Archives de catégorie : Rencontres scientifiques

Appel à communication : « Forgery and Fabrication in Late Medieval and Early Modern Culture ».

Antoine Le Nain, Portrait présumé des frères Le Nain, dit L’Atelier, XVIIe siècle, toile, Grande-Bretagne, collection privée.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 30 janvier 2019.
Date de l’événement : du 15 au 17 août 2019.
Lieu : Suède, université de Gothenburg.

What is real and what is fake? And why does it matter? As soon as objects, texts and utterances (be they pragmatic or artistic) become imbued with a sense of authority or authenticity, there is a potential to produce other objects, texts and utterances which mimic and attempt to siphon off that authority and authenticity. In late medieval and early modern European culture (1400-1750), this potential was realized in new and unprecedented ways. Social, technological, and intellectual developments forever altered many activities which fall under the remit of forgery and fabrication, spurring lively debate about truth and falsity. The printing press transformed the production, distribution and marketing of texts and images. Heightened interest in classical antiquity changed how scholars interacted with and assigned value to artefacts originating in past cultures. Legal developments altered how artworks and documents were policed, and how authorship and authenticity were instantiated. Continuer la lecture

Conférence du GRHAM: « Un genre bâtard & vicieux » ? Le portrait historié entre Grand Siècle et Lumières, par Marlen Schneider (Paris, 8 février 2019)

Jean-Marc Nattier, Marie-Anne de Bourbon, Mademoiselle de Clermont, aux eaux minérales de Chantilly, 1729, huile sur toile, 195 × 161 cm, Chantilly, musée Condé.

Type : Conférence (entrée libre).
Date de l’événement : vendredi 8 février 2019, 19h.
Lieu : Salle MarietteInstitut national d’histoire de l’art, Paris.

Très répandu pendant les dernières décennies du XVIIe siècle et la première moitié du XVIIIe, le portrait historié fut un phénomène caractéristique de la société de cour, révélateur des pratiques artistiques et culturelles de l’époque. Continuer la lecture

Colloque : « Text Artefact Identity : Horace Walpole and the Queer Eighteenth Century ».

Type : colloque
Date et horaire : 15 et 16 février 2019.
Lieu : Strawberry Hill, Londres.

This conference will bring together scholars and curators from the disciplines of Literature, Cultural History, Art and Architectural History, and Heritage to investigate LGBTQ perspectives on the ‘long’ eighteenth century, and features keynotes from Walpole’s biographer, George Haggerty, and Matthew Reeve, who has written extensively on Gothic architecture, sexuality, and aesthetics.

Hosted in partnership with Horace Walpole’s Gothic villa at Strawberry Hill in west London, the conference will complement a major exhibition taking place October 2018–February 2019, The Lost Treasures of Strawberry Hill, which brings together, for the first time since 1842, masterpieces from Walpole’s collection. There will be an opportunity to visit the exhibition during the conference. Continuer la lecture

Appel à communication : « La peinture murale en Alsace au cœur du Rhin supérieur (du Moyen Âge à nos jours) ».

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 4 février 2019.
Date de l’événement : du 02 au 05 octobre 2019.
Lieu : Guebwiller, Dominicains de Haute-Alsace et Château de la Neuenbourg.

Les peintures murales romaines en Alsace ont bénéficié récemment d’une exposition au Musée archéologique de Strasbourg[1]. Le catalogue se concluait par l’évocation de plusieurs décors du Moyen Âge à nos jours, tout en soulignant que les recherches menées sur des édifices religieux étaient insignifiantes et que celles, plus poussées, sur le décor civil n’avaient pas encore donné lieu à la synthèse attendue. En effet, depuis la série d’articles consacrés par le chanoine Walter aux peintures du Moyen Âge en Alsace entre 1932 et 1934, le sujet n’a fait l’objet que d’analyses ponctuelles et a été essentiellement abordé sous l’angle de la monographie[2]. Continuer la lecture

Appel à communication : « Le château de fond en comble : hiérarchisation verticale de la résidence aristocratique, au Moyen Âge et à l’époque moderne ».

Robert de Cotte, Château de Meudon, chambre du grand dauphin ; chelinée et glace, profil du lit, 1708 – 1709, dessin, 28,7 x 49,1 cm, Paris, Bibliothèque nationale de France.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 1er mai 2019.
Date de l’événement : du 18 au 20 octobre 2019.
Lieu : Chagny.

