Archives par étiquette : Alexandre-Évariste Fragonard

Publication: Rebecca DUFFEIX, Alexandre-Évariste Fragonard (1780-1850), Paris, Arthena, 2022, 520 p., 1691 ill.

Reconnu jusqu’aux années 1830 comme un artiste majeur, Alexandre-Évariste Fragonard (1780-1850) a été injustement éclipsé au profit de son père, le célèbre Jean-Honoré. Peintre d’Histoire en vogue, artiste « troubadour », Alexandre-Évariste est un créateur au talent éclectique. Précoce – il présente son premier dessin au Salon à treize ans -, il n’aura de cesse d’explorer avec succès tous les domaines : peinture, dessin, gravure et sculpture. Si ses scènes d’Histoire nationale – François Ierarmé chevalier par Bayard, Jeanne d’Arc sur le bûcher ou La Bataille de Marignan –, sont entrées dans notre imaginaire, Fragonard a également fourni de nombreux dessins pour des recueils de gravures, des modèles de formes et de décors pour la manufacture de Sèvres ou pour des costumes de l’Opéra. Fidèle aux leçons de son maître David, « Fragonard fils », nous montre aussi ses dons de coloriste, aux effets de lumière audacieux et maîtrisés, hérités de son père, et ses évocations de Bradamante ou de la statue du commandeur de Dom Juan peuvent être qualifiées de romantiques.

La monographie que lui consacre Rebecca Duffeix est éditée par Arthena (135€). Pour recevoir l’ouvrage et rédiger un compte rendu: asso.grham@gmail.com

Plus de détails sur le contenu de l’ouvrage: Table_matieres_Fragonard

 

Parution: De David à Delacroix. Du tableau au dessin, Onzièmes rencontres internationales du Salon du Dessin, actes du colloque (30-31 mars 2016)

Pierre Rosenberg et Louis-Antoine Prat (dir.), De David à Delacroix. Du tableau au dessin, Onzièmes rencontres internationales du Salon du Dessin, actes du colloque (30-31 mars 2016), Paris : Société du Salon du dessin / Dijon : L’Echelle de Jacob, 2016.

Relié, 263 pages. Prix : 35 euros, ISBN : 9782953325799.

Sous l’impulsion de Bertrand Gautier, les rencontres internationales du Salon du dessin 2016, dirigées par Pierre Rosenberg et Louis-Antoine Prat, ont prolongé les réflexions initiées il y a plus de quarante ans lors de l’exposition De David à Delacroix : la peinture française de 1774 à 1830. À cette occasion, treize contributions ont élargi les recherches à la question du dessin. Le premier volet de ces rencontres consacrées au dessin entre les règnes de Louis XVI et de Charles X est désormais publié (table des contributions ci-jointe).