Archives de catégorie : Publications

Publications

Publication : « Poussin’s Women : Sex and Gender in the Artist’s Works ».

THOMAS Troy, Poussin’s Women : Sex and Gender in the Artist’s Works, Amsterdam, Amsterdam university press, 2020, 386 p.

Présentation de l’éditeur :

Poussin’s Women: Sex and Gender in the Artist’s Works examines the paintings and drawings of the well-known seventeenth-century French painter Nicolas Poussin (1594-1665) from a gender studies perspective, focusing on a critical analysis of his representations of women. The book’s thematic chapters investigate Poussin’s women in their roles as predators, as lustful or the objects of lust, as lovers, killers, victims, heroines, or models of virtue. Poussin’s paintings reflect issues of gender within his social situation as he consciously or unconsciously articulated its conflicts and assumptions. Continuer la lecture

Publication : « Le langage des mains dans l’art : Histoire, significations et usages des chirogrammes picturaux aux XVIIe et XVIIIe siècles ».

DIMOVA Temenuzhka, Le langage des mains dans l’art :
Histoire, significations et usages des chirogrammes picturaux aux XVIIe et XVIIIe siècles, Turnhout, Brepols, 2019, 343 p.

Présentation de l’éditeur :

Le langage iconographique des mains est un système de signes gestuels conventionnels, employés par les peintres comme un puissant outil de narration et de conceptualisation. En un sens, c’est la langue des tableaux. Pour l’étudier il est nécessaire de procéder au croisement d’un grand nombre de sources et de traditions iconographiques. En partant des principes de la chirologie, discipline dédiée à l’étude des mains, cet ouvrage propose un inventaire des principaux chirogrammes