation de l’éditeur :

Si à Paris, les hôtels particuliers ont fait l’objet de publications assez récentes, en province par contre, les études de synthèse sont encore rares. Cet ouvrage propose une étude inédite de l’architecture privée dijonnaise du XVIIe siècle : un patrimoine exceptionnel, en grande partie préservé.

Le dépouillement de nombreuses sources d’archives inédites a permis de reprendre l’histoire de ces hôtels : leur implantation, leurs commanditaires, les architectes et les entrepreneurs, ou encore la distribution des espaces intérieurs ou extérieurs.
Dans une société parlementaire où les apparences jouent un rôle primordial, l’hôtel est un véritable marqueur d’identité qui exprime le rang de chacun dans la hiérarchie sociale. Cinquante-quatre demeures historiques dijonnaises sont analysées en détail, pour mettre en évidence l’évolution de leur architecture.

L’auteur replace l’architecture patricienne provinciale dans la France du Grand Siècle : Paris, la première référence, mais aussi Aix-en-Provence, Bordeaux, Montpellier, Rouen ou encore Toulouse.
Cet ouvrage s’inscrit dans la redécouverte d’un très riche patrimoine et a bénéficié d’une campagne photographique dédiée qui révèle de nombreux édifices privés d’ordinaires peu accessibles.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’éditeur.