Journée d’études doctorales : Les impacts environnementaux des missions catholiques dans l’espace atlantique à la période moderne (1ère partie)

Type : Journée d’études
Date et horaire : 9 mars 2024 (12h-18h)
Lieu : Galerie Colbert, salle Jullian (1er étage). Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne 75002

Organisation :
Isabel Harvey (Université du Québec à Montréal), Alysée Le Druillenec (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Wenjie Su (Princeton University), doctorantes

Lien Zoom : https://pantheonsorbonne.zoom.us/j/99216218765?pwd=NGx0bXZnY2orOWxBdEppY2VUQlpldz09

Programme

Continuer la lecture de Journée d’études doctorales : Les impacts environnementaux des missions catholiques dans l’espace atlantique à la période moderne (1ère partie)

Appel à participation : Touched/Retouched: Paper across Time (1400–1800)

 

A study session on drawings from the Bibliotheca Hertziana art collection, Rome. Photo credit: Enrico Fontolan

Type : Appel à participation
Date limite : 20 mars 2024.
Date et lieu de l’événement: du 11 au 16 novembre 2024, Bibliotheca Hertziana – Max Planck Institute for Art History et Istituto Centrale per la Grafica à Rome

 

Touched/Retouched: Paper across Time (1400–1800)
The Paper Project Initiative, Getty Foundation

The Lise Meitner Group at the Bibliotheca Hertziana – Max Planck Institute for Art History and the Istituto Centrale per la Grafica in Rome invite applications for an intensive one-week, hands-on workshop for early career specialists in the field of prints and drawings. This is made possible with support from Getty through The Paper Project initiative.

Objectives and Program
The goal of the workshop is to provide object-based training to the next generation of curators in the graphic arts, with a focus on premodern practices of retouching. We take an expansive approach to the term “retouching” to encompass any discernible alterations carried out on drawings, prints, or their support after completion. Once identified, such alterations carry important repercussions: they change the way an object is cataloged, interpreted, and presented to the public; they influence choices about acquisition or deaccessioning; they shape decisions about conservation, affecting storage and treatment needs. Among drawing specialists, detecting and dating traces of retouching is considered to be largely a matter of tacit knowledge. The reconstruction of the chronological sequence of interventions via close looking or the help of diagnostic technologies is carried out on a daily basis in collections worldwide, yet this practice is often virtually inaccessible to outsiders. Continuer la lecture de Appel à participation : Touched/Retouched: Paper across Time (1400–1800)

Colloque: “Le portrait au XVIIIe siècle en Europe. Œuvre d’art – pratique sociale – objet de transfert” (DFK Paris, 12&12/03/2024)

 

Type : Colloque international (accès libre dans la limite des places disponibles)
Date et horaire : du 11/03/2024 à 14h30 au 12/03/2024 à 18h30.
Lieu : DFK Paris, Hôtel Lully, 45 rue des Petits Champs, 75001 Paris.

Informations complémentaires sur la page institutionnelle du DFK.

Manifestation du pouvoir politique, témoignage de sentiments intimes, mascarade embellissante ou ressemblance fidèle : l’art du portrait au siècle des Lumières fut marqué par une diversité exceptionnelle partout en Europe. Entre l’apogée de l’absolutisme et les bouleversements politiques, sociaux et intellectuels de l’ère révolutionnaire, il devint un miroir d’une société en pleine mutation. Le colloque a pour objectif d’étudier l’art du portrait d’un point de vue transversal, retraçant ses conditions sociales, théoriques, artistiques et matérielles. Il s’agit de situer son évolution à l’époque des Lumières dans le contexte français, tout en ouvrant vers une perspective européenne.

Programme:  Colloque_Portrait_Programme_DFK_2024_03_11&12

 

 

Colloque : Noël Coypel (1628-1701) et son temps

Colloque en partenariat avec le musée des Beaux-Arts de Rennes, Sorbonne Université et le Centre André-Chastel.

Noël Coypel, L’Assomption de la Vierge, vers 1700-1704, huile sur toile, 69,10 x 91, 20 cm, Rennes, musée des Beaux-Arts.

Du vendredi 01 mars 2024 au samedi 02 mars
Auditorium du musée des Beaux-Arts de Rennes (1er mars) | Centre André-Chastel, Galerie Colbert (INHA), salle Perrot (2 mars).

