Archives de catégorie : Colloques

Appel à communication : « Le sacrifice d’Isaac ».

Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage, Le Sacrifice d’Isaac, 1603-1604, huile sur toile, 104 x 135 cm, Florence, Galerie des Offices.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 31 août 2021.
Date de l’événement : 17-18 mars 2022.
Lieu : Arras, université d’Artois.

Au sein de l’axe TransLittéraires du centre de recherche Textes et Cultures (UR 4028) à l’université d’Artois, les colloques annuels Graphè ont pour objet d’étude la Bible et son influence sur le patrimoine culturel, littéraire et artistique des nations. L’exploration de cet horizon intertextuel est menée dans trois domaines principaux : la Bible en tant que littérature, la Bible et les productions littéraires et esthétiques, et enfin la Bible comme champ d’études épistémologiques et herméneutiques.  Continuer la lecture

Appel à communication : « The Caravaggio Question »

Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage, Judith et Holopherne, 1599, huile sur toile, 145 x 195 cm, Rome, Palazzo Barberini, Galleria nazionale di arte antica.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 29 septembre 2021.
Date de l’événement : 10-31 janvier 2022.
Lieu : Zurich/Rome/Lugano/online.

 

This « Diffused Conference » is highly innovative in its title, in the way it is organised and in the audience to which it is addressed. In order to take advantage of a wide participation not only of specialists but also of students and « art amateurs », it will occupy the entire month of January 2022 (on Mondays 10, 17, 24, 31), with a number of speakers ranging from 5 to 7 for each day and half an hour available. Continuer la lecture

Colloque : « Le portrait en Provence au XVIIe siècle ».

Jean Daret, Joueur de guitare, 1636, huile sur toile, Aix-en-Provence, musée Granet.

Type : colloque.
Date de l’événement : 1er et 2 juillet 2021.
Lieu : Aix-en-Provence, musée Granet et Online.

Journées d’étude organisées par :

Magali Théron – Telemme AMU-CNRS

Delphine Bastet et Paméla Grimaud–musée Granet

S’inscrivant dans le prolongement des journées d’études organisées en décembre 2019 par le laboratoire Telemme sur « L’art en Provence », ce nouveau volet, qui se déroule sur une journée et demi, se propose de se concentrer sur le genre spécifique du portrait au XVIIe siècle. Sujet inédit, le portrait en Provence, n’a pour l’heure suscité que de rares travaux dans des articles ou ouvrages essentiellement monographiques. Continuer la lecture

Colloque : « L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle » – Session 1 : « L’expérience de l’œuvre : des émotions aux sensations ».

Gabriel de Saint-Aubin, Salon de 1765, 1765, dessin à la plume, 24 x 46,5 cm, Paris, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques.

Type : colloque.
Date de l’événement : 10-11 juin 2021.
Lieu : Online, Zoom.

Colloque en ligne après inscription obligatoire à l’adresse suivante avant le 4 juin : irhis-recherche@univ-lille.fr

Le colloque L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle s’inscrit en finalité d’un projet de recherches financé par le Conseil de recherche en Sciences humaines du Canada (2018-2020) et mené sur la question du corps sensoriel par Isabelle Pichet (UQTR, Canada), Gaëtane Maës (Université de Lille, France) et Dorit Kluge (VICTORIA International University, Allemagne). Il vise ainsi à définir la manière dont l’expérience du corps sensoriel des visiteurs se modèle lors de la visite des expositions d’art temporaires au moment où celles-ci émergent et s’établissent en Europe comme une pratique sociale nouvelle. Cette connaissance devrait permettre de mieux saisir le cheminement et la sensorialité inhérente des visiteurs de musées et de galeries à travers les siècles, et ce, jusqu’à aujourd’hui. Continuer la lecture

Journée d’études : « L’antiquité dans le paysage : Site, nature et mémoire dans l’art pictural de la période moderne ».

Hubert Robert, Ruines romaines avec le Colisée, 1798, huile sur toile, 0,50 x 0,59 m, Paris, musée du Louvre.

Type : journée d’études.
Date de l’événement : 21 mai 2021.
Lieu : Online, Zoom (Lausanne, université de Lausanne).

