Archives de catégorie : Rencontres scientifiques

Journées d’études :” À l’ombre de maîtres : les artistes dits « secondaires » dans les arts en Europe du XIIe au XIXe siècle”.

Type : journées d’études.
Date de l’événement : 05 et 06 décembre 2019.
Lieu : Auditorium de la Maison des Sciences de l’Homme Ange Guépin, 5 allée Jacques Berque, 44000 Nantes.

Organisées par l’UMR 6566 CReAAH (Centre de recherche en Archéologie, Archéosciences et Histoire) et le laboratoire LARA (Laboratoire de recherche en Archéologie et Architectures) de l’Université de Nantes en collaboration avec l’Inventaire du Patrimoine de la région des Pays de la Loire. Continuer la lecture

Conférence du GRHAM : “Un « prodigieux amas » d’images : Le département des Estampes et de la photographie de la BnF : enjeux et perspectives pour la recherche en histoire de l’art” par Corinne Le Bitouzé et Chloé Perrot (21 novembre, Paris).

Charles-Nicolas Cochin père d’après Charles-Nicolas Cochin fils, Frontispice du « Catalogue raisonné des diverses curiosités du Cabinet de feu M. Chevalier de La Roque », 1745, gravure sur cuivre, Paris, Bibliothèque nationale de France.

Type : Conférence (entrée libre).
Date et horaire : jeudi 21 novembre 2019 à 19h.
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Vasari.
Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Dès sa création en 1667, le cabinet des estampes de la Bibliothèque du roi, futur département des Estampes et de la photographie de la BnF, est riche de 85 000 estampes. Depuis cette date, la collection n’a cessé de croître, agrégeant au fil du temps toutes les nouvelles formes d’images multiples : photographies, reproductions photo-mécaniques et maintenant impressions numériques. Hors de son périmètre à l’origine, le dessin y occupe également une place importante. C’est aujourd’hui un « prodigieux  amas » de près de 15 millions d’images, occupant 24 km de rayonnages. La question de l’accès à cet imposant corpus iconographique s’est donc très vite posée.  Continuer la lecture

Colloque : “Palaces for rent : Real Estate in Rome in the 18th century”.

Gaspar van Wittel dit Vanvitelli, Rome. Le Château Saint Ange vu de Prati, 1736, huile sur toile, 42,5 x 67 cm.

Type : colloque.
Date de l’événement : 14 et 15 novembre 2019.
Lieu : Madrid, Departamento de Historia del Arte, UNED, Facultad de Derecho, calle Obispo Trejo, 2, Sala B, planta baja.

Jueves 14 noviembre
9:15 Apertura
Bienvenida- Consuelo Gómez, directora del Dto de Historia del Arte, UNED
Introducción- Angela Cipriani, directora emérita Accademia di San Luca – Pilar Diez del Corral, Dto de Historia del Arte, UNED Continuer la lecture

Atelier de recherche : “Entendre l’image. Sons, bruits et murmures dans l’art de l’époque moderne”.

Michelangelo Caravaggio, Les Musiciens, ca. 1595, huile sur toile, 92,1 x 118,4 cm, New York, The Metropolitan Museum of art.

Type : atelier de recherche.
Date de l’événement : 21 et 22 novembre 2019.
Lieu : Académie de France à Rome – Villa Médicis, Rome.

Cet atelier de recherche international propose une réflexion sur les relations entre le sonore et le visuel dans l’art de l’époque moderne. À travers des questionnements théoriques et des études thématiques, qui envisagent le sonore dans toute sa variété – musique, parole, bruit, silence ˗, il s’agit d’examiner les modalités de mise en scène du son dans les arts « muets » et de réévaluer la place du sonore comme limite et horizon de l’image dans la théorie artistique. Mettant le spectateur en position d’« œil à l’écoute », l’atelier envisage les différents dispositifs suggérant la pluri-sensorialité pour le spectateur et les enjeux théoriques qui animent les critiques anciens et les historiens de l’art contemporains, lorsqu’ils pensent l’image à travers les sons qui s’y cachent. Continuer la lecture

Colloque : “The Pictorial Evidence of Ruins : From Rome to Homs”.