Programme

Continuer la lecture de Colloque : Noël Coypel (1628-1701) et son temps

Journée d’étude: “Le Paris de la Régence: la ville, sa population et ses artistes” (Paris, musée Carnavalet, 25/01/2024)

Type : Journée d’étude (accès libre dans la limite des places disponibles)
Date et horaire : 25 janvier 2024 (9h30-17h30)
Lieu : Orangerie du Musée Carnavalet, 14 rue Payenne, 75003 Paris.

En lien avec l’exposition, La Régence à Paris. L’Aube des Lumières (1715-1723) qui se tient au musée Carnavalet jusqu’au 25 février 2024, les commissaires José de los Llanos et Ulysse Jardat organisent une journée d’étude qui portera sur les trois axes suivants et qui se conclura par une visite de l’exposition.

  1. Paris, foyer d’artistes
  2. La scène politique parisienne
  3. Le(s) spectacle(s) de Paris

Programme: Carnavalet_Regence_JourneeEtude_2024_01_25

Conférence du GRHAM : « Une historiographie des origines du marché de l’art. Tableaux italiens du XVIe siècle » par Frédéric Gonand (25/01/2024, Paris).

Type : Conférence hybride (accès libre sur place, un pot amical suivra la manifestation)
Date et horaire : 25 janvier 2024 (19h-20h)
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Jullian (1er étage).
Lien Zoom : https://pantheonsorbonne.zoom.us/j/93768425032?pwd=aVc4WEtkUWZEU1EvUi9QQTV3QTBDdz09
Pour tout renseignement et pour l’inscription Zoom : asso.grham@gmail.com 

Une réflexion transdisciplinaire articulant histoire sociale de l’art et analyse économique ouvre de nouvelles perspectives sur les origines du marché de l’art et ses développements jusqu’à nos jours. Adoptant cette démarche et élisant comme terrain d’enquête privilégié la peinture vénitienne du Cinquecento, Frédéric Gonand présentera une grille de lecture inédite des travaux d’historiens contemporains sur le prix de marché et la productivité des peintres, le développement des foires et des enchères, des marchands et des intermédiaires, des guildes et des Académies ou encore, sur les relations entre les peintres et leurs commanditaires. Une grille de lecture qui reste pertinente pour comprendre le marché de la peinture contemporaine.

Gabriele Bella (1730-1799), La foire d’antiquités de la Sensa, huile sur toile, Venise, Galerie Querini-Stampalia.

Illustration : La foire annuelle de Venise (la Sensa) permettait à des peintres étrangers de vendre sur le territoire de la Sérénissime sans être inscrits à la guilde. Elle durait deux semaines en juin, après la fête de l’Ascension (d’où son nom). La Sensa semblait s’insérer dans l’existence plus large de marchés de deuxième main, particulièrement développés en Italie pour les vêtements, et qui dans le cas des peintures étaient alimentés par des ventes après décès du propriétaire. Les peintures échangées étaient généralement de faible valeur. Frédéric Gonand

Frédéric Gonand est depuis 2013 professeur d’économie à l’Université Paris Dauphine-PSL. Spécialisé en économie de l’énergie, des finances publiques et en macroéconomie, il est également docteur en histoire de l’art de l’EPHE/Ecole du Louvre. En 2022, il a achevé une thèse sous la direction de Michel Hochmann (EPHE – Université PSL) et François-René Martin (Ecole du Louvre et ENSBA) intitulée : « L’influence des facteurs économiques sur la peinture italienne au XVIe siècle : une approche historiographique et transdisciplinaire ». Soutenu devant un jury composé d’historiennes et d’historiens de l’art, ce travail souligne les conditions, le rôle et les limites de l’analyse économétrique en histoire de l’art. Il a fait l’objet d’une très récente publication (octobre 2023), préfacée par Pierre-Michel Menger (Collège de France), dans la collection Histoire culturelle des Classiques Garnier.