Le château, notamment le château fort du Moyen Âge, a souvent exprimé la qualité de son occupant par une hypertrophie de la dimension verticale ; cette volonté ostentatoire de voir et d’être vu est emblématisée par l’empilement des étages et la surélévation des tours. Du point de vue de la hiérarchisation verticale des espaces intérieurs, le premier étage est généralement réservé aux fonctions les plus nobles, l’apparat et la réception, tandis que les niveaux bas sont abandonnés aux fonctions de stockage, de cuisine, voire de prison, et les étages supérieurs aux espaces privés et ancillaires (galetas). Les tours et tourelles sont souvent occupées, au bel étage, par des pièces annexes, mais les étages supérieurs sont généralement sous-utilisés, tout comme certains « donjons », plus conçus pour être vus que pour être habités. Continuer la lecture

Appel à contribution : « Abraham Bloemaert ».

Abraham Bloemaert, Adoration des bergers, XVIIe siècle, toile, 287 x 229 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : appel à contribution.
Date limite de l’appel : 15 février 2019.

Abraham Bloemaert

sous la direction de Léonie Marquaille (université de Lausanne)

dans le cadre du projet du Fonds National Suisse : Un siècle d’Or ? Repenser la peinture hollandaise du xviie siècle (université de Genève)

Comité scientifique :

Susanne Bartels (université de Genève)

Jan Blanc (université de Genève)

Marije Osnabrugge (université de Genève)

Le deuxième numéro de la collection, Gouden eeuw: New Perspectives on Dutch seventeenth-century Art, publié chez Brepols, sera consacré au peintre d’Utrecht Abraham Bloemaert. L’artiste a suscité un réel intérêt depuis la publication du catalogue raisonné des peintures (Marcel Roethlisberger, 1993), complété plus récemment par le catalogue des dessins (Jaap Bolten, 2007), et a été au cœur d’une exposition majeure (The Bloemaert effect, 2012, Utrecht & Schwerin). Si la perspective monographique a été globalement privilégiée, ce recueil de textes a pour ambition d’élargir les recherches afin de mieux inscrire Abraham Bloemaert et son atelier au sein de la production artistique telle qu’elle se développe à Utrecht, dans les Provinces-Unies, et plus largement dans le reste de l’Europe, au cours de la première moitié du xviie siècle. Afin d’ouvrir de nouvelles perspectives de réflexion, le rôle de l’atelier ainsi que les différentes pratiques artistiques (peinture, gravure, dessin) qui y prennent place doivent être mieux pensés. Continuer la lecture

Cycle de conférences : « Les changements de style radicaux dans la peinture baroque ».

Guido Reni, L’Union du Dessin et de la Couleur, vers 1620-1625, huile sur toile, Paris, musée du Louvre (INV. 534) © Musée du Louvre/ A. Dequier – M. Bard

Type : cycle de conférences.
Date et horaire : du 11 janvier  au 1er février 2019 de 15h à 17h.
Lieu : Paris, INHA, salle Walter Benjamin.

Catherine Puglisi
Université de Rutgers, USA,
Directrice d’études invitée par Michel Hochmann,
donnera quatre conférences sur le thème :
Les changements de style radicaux dans la peinture baroque

Vendredi 11 janvier 2019
Les problèmes critiques autour des réinventions stylistiques

Vendredi 18 janvier 2019
La volte-face du Guerchin Continuer la lecture

Appel à communication : « Suspendre le temps, continuer l’espace ».

Angelica Kauffman, Portrait de Johann Joachim Winckelmann, 1764, huile sur toile, 97 x 71 cm, Zürich, Kunsthaus.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 1er mai 2019.
Date de l’événement : 19 et 20 décembre 2019.
Lieu : Paris, Université Sorbonne Nouvelle.

La séparation des arts opérée par Lessing en 1766 a durablement cantonné l’art littéraire dans l’idée d’un temps séquentiel et l’art plastique dans un temps arrêté. Est-on jamais revenu de cette antithèse aussi puissante que retorse comme l’a formulé Lessing il y a 250 ans ? Ce colloque voudrait revisiter l’opposition entre espace et temps en explorant l’idée que l’œuvre littéraire peut être conçue comme un temps suspendu autant que le tableau comme un espace continué. Une telle conception du littéraire et du plastique vise donc à proposer un nouvel ordre de rapport entre les deux formes d’art, non pas dans le but d’en revenir à un ut pictural poesis prônant la parenté entre les arts mais dans un refus de cantonner l’un et l’autre dans une logique excluante, et d’interroger jusqu’aux effets d’interférences entre les arts verbal et pictural. Continuer la lecture

Appel à communication : « Embroidered with Dust and Mortar : Women and Architecture, 1660–1830 ».