Hubert Robert, Ruines romaines avec le Colisée, 1798, 0,50 x 0,59 m, Paris, musée du Louvre

Type : colloque.
Date de l’événement : 14 et 15 novembre 2019.
Lieu : Istituto Svizzero di Roma / Academia Belgica, Rome.

The questions of ruins and their images oscillate in the history of art between the vanitative interpretations related to the early modern period and the aesthetic categories of romanticism, while for the cultural studies the theoretical reflection on the ambiguities of memory and oblivion stands in the foreground. The conference goes beyond this topic range and raises questions about the importance of a ruin as an anachronistic symbol, a visual indicator of historical difference, and a critical touchstone of modernity. Continuer la lecture

Séminaire : “Art et Science au XVIIe siècle”.

Frans Hals, Portrait de René Descartes (1596 – 1650), vers 1649 – 1700, huile sur toile, 77,5 x 68,5 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : séminaire.
Date de l’événement :du 16 novembre 2019 au 6 juin 2020 de 10h30 à 13h.
Lieu : Paris, 17 rue de la Sorbonne, Escalier C, 1er étage Salle Halbwachs.

PROGRAMME

16 novembre
Daniel Dauvois : Naissance des Beaux-arts.

14 décembre
Annie Bitbol : La leçon d’anatomie. Continuer la lecture

Workshop : “Digital-age approaches to early modern engraved, etched, and imprinted episteme. Images, objects, materials and methods”.

Romyn de Hooghe, Conclusion de la Paix de Breda ratifiée dans la chambre des conférences entre les Rois d’Angleterre, de France, de Danemarck et les provinces unies, 1667, gravure, 52,8 x 56,8 cm, Paris, Bibliothèque Nationale de France.

Type : workshop.
Date de l’événement : du 07 au 09 novembre 2019.
Lieu : Copenhague.

The international workshop interrogates how prints vitally contributed to the early modern construction of targets of heuristic inquiry. The event brings together diverse incised, etched and engraved images, objects and materials produced c. 1500-1700 to reframe a comparative history of the rise of the ‘epistemic imprint’ across cultural, religious, and geographic divides as superintendent technology for aestheticizing knowledge formation rendering imperceptible entities accessible to the senses, from the interdisciplinary perspective of international academic researchers and museum professionals trained in different fields and drawing on diverse methodological approaches. Continuer la lecture

Colloque : “Leonardo da Vinci (1452-1519). From the Libro di Pittura to the Trattato. The Circulation, Transmission and Reception of Leonardo’s Ideas and Writings in the Sixteenth and Seventeenth Centuries”.

Rembrandt d’après Léonard de Vinci, La Cène, ca. 1634-1635, sanguine, 36 x 47 cm, New York, Metropolitan Museum of Art.

Type : colloque.
Date de l’événement : 24 et 25 octobre 2019.
Lieu : Accademia Nazionale di San Luca, Palazzo Carpegna, Salone d’onore, Piazza dell’Accademia di San Luca 77, Rome.

The aim of the Study Days is to focus the attention of international scholars working in a variety of fields, and of Leonardo experts and enthusiasts, on studies and research regarding the transmission of da Vinci’s ideas and writings and their circulation and reception in Italy and across Europe during the sixteenth and seventeenth centuries. In the abridged version known as the Treatise on Painting, the Libro di Pittura compiled by Francesco Melzi was widely circulated in the decades following Leonardo’s death. Avidly read by artists and collectors closely associated with the accademie del disegno, it profoundly influenced the theory, practice and teaching of the time. The speakers will examine previously unexplored or little-known aspects (biographical, linguistic, theoretical, graphic and collection-related) of the complex historical process via which Melzi’s re-elaboration of a group of Leonardo’s original manuscripts, and his subsequent compilation of the Codex Vaticanus Urbinas 1270, eventually led to the production of numerous manuscript copies and to the Italian editio princeps: the Trattato della Pittura di Lionardo da Vinci. Continuer la lecture

Colloque : “A Princely Education. Cosimo III de’ Medici’s travels through the Netherlands: Global Ambitions and Local Contexts”.

Giovanni Battista Foggini, Cosme III de Médicis (1642-1723), grand-duc de Toscane, ca. 1683-1685, sculpture, New York, Metropolitan museum of Art.