Soutenance de thèse : “Images du newtonianisme. Représentations des figures, acteurs et théories de la philosophie newtonienne en France au XVIIIe siècle” (Mylène Vangeon – Paris, 21/12/2023)

Type : soutenance de thèse
Dates : 21 décembre 2023, 14h
Lieu : INHA, Galerie Colbert, dans la salle Vasari

JURY
Bruno Belhoste, professeur émérite en histoire, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Pascal Bertrand, professeur d’histoire de l’art, Université Bordeaux-Montaigne, pré-rapporteur

Martial Guédron, professeur d’histoire de l’art, Université de Strasbourg, pré-rapporteur

Étienne Jollet, professeur d’histoire de l’art, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directeur de thèse

Laurent-Henri Vignaud, professeur d’histoire, Université de Bourgogne

RÉSUMÉ
Au décès du savant britannique, Isaac Newton, en 1725, le secrétaire perpétuelle de l’Académie des Sciences de Paris, Bernard de Fontenelle, prononce un éloge qui reflète l’ambiguïté de la réception française de ses travaux.
Continuer la lecture de Soutenance de thèse : “Images du newtonianisme. Représentations des figures, acteurs et théories de la philosophie newtonienne en France au XVIIIe siècle” (Mylène Vangeon – Paris, 21/12/2023)

Leçon magistrale de Carlo Ginzburg – séminaire “Problèmes et méthodes en histoire de l’art moderne (XVIIe-XVIIIe siècles)” (Paris 1 Panthéon-Sorbonne 15/12/2023)

Type : Leçon magistrale (entrée libre dans la limite des places disponibles).
Date et horaire : vendredi 15 décembre 2023 de 10h à 12h.
Lieu : Salle Demargne (rez-de-chaussée), Galerie Colbert – 2, rue Vivienne – Paris 2e.

Carlo Ginzburg a été professeur à l’Ecole Normale Supérieure de Pise, à l’université de Bologne et à l’université de Californie à Los Angeles. Il est l’un des plus importants historiens de notre temps pour ses thèses et ses réflexions méthodologiques, et l’un des pères de la micro-histoire. Il s’est aussi intéressé à l’histoire de l’art, a travaillé au Warburg Institut à Londres et il est membre de l’Accademia delle Arti del disegno de Florence et de l’American Academy of Art and Sciences.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages, qui ont été traduits dans le monde entier, comme Le fromage et les vers. L’univers d’un meunier du XVIe siècle, Paris, Flammarion, 1980 (Turin, Einaudi, 1976) ; Enquête sur Piero Della Francesca. Le « Baptême », le cycle d’Arezzo, la « Flagellation » d’Urbino, Paris, Flammarion, 1983 (Turin, Einaudi, 1981) et Mythes, emblèmes, traces. Morphologie et histoire, Paris, Flammarion, 1989 (Turin, Einaudi, 1986).

A l’occasion de sa venue au séminaire de Paris 1 Panthéon Sorbonne, « Problèmes et méthodes en histoire de l’art moderne (XVIIe-XVIIIe s) » d’Emilie Beck Saiello, le vendredi 15 décembre 2023, de 10h à 12h, il présentera ces deux derniers ouvrages, qui ont fait l’objet d’une réédition récente en Italie avec postface, ainsi que ses derniers essais sur le thème du connoisseurship et dialoguera avec les étudiants.

Conférence : “Jean-Michel Papillon (1698 – 1776) : artiste, encyclopédiste et historien de l’estampe”.

 

Portrait de Jean Michel Papillon illustrant le tome 1 du Traité historique et pratique de la gravure en bois, ca. 1766, gravure sur bois, Paris, Bibliothèque nationale de France.

 

Type : Conférence (accès libre).
Date et horaire : mercredi 6 décembre 2023 de 10h à 12h.
Lieu : Paris, École du Louvre et visio-conférence.
Pour tout renseignement et inscription : pascale.cugy@univ-rennes2.fr.

6 décembre 2023 (10 h – 12 h) : Maxime Georges Métraux (Galerie Hubert Duchemin / Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) Jean-Michel Papillon (1698 – 1776) : artiste, encyclopédiste et historien de l’estampe Continuer la lecture de Conférence : “Jean-Michel Papillon (1698 – 1776) : artiste, encyclopédiste et historien de l’estampe”.

Journée d’étude : Arts(s) et Cartographie(s)

Type : Journée d’étude
Date et horaire : Samedi 25 novembre 2023 (9h-17h)
Lieu : Galerie Colbert – Salle Vasari. INHA, 6 rue des Petits champs, 75002 Paris

Avec le soutien de l’EPHE-PSL (Histara), du CNRS (Lamop) et de la Bibliothèque nationale de France (BnF)

PROGRAMME

Continuer la lecture de Journée d’étude : Arts(s) et Cartographie(s)

Conférence du GRHAM : “(Re)découvrir Noël Coypel. Une exposition en deux volets à Versailles et à Rennes” par Guillaume Kazerouni (23/11/2023, Paris).