James Gibbs, Eglise St Martin-in-the-Fields, ca. 1721, Londres.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 31 janvier 2019.
Date de l’événement : 28 septembre 2019.
Lieu : Society of Antiquaries, Burlington House, London.

The Georgian Group is organising a day-long symposium on the theme of Women and Architecture, 1660–1830, which will be held at the Society of Antiquaries at Burlington House, London, on Saturday 28 September 2019. Following successful conferences run by the Group in previous years on James Gibbs and the Adam brothers, the symposium will explore how women contributed to and interacted with architecture in the period 1660–1830, including, but not limited to, the following topics: Continuer la lecture

Appel à communication : « Le dégoût : vécu, perception, représentations et histoire ».

Luca Giordano, Persée transformant les disciples de Phinée en pierre, vers 1680, huile sur toile, 285 x 366 cm, Londres, The National Gallery.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 17 mars 2019.
Date de l’événement : 22 mai 2019.
Lieu : Maison de la Recherche d’Aix-en-Provence, Aix-en-Provence.

Cette journée d’étude prolongera les réflexions introduites dans le cadre du séminaire interdisciplinaire de recherche « Le dégoût : vécu, perceptions, représentations et histoire », organisé au cours de l’année 2018-2019 à la Maison de la recherche d’Aix-en-Provence. Réaction vive provoquée à la vue d’un objet suscitant un mouvement de répulsion, le dégoût semble être spontané, naturel, instinctif. Pourtant, ce sentiment est – à l’instar de bien d’autres – le produit d’un conditionnement social et culturel que certains courants des sciences humaines et sociales se proposent d’étudier depuis quelques années. Comme dans le cadre de notre séminaire de recherche, l’époque moderne, centre des réflexions menées au cours de cette année, continuera de faire l’objet d’une attention particulière. Néanmoins, cette journée d’étude s’ouvrira davantage aux propositions portant sur d’autres périodes. Elle permettra de conclure notre séminaire en élargissant les perspectives d’étude de cette notion. Continuer la lecture

Séminaire de recherche : « L’enseigne, un nouvel objet pour les études visuelles ».

Anonyme, Enseigne de marchand de tabac, ca. 1760-1785, bois peint, 82 x 117 cm, Amsterdam, Amsterdam Pipe museums.

Type : séminaire de recherche.
Date et horaire : du 15 janvier  au 19 juin 2019.
Lieu : Paris, INHA et Marseille, Mucem.

Dans le cadre du programme de recherche intitulé L’enseigne, un nouvel objet pour les études visuelles, ce séminaire vise d’abord à produire un état de la recherche, tant historiographique que méthodologique, sur l’histoire de l’enseigne commerciale et artistique des années 1850 à la fin de l’entre-deux-guerres. D’autre part, son ambition est aussi de mettre en lumière de nouvelles approches et pistes d’exploration qui touchent à l’histoire de la peinture, du cinéma, de l’architecture, de la photographie, mais aussi à l’histoire urbaine, commerciale et publicitaire. Enquête collective et croisée sur cet objet spécifique, ce séminaire se veut un lieu de discussion et de mise en perspective. Il sera articulé autour de six séances sur les thématiques suivantes : L’enseigne, entre peinture et écriture (15 janvier 2019), L’enseigne et son décor (19 février 2019), Matérialité de l’enseigne (19 mars 2019), L’enseigne, support et motif des arts visuels (16 avril 2019), Enseignes et espace public(itaire) (14 mai 2019), Attractions visuelles : l’enseigne dans la ville (19 juin 2019). Continuer la lecture

Colloque : « Il n’y a pas de Pyrénées. Circulation des artistes entre France et Pays-Bas espagnols au XVIIe siècle ».

Peter Paul Rubens and Jan Brueghel the Elder, Infanta Claire Eugénie, about 1615 (or 1618-1620?), oil on canvas, 113 x 178.5 cm, Madrid, Museo Nacional del Prado (© RMN-GP)

Type : colloque
Date et horaire : 11 et 12 janvier 2019.
Lieu : Brussels Royal Museums of Fine Arts, Bruxelles.