Type : colloque.
Date de l’événement : du 06 au 08 novembre 2019.
Lieu : Florence.

The international conference focuses on the historical, political, social and artistic contexts of Cosimo III’s travels through the Netherlands (1667-1668) and later Spain, Portugal, England, Ireland, the Netherlands and France (1668- 1669). It is organized on occasion of the opening of the exhibition “The Global Eye. Dutch, Spanish, and Portuguese Maps in the Collections of the Grand Duke Cosimo III de’ Medici” (Florence, Biblioteca Medicea Laurenziana, 7 November 2019 to 29 May 2020). The conference addresses the tension between Cosimo III’s global ambitions and his local concerns, both in his private and public life. Continuer la lecture

Appel à communication : “‘Dark Enlightenments’: David Nichol Smith Seminar in Eighteenth-Century Studies XVII”.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : Early proposals due by 1 November 2019; regular proposals due by 1 March 2020.
Date de l’événement : du 02 au 04 décembre 2020.
Lieu : Adelaide, Australie.

The Australian and New Zealand Society for Eighteenth-Century Studies (ANZSECS), Flinders University, and the University of Adelaide invite you to the 17th David Nichol Smith (DNS) Seminar for Eighteenth-Century Studies. Inaugurated in 1966 by the National Library of Australia, the DNS is the leading forum for eighteenth-century studies in Australasia. It brings together scholars from across the region and internationally who work on the long eighteenth century in a range of disciplines, including history, literature, art and architectural history, philosophy, theology, the history of science, musicology, anthropology, archaeology, and studies of material culture. Continuer la lecture

Conférence : “L’entretien et le suivi sanitaire des œuvres en extérieur du Château de Versailles : examen des mesures préventives mises en place entre 2008 et 2018 et élaboration d’un protocole de traitement biocide” (annulée)

Apollon à la lyre ou apollon Cytharède, Allées du bassin d’Apollon conduisant au Grand Canal, côté Nord. Antique : torse. Complété au 17e siècle, Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon

Evénement : Conférence

Lieu : Galerie Colbert, Salle Vasari

Date : 21 octobre 2019, 17h-19h (annulée)

Tessa Pirillo est conservatrice-restauratrice du patrimoine culturel, actuellement étudiante en conservation préventive. Elle mène un projet de recherche sur les sculptures en extérieur du parc du Château de Versailles.

Une première partie du projet porte sur l’examen des mesures de conservation préventive mises en place par l’équipe du suivi des œuvres en extérieur depuis 2008. En outre, le projet vise la mise en place d’un protocole de traitement biocide à travers des test comparatif de différent produits biocides.

Appel à communication : “Séminaire Collection”

Henri-Pierre Danloux,The Baron de Besenval in his Salon de Compagnie 1791, Londres, National Gallery

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 8 novembre 2019.
Date de l’événement : 18 février, 17 mars, 7 avril, 5 mai et 9 juin 2020
Lieu : Institut national d’histoire de l’art (INHA)

Les organisateurs de Collection/Séminaire sur le collectionnisme et le marché de l’art, lancent un appel à communication pour les séances mensuelles du séminaire en 2020. Le séminaire Collection entend être un lieu de rencontre qui permet la discussion entre universitaires et conservateurs venus présenter de nouvelles recherches sur tous les sujets relatifs à l’histoire des collections et du marché de l’art. Les communications pourront concerner toutes les époques sans limitations géographiques et aborder par exemple la constitution et la vie des collections, (privées et muséales), les collectionneurs et les acteurs du marché de l’art, autant que des réflexions méthodologiques sur les sources et les outils, y compris numériques.

Continuer la lecture

Conférence du GRHAM : “Saint-Pétersbourg, mai 1773. L’inauguration oubliée de l’Ermitage (et des bains) de Catherine II” par Guillaume Nicoud (Paris, 17 octobre 2019).

Y. M. Velten, Coupe transversale du pavillon Nord du Jardin suspendu du palais d’Hiver, détail de la salle dite «Hermitage », vers 1769, dessin à l’encre et lavis de couleur sur papier, H. 0,510 x L. 0,730 m, Saint-Pétersbourg, Musée d’État de l’Ermitage / Photographie de l’auteur.