Noël Coypel, La Famille du peintre, ca. 1690, huile sur toile, 117 x 90 cm, collection particulière.

Date et horaire : jeudi 23 novembre 2023 à 19h.
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Jullian et en ligne (Zoom).
Pour tout renseignement et inscription Zoom : asso.grham@gmail.com

Noël Coypel incarne, à bien des égards, la figure de l’artiste accompli au 17e siècle. Sa carrière, qui s’étend sur 60 ans, est exceptionnelle par sa longévité. Elle est aussi remarquable par la qualité de ses commandes. Sous la régence d’Anne d’Autriche (1643-1651) et tout au long du règne personnel de Louis XIV (1651-1715), il participe aux chantiers royaux les plus prestigieux de son temps. Continuer la lecture de Conférence du GRHAM : “(Re)découvrir Noël Coypel. Une exposition en deux volets à Versailles et à Rennes” par Guillaume Kazerouni (23/11/2023, Paris).

Journée d’étude : Au service du pouvoir. L’architecture comme outil de représentation aux époques moderne et contemporaine

Type : Journée d’étude doctorale (Paris I)
Date et horaire : Jeudi 7 décembre 2023. 09:00 à 17:00
Lieu : Galerie Colbert – Salle Vasari. INHA, 6 rue des Petits champs, 75002 Paris

Responsable scientifique
Jean-Philippe Garric, professeur d’histoire de l’architecture (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Comité organisateur
Martin Hanf, Constance Marq et Yérim Thiam-Sabine, doctorants en histoire de l’architecture (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

PROGRAMME

Continuer la lecture de Journée d’étude : Au service du pouvoir. L’architecture comme outil de représentation aux époques moderne et contemporaine

Colloque : Matières du décor architectural (XVIe-XVIIIe siècles)

Type : Colloque
Date et horaire : 19-20 octobre 2023
Lieu : Besançon, Université de Franche-Comté, Grand Salon de l’Hôtel de Courbouzon-Villefrancon

Dans la continuité du material turn, de nombreux travaux ont été entrepris ces dernières années afin d’envisager le décor sous l’angle de la matière, souvent en privilégiant un matériau en particulier ou certains de ses acteurs. En croisant et en mettant en perspective les résultats des recherches récentes menées sur le bois, le stuc, le marbre, le verre, la céramique ou encore le cuir en tant que revêtement mural à l’époque moderne, le présent colloque a pour ambition de renouveler ces approches, parfois cloisonnées. 

L’objectif de ces deux journées est de réunir des spécialistes de ces matières, en fédérant une communauté de chercheurs autour de questionnements communs qui touchent aussi bien à l’histoire des techniques, qu’à celle du décor architectural ou des transferts artistiques en Europe. Les échanges permettront de confronter les méthodologies, les sources exploitées et les résultats des différents travaux afin de dresser un bilan, mais aussi de faire émerger de nouvelles idées à partir de l’actualité  des recherches en cours, en prenant aussi en compte les chantiers de restauration et le rôle des humanités numériques dans la restitution et la compréhension des différentes matières du décor.

Organisation scientifique : Sandra Bazin-Henry (Université de Franche-Comté) et Matthieu Lett (Université de Bourgogne).

 Le colloque est ouvert au public, dans la limite des places disponibles.

Pour le programme voici ici.

Conférence du GRHAM : “Restaurer Rembrandt : Le suicide de Lucrèce (1666)” par Henri de Riedmatten (26/10/2023, Paris).

Capture d’écran tirée du film de restauration, réalisé en 1956, d’une durée d’1 min et 22 s : Rembrandt, Lucrèce (1666, Minneapolis Institute of Art). © Film : Intermuseum Conservation Association, Cleveland / Courtesy Minneapolis Institute of Art.

 

Type : Conférence (accès libre).
Date et horaire : jeudi 26 octobre 2023 à 19h.
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Jullian.
Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Visio (merci de nous adresser un email pour recevoir le code de connexion): https://pantheonsorbonne.zoom.us/j/97341886444?pwd=a2E2Q1NIRmc0ckNxSW5oZngyTGFGQT09

On connaît l’histoire tragique de Lucrèce, mais de sa figure peinte en 1666 par Rembrandt on ne pouvait avoir qu’une compréhension erronée, jusqu’au jour où un restaurateur découvrit sur la toile une trace, qui jusque-là avait été masquée. Cet indice conduit vers une quête de sens donnant au tableau toute sa profondeur et sa sincérité.