Journées d’études internationales organisées par la Société française d’étude du xviie siècle, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, l’Académie royale de Belgique, l’Université catholique de Louvain et l’Université libre de Bruxelles.

Organisation : Manuel Couvreur, Sabine Van Sprang et Ralph Dekoninck

PRÉSENTATION

L’historiographie des relations entre la France et l’Espagne a toujours privilégié la seule Espagne péninsulaire, celle d’au-delà des Pyrénées, oubliant souvent que ce même royaume bornait aussi la France sur ses frontières Nord : une frontière qui, au gré des conflits territoriaux entre les deux monarchies, n’a cessé de se déplacer sur cette région désignée de manière tout aussi floue sous la dénomination de Flandres. Continuer la lecture

Appel à communication : « Domestiquer les odeurs : L’odorat et la construction de l’espace privé (XVIIIe-XIXe siècles) ».

Jean Siméon Chardin, Nature morte à la marmite de cuivre et au mortier, huile sur toile, 38,1 x 46,7 cm.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 1er février 2019.
Date de l’événement : 5 juin 2019.
Lieu : Collegium de Lyon, Lyon.

Journée d’étude organisée par Laurent Baridon (Lyon 2 / LARHRA) et Érika Wicky (Collegium de Lyon / LARHRA)

Selon une formule chère à Viollet-le-Duc, un « parfum d’art » peut émaner d’un bâtiment architectural ; cependant, il s’en exhale aussi des odeurs bien concrètes, auxquelles sera consacrée cette journée d’étude. Situées au cœur de l’histoire de l’urbanisme et de celle de l’hygiénisme, les nuisances olfactives ont fait l’objet de nombreuses enquêtes dédiées aux villes et aux lieux publics1, mais l’architecture et le design d’intérieur n’investissent guère le domaine des Smell Studies qu’à travers la recherche actuelle d’une expérience architecturale polysensorielle et d’atmosphères olfactives travaillées. Pourtant, les odeurs ont joué un rôle majeur dans l’histoire de l’architecture et de l’habitat privé. Leur propension à susciter sans partage le plaisir ou le dégoût ainsi que leur manière singulière d’occuper l’espace et de s’y répandre ont considérablement affecté l’organisation de l’espace privé2.

Continuer la lecture

Journée d’études : « Voisinages de Lequeu : Questions partagées et portraits croisés ».

Jean-Jacques Lequeu, Section perpendiculaire d’un souterrain de la maison gothique, ca. 1777-1814, aquarelle et lavis de plume sur papier, 36 x 51 cm, Paris, Bibliothèque nationale de France.

Type : journée d’études
Date et horaire : 19 décembre 2018.
Lieu : auditorium du Petit Palais – Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris Avenue Winston-Churchill, Paris 8e.

Programme

9h45 / Accueil
10h00 / Introduction, Sylvie Aubenas, directrice du Département des Estampes et de la Photographie, BnF et Christophe Leribault,  directeur du Petit Palais
10h20 /

Session 1. Décrypter Lequeu
présidence par Corinne Le Bitouzé, BnF

10h30 / Martial Guédron, Université de Strasbourg
Savoirs physiognomoniques et parodie analytique: autour de la « Nouvelle méthode » de Jean-Jacques Lequeu Continuer la lecture

Colloque : « The Orléans Collection : Tastemaking, Networks, and Legacy ».

 

Type : colloque
Date et horaire : 11 et 12 janvier 2019.
Lieu : New Orleans Museum of Art, La Nouvelle-Orléans.

The New Orleans Museum of Art and the Frick Collection’s Center for the History of Collecting will host a symposium in conjunction with The Orléans Collection exhibition, dedicated to the collecting and collection of Philippe II, Duc d’Orléans, (1674–1723) and on view at the New Orleans Museum of Art through 27 January 2019.

In the course of just two decades in the early eighteenth century, Philippe II d’Orléans amassed one of the most important collections of European paintings in the history of art, which he displayed in his Palais-Royal in Paris. This celebrated collection assembled over 500 masterpieces of European art and this landmark exhibition reunites a representative group of thirty-eight works to tell the complex story of the collection’s formation and character and the impact of the sales of the collection in London during the French Revolution, a watershed event in the history of collecting. Continuer la lecture