Lien Zoom : https://unil.zoom.us/j/99187320874

Journée d’étude, Université de Lausanne, 21 Mai 2021

Organisation :

Raphaëlle Merle, Université Paris Nanterre

Desmond Kraege, Université de Lausanne / AHO Oslo School of Architecture and Design. Continuer la lecture

Colloque : « Benché senza colori abbino tutta la forza dell’arte ». Monocromia nella teoria e pratica pittorica dal Trecento al Seicento ».

Ambrosius Francken, Le Portement de croix, ca. 1600, huile sur panneau, 43 x 86, marché de l’art.

Type : colloque.
Date de l’événement : 18-19 mai 2021.
Lieu : Online, Zoom.

Atelier organisé par  Monica Latella, Stefano Pierguidi e Katharine Stahlbuhk, Biblioteca Hertziana,  Max-Planck-Institut für Kunstgeschichte & Sapienza, Università di Roma, Rome.

Les rencontres en italien peuvent être suivies en visioconférence, via Zoom. Le lien sera publié sur le site suivant  : Continuer la lecture

Appel à communication : « La célébration des Illustres en Europe (1580-1750) : vers un nouveau paradigme ? ».

Giovanni Francesco Barbieri, dit Le Guercin, Portrait de Fra Bonaventura Bisi, vers 1658, huile sur toile, 94.4 x 76.4 cm, marché de l’art.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 31 mai 2021.
Date de l’événement : 25-26 novembre  2021.
Lieu : Lausanne, université de Lausanne.

Dans l’avertissement du second volume de ses Hommes illustres qui ont paru en France pendant ce siècle, avec leurs portraits au naturel (1696-1700), Charles Perrault se trouva contraint de justifier l’un des choix que lui et son protecteur, Michel Bégon, avaient défendus. On lui reprochait en effet « d’avoir meslé des artisans avec des princes et des cardinaux », c’est-à-dire d’avoir accordé la même gloire à des hommes de conditions très diverses. Cette critique – et la réponse de l’auteur, qui convoque les exemples canoniques d’Apelle et de Phidias, dont les noms « mis après celuy d’Alexandre mesme, ne font point de honte ny à Alexandre ny à son siècle » – permet de situer l’ouvrage de Perrault à contrepied de la tradition encomiastique qui se développa au XVIe siècle, dans le sillage des Vies parallèles de Plutarque. Selon cette tradition, seule la célébration des princes et des grands serviteurs de l’État était justifiée, dans une perspective politique, laquelle conduisait à écarter les lettrés, les savants et les artistes. Les entreprises picturales – telles que la galerie des Illustres du château de Beauregard, décorée de 327 portraits à partir de 1620, ou celle du palais Cardinal à Paris commandée en 1632 par Richelieu – s’inscrivent ainsi encore dans cette tradition. Il en est de même des recueils gravés, tels la série des portraits de Thomas de Leu, ou encore des biographies de femmes illustres, comme Les Harangues héroïques de Madeleine de Scudéry (1642-1644) ou la Gallerie des femmes fortes du jésuite Pierre Le Moyne (1647), toutes deux exclusivement consacrées aux dirigeantes et aux grandes héroïnes de l’histoire ancienne. Continuer la lecture

Appel à communication : « The Envy of some, the Fear of others, and the Wonder of all their Neighbours. Seventeenth-Century Foreign Insights on Dutch Art ».

Pieter van den Berge, Le prince Eugène de Savoie observant des peintures hollandaises chez le marchand Jan Pietersz Zomer à Amsterdam, ca. 1701, plume noire et lavis d’encre brune sur papier, 23 x 40 cm, Amsterdam, Rijkmuseum.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 15 septembre 2021.
Date de l’événement : 17-19 mars  2022.
Lieu : Genève, université de Genève.

In his Observations upon the United Provinces of the Netherlands (1668), William Temple was commenting on the inhabitants that he met in the Dutch Republic during his diplomatic journey of 1668, but might it also reflect foreigners’ views on Dutch art ? Continuer la lecture

Colloque : « Himmlische Botschaften in bürgerlichen Welten – Barocke Deckenmalerei in Bürgerhäusern ».