Continuer la lecture de Conférence du GRHAM : “Restaurer Rembrandt : Le suicide de Lucrèce (1666)” par Henri de Riedmatten (26/10/2023, Paris).

Colloque : Ci-bas et au-delà. Les chapelles dans l’espace ecclésial de la France du XVIIe siècle

Chapelle de la Vierge, Cathédrale Notre-Dame de Rouen

Date / Heure : 06/10/2023 – 07/10/2023 de 9:00 – 19:00

Emplacement : Rouen, Sale des Etats de l’Historial Jeanne d’Arc, 7 rue Saint-Romain

Catégories : Colloque international

Contact : f.cousinie@orange.fr

Présentation :

Souvent détruites, rarement étudiées, les chapelles sont pourtant des lieux permettant une appréhension privilégiée du fait religieux à l’époque moderne. Concédées à des particuliers ou à des confréries, destinées aux sépultures, aux usages dévotionnels et liturgiques, elles sont ornées de peintures, de sculptures ou de vitraux, et fréquemment associées à des décors de lambris ou de marbres précieux.

Le colloque, associant historiens de l’art et historiens, propose une première synthèse sur les différents enjeux de ces espaces dans la France du XVIIe siècle : questions juridiques et économiques, situations et relations à l’espace ecclésial, formes et décors, acteurs et implications sociales, dédicaces et programmes décoratifs, fonctions liturgiques, dévotionnelles et funéraires, modes de perception et d’intégration du spectateur, réappropriations et devenirs.

Argument complet : https://esnb.hypotheses.org/files/2023/08/Programme_cibas_audela_oct23.pdf

Deux visites, pour tous publics, sont prévues en fin de chacune des deux journées du colloque.

Le projet s’inscrit dans le cadre du projet de recherche « Espaces du Spirituel en Normandie Baroque » (ESNB), conçu par l’Université de Rouen Normandie et financé par la Région Normandie (RIN 2021-2023). Organisé par l’Université de Rouen Normandie (Groupe de recherche en histoire – Grhis), le colloque a bénéficié des soutiens de la Métropole Rouen Normandie et de la Société d’études du XVIIe siècle, ainsi que des partenariats avec l’Historial Jeanne d’Arc et le Service Patrimoine de la Métropole Rouen Normandie pour l’accueil de la manifestation et les visites organisées à l’issue des deux journées.

Vendredi 6 octobre

  • 9h00 : Accueil
  • 9h15 : Introduction (Frédéric Cousinié, Émilie Chedeville, Moana Weil-Curiel)

I. Espaces privés, dévotions communes ?
(Présidence : Anne le Pas de Sécheval, Université Paris Nanterre)

  • 9h30 : Régis Bertrand (Université d’Aix-Marseille),
    « Des chapelles latérales pour qui et pour quoi ? L’exemple provençal ».
  • 10h00 : Estelle Martinazzo (Université de Lille),
    « Les chapelles de l’église Saint-Maurice de Besançon : acteurs, usages et évolutions de l’espace ecclésial et paroissial ».
  • 10h30 : Magali Theron(Université d’Aix-Marseille),
    « Sur quelques fondations et concessions de chapelles dans les édifices religieux à Marseille au XVIIe siècle : intentions, enjeux, modalités et décors ».
  • 11h00 : Maina Masson Lautier (Service de l’Inventaire général du Patrimoine, Région Sud),
    « Les chapelles de la collégiale Notre-Dame-des-Anges de L’Isle-sur-la-Sorgue ».