Type : Conférence (entrée libre).
Date et horaire : jeudi 17 octobre 2019 à 19h.
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Vasari.
Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

En juin 1773, un journal français annonce que Catherine II a donné un mois auparavant « un dîner splendide » dans son « hermitage », « où tous les ministres étrangers furent invités. » Serait-ce le témoignage oublié d’une sorte de cérémonie d’inauguration ? Nous pouvons le supposer.

Il est dès lors intéressant de partir de cet événement pour reconstituer l’histoire de la galerie impériale de l’Ermitage. L’Ermitage constituant en fait les appartements particuliers de la souveraine, c’est tout l’aménagement artistique de cet ensemble qu’il est même nécessaire de réévaluer, en particulier les autres salles citées qui furent également visitées – selon le même journal – durant cette journée d’inauguration aujourd’hui oubliée, comme cette « salle de bains », qui pourrait refléter l’intérêt de Catherine II pour les idées des Lumières, sans oublier la salle à manger, avec sa table mécanique ou « ermitage », qui a donné son nom au lieu. Continuer la lecture

Journée d’études : “Late Venetian Fortification”.

Francesco Guardi, Le Départ du Bucentaure vers le Lido de Venise, le jour de l’Ascension, ca. 1766-1770, huile sur toile, 66 x 101 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : journée d’études.
Date de l’événement : 04 octobre 2019.
Lieu : Split City Museum, Split.

Until now, research on Venetian fortifications has given considerable more attention to Cinquecento works than to the achievements of the following centuries. This is why the aim of the conference is to focus on the later period. New material and insights are expected on the period starting with the War of Candia. Relevant topics include but are not limited to important fortification sites and projects (Morea, Corfu, Corinto, Dalmatia etc.), activities of military engineers, procedures and institutions involved in the construction of fortifications, Schulenburg’s involvement in fortification construction. Continuer la lecture

Symposium : “L’opéra parisien : Du théâtre à la synthèse des arts”.

William Hogarth, L’Opéra du gueux, scène VI, 1731, huile sur toile, 57 x 76 cm, Londres, Tate Collection.

Type : Symposium (grand public)
Date : mercredi 23 octobre 2019.
Lieu : Paris, Mairie du 11e arrondissement.

Suite au gala des 350 ans de l’Opéra qui s’est tenu au Palais Garnier le 8 mai dernier, la Mairie du 11 désire rendre hommage aux trois siècles et demi de création symphonique que la ville de Paris a mis en œuvre depuis que Pierre Perrin s’est vu attribuer, par lettre patente du 28 juin 1669, le Privilège royal pour l’établissement des Académie d’Opéra ou Représentations en Musique en Vers françois, et dans les autres villes du Royaume. Ce monopole sur l’organisation des représentations lyriques, qu’il ait été respecté ou non (il suscitera les querelles en chapelet autour de la musique italienne qui dureront cent cinquante ans), révèle l’attention que l’État moderne pouvait accorder, non seulement au spectacle conçu comme représentation esthétique de la souveraineté, mais aussi à l’intégration symphonique des arts du théâtre, de la musique et des lettres dans un lieu spécifiquement dédié à leur dialogue.

Deux siècles furent nécessaires à la réalisation complète de ce projet. L’opéra commença par occuper la salle du Jeu de Paume et de la Bouteille (1669 – 1672). Répétant à Versailles, il s’installa ensuite pendant près de quatre-vingt-dix ans au théâtre du Palais Royal et retourna aux Tuileries en 1763, avant de rejoindre la Porte Saint-Martin pendant les décennies révolutionnaires. L’itinérance n’est pas finie et ce symposium se propose notamment de l’explorer, puisqu’elle est elle aussi à l’origine de cette fascination qu’éprouve tout étranger débarquant à Paris, du début du XVIIIe siècle à nos jours, qui est bien souvent portée par l’opéra. Avant d’être associé à la vie de Bohème par ses compositeurs, il est le lieu qui donne le goût du jour et renseigne l’air du temps, instruit des manières et des modes et reflète avec fidélité les mœurs de la cour ou de la société mondaine. Continuer la lecture