Gérard de Lairesse, Allégorie du libre commerce, 1672, fresque, La Haye, Vredespaleis.

Type : Colloque.
Date de l’événement : 6 et 7 mai 2021.
Lieu : Online (Zoom).

Frieden und Wohlstand – die untrennbare gegenseitige Bedingtheit von politischer Stabilität und wirtschaftlicher Prosperität bestimmten seit jeher die bürgerliche Lebenswelt in den Städten nach dem Dreißigjährigen Krieg. Ihre vielschichtige Visualisierung erfuhren sie in den Deckenmalereien des 18. Jahrhunderts. Als relativ schnell herstellbares und damit kostengünstiges Bildmedium eignete sich die Deckenmalerei nicht zuletzt aufgrund der großen Bildfläche ausgezeichnet zur Darstellung komplexer Inhalte. Continuer la lecture

Colloque : « Rituel et image. Textile et révélation du sacré ».

Francisco de Goya, La Piedad, vers 1772-1773, peinture à l’huile sur toile, 83,5 x 58 cm, Barcelone, Galeria Bernat.

Type : Colloque.
Date de l’événement : 6 et 7 mai 2021.
Lieu : Online (Zoom) / Paris, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Qu’ils participent des agencements plastiques de l’image ou qu’ils soient déployés autour de l’autel, les textiles, en alliant mobilité et fluidité, jouent un rôle de première importance dans la révélation du sacré. Depuis le milieu du XIIIe siècle, l’exaltation de la Présence Réelle et l’essor des images dévotionnelles alimentent un intense « désir de voir ». L’image elle-même, puissant instrument de médiation entre le visible et l’invisible, est souvent comparée à un voile, dans la mesure où elle est capable de suggérer la présence ou l’absence de ce qui est représenté. Continuer la lecture

Appel à communication : « Carnets de notes, carnets de références, musées de papier. Regards croisés sur la culture visuelle des artistes et le processus de création du Moyen Âge à nos jours ».

evert Collier, Trompe l’oeil , 1699, huile sur toile, Londres, Victoria and Albert Museum.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 15 mai 2021.
Date de l’événement : 24-25 mars  2022.
Lieu : Strasbourg, Auditorium de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.

Appel à communications

La question du bagage culturel des artistes – par-delà leur formation et quelle que soit leur période d’activité – a déjà été abordée aussi bien par des publications que lors de colloques. Si les carnets de voyage des artistes témoignent d’une pratique essentielle à leur formation1, ils révèlent également la volonté de conserver le souvenir d’oeuvres découvertes au cours de leurs pérégrinations qui sont autant de références dans lesquelles l’artiste est susceptible de venir puiser son inspiration. L’utilité du voyage est parfois parfaitement assumée : c’est bien pour trouver une solution au couvrement de la croisée du transept de la cathédrale de Florence que Brunelleschi entreprend des voyages à Rome afin d’y étudier la construction du Panthéon. D’autres fois le modèle rencontré lors du voyage s’impose à l’artiste sans que celui-ci semble l’avoir recherché : c’est au hasard de ses pérégrinations italiennes que Le Corbusier a sans doute découvert la solution idéale pour la conception de la maison ouvrière2. Continuer la lecture

Colloque : « Images du monde, images du pouvoir : noter et dessiner le ballet équestre, du carrousel à la contredanse à cheval (XVIIe-XVIIIe siècles) ».

Johann Alexander Thiele, Carroussel Comique, palais Zwinger à Dresde en 1722, ca. 1725, huile sur toile, 106 x 168 cm, Dresde, Staatliche Kunstsammlungen, Gemäldegalerie Alte Meister.

Type : Colloque.
Date de l’événement : 8 et 9 avril 2021.
Lieu : Online (Zoom) / Paris, INHA.