Discussion

II. Du chœur à la chapelle : une dynamique constructive
(Présidence : Régis Bertrand, Université d’Aix-Marseille)

  • 13h45 : Tatiana Senkevitch (Paris) et Matthieu Somon (Université Catholique de Louvain),
    « Variations en chapelle : La Présentation de Jésus au Temple selon Philippe de Champaigne ».
  • 14h15 : Antonin Liatard (Université de Bourgogne-Université Catholique de Louvain),
    « Le décor des chapelles des églises jésuites en France au XVIIsiècle : réflexions sur la participation des espaces réservés à l’itinéraire des fidèles au sein de l’ecclesia ».
  • 14h45 : Lucille Calderini (Paris 1 Panthéon-Sorbonne),
    « Penser et dessiner la décoration des chapelles à Paris au XVIIe siècle : le cas des modèles gravés de Jean Lepautre ».
  • 15h15 : Sébastien Bontemps (Musée de l’Armée-Hôtel des Invalides),
    « Une chapelle d’architecte : Robert de Cotte et la concession de la chapelle Saint-Nicolas de Saint-Germain-l’Auxerrois (1729) ».

Discussion

  • 17h45 :Visite par Lisa Concato (Métropole de Rouen Normandie – Service Villes et pays d’art et d’Histoire) : La chapelle Corneille de l’ancien collège des jésuites de Rouen.

Samedi 7 octobre

III. Enjeux dévotionnels et émulation décorative
(Présidence : MoanaWeil-Curiel, Université de Rouen Normandie –RIN 2022-2023)

  • 9h00 : Patrizia Tosini (Università degli Studi Roma Tre),
    « Tra la Francia e Roma: di alcune cappelle in San Luigi dei Francesi nel xvii secolo, tra consonanze e dissonanze con la madre patria ».
  • 9h30 : Émilie Chedeville (Université de Rouen Normandie),
    « Concurrences dévotes, émulations visuelles. La chapelle de la Vierge de la cathédrale de Rouen au XVIIe siècle ».

Pause

  • 10h15 : Cynthia Rodrigues (Université de Tours),
    « “Pour la beauté et la bienséance de ma belle chapelle royale”. Marie Du Bois et la chapelle du Rosaire de l’église de Couture-sur-Loir (Loir-et-Cher) ».
  • 10h45 : Delphine Bastet (Direction du Patrimoine, Aix-en-Provence),
    « Les chapelles latérales des grandes églises d’Aix-en-Provence au XVIIe siècle ».
  • 11h15 : Pierre-Marie Sallé (Labex Hastec – Institut Catholique de Paris, campus Rouen),
    « Unifier l’église monastique au XVIIe siècle : le “tour des chapelles” dans deux abbatiales mauristes normandes ».

Discussion

IV. Usages et devenirs
(Présidence : Élodie Biteau, Service Patrimoines, Métropole Rouen Normandie)

  • 14h : Steffen Zierholz (Eberhard KarlsUniversität Tübingen),
    « De quelques chapelles souterraines : de San Benedetto in Subiaco, San Francesco in La Verna et Santa Rosalia in Palermo à la Sainte-Baume en Provence ».
  • 14h30 : Pauline Gomont (Université de Bourgogne),
    « La “plaine et paisible jouissance” des chapelles du couvent des Jacobins de Dijon ».
  • 15h : Bénédicte Gaulard (Université de Bourgogne),
    « Un espace sacré singulier au sein de la collégiale de Dole : la chapelle du “saint-sacrement de miracle” ».

Pause

  • 15h30 : Christine Gouzi (Sorbonne-Université),
    « Du XVIIe siècle au XVIIIe siècle : les chapelles privées des églises paroissiales parisiennes : concessions, fonctions et décors ».
  • 16h : Vincent Simonet (DRAC Normandie),
    « La chapelle Saint-Pierre et Saint-Paul et le retable du “Grand Saint-Romain” de la cathédrale de Rouen : restituer/recréer un retable baroque du XVIIe siècle ? ».

Discussion

  • 17h15 :Visite par Guillaume Gohon (Métropole de Rouen Normandie – Service Villes et pays d’art et d’Histoire) : La cathédrale de Rouen et ses chapelles.

Organisation : Émilie Chedeville, Frédéric Cousinié, Moana Weil-Curiel (Université de Rouen Normandie, Grhis).

Comité scientifique : Olivier Bonfait (Université de Bourgogne, Dijon), Émilie Chedeville (Université de Rouen Normandie), Frédéric Cousinié (Université de Rouen Normandie), Christine Gouzi (Université Paris-Sorbonne), Étienne Jollet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Anne Le Pas de Sécheval (Université de Paris Nanterre), Vincent Simonet (DRAC Normandie), Patrizia Tosini (Università Roma Tre), Moana Weil-Curiel (Université de Rouen Normandie), Steffen Zierholz (Eberhard KarlsUniversität, Tübingen).

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search