Les journées se dérouleront en ligne (Webinaire Zoom). Inscription ici :
https://bit.ly/3vSSyuJ

À partir d’un corpus de livres de fête conservés à la bibliothèque de l’INHA, ces journées chercheront à saisir les enjeux de la notation du ballet équestre, dans une relation à l’histoire de la danse, mais aussi à l’histoire des sciences et l’histoire politique. Comment interpréter l’évolution de la représentation et de la notation des ballets équestres à l’aune d’une histoire intellectuelle valorisant une certaine « mathématisation de la nature » ? Ces formes notationnelles recourant au schéma et au diagramme convergent-elles avec l’évolution majeure de la notation de la danse au xviiie siècle ? Ces représentations qui oscillent entre image géométrique analytique et représentation topographique révèlent une tension entre l’image comme outil matériel de la pensée et l’image mimétique de l’événement, plaisir renouvelé de la fête sur la page qui donne à voir et à penser la fête. Continuer la lecture

Colloque : « Velázquez and the Spanish Prince : Baltasar Carlos in the Riding School ».

Diego Rodríguez de Silva y Velázquez (1599-1660), Portrait de l’infant Baltasar Carlos sur son poney, 1634-1635, Huile sur toile, 211,5 × 177 cm, Madrid, Museo Nacional del Prado.

Type : Colloque.
Date de l’événement : 4 et 5 mars 2021.
Lieu : Online / The Wallace Collection.

Drawing together an international panel of eminent scholars working on the Spanish Habsburg Court and Spanish art, this two-session conference focuses on one of the best-loved paintings at the Wallace Collection, Prince Baltasar Carlos in the Riding School.

Our first session will explore the Wallace Collection painting and the questions raised by its recent restoration, including Velázquez’s technique, and the broader context that might have influenced the composition. Our second session will explore the differences between the Wallace Collection picture and the fully-accepted autograph version in a private collection, aiming to reveal the complexities of these two portraits. Continuer la lecture

Appel à communication : Journée d’études du GRHAM « Figures de veuves à l’époque moderne (XVIIe et XVIIIe siècles) : Images d’un statut social accepté, caché, revendiqué ? » / « Figures of Widows in Modern Era (17th and 18th centuries): Images of an Accepted, Hidden, Claimed Social Status? »

 

15 juin / 15th June 2021, Paris Galerie Colbert

J.-B. Greuze, La veuve et son prêtre, v. 1784, huile sur toile, 128 x 160 cm, Saint-Pétersbourg, Ermitage

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 15 mars 2021.
Date de l’événement : 15 juin 2021.
Lieu :  Galerie Colbert, Institut National d’Histoire de l’Art (INHA) 6 rue des Petits Champs, 75002 Paris.

Femme et veuve sous l’Ancien Régime ? Les images qui permettent de définir la première abondent qu’il s’agisse de décrire une femme séduisante, une femme d’influence ou une femme du peuple. En revanche les images qui pourraient caractériser la seconde restent floues. De fait, la veuve se définit avant tout par la négative ; une veuve, c’est « celle qui a perdu son mari[1] ». La condition sociale imposée par le veuvage est jugée moins favorable que celle de la femme mariée, le Dictionnaire de Trévoux précisant qu’une « veuve pleure son mari, moins pour son mari, que parce qu’elle se voit déchue du rang qu’elle tenoit, et de la considération où elle étoit[2] », ce qui peut conduire cette dernière à des expédients condamnables : « La veuve soustrait souvent et recèle les plus beaux meubles de son mari[3] ». À l’opposé de cette vision peu séduisante, le statut de veuve semble toutefois offrir aux femmes une liberté que ne connaissent ni les filles ni les épouses[4].

Continuer la lecture

Colloque online : « Décoration intérieure et plaisir des sens (1700-1850) ».

Type : Colloque.
Date de l’événement : 3 et 4 décembre 2020.
Lieu : Online. Le colloque aura lieu sur Zoom.

 
 
Lien pour l’inscription – jeudi 3 décembre : 
Lien pour l’inscription – vendredi 4 décembre :
 
Colloque organisé par l’Université de Genève (Unité d’histoire de l’art) et l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Equipe de recherche HiCSA et Ecole doctorale d’histoire de l’art).
PROGRAMME
 
Jeudi 3 décembre, 14h

Introduction, Bérangère Poulain (Université de Genève) et Barbara Jouves-Hann (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Continuer la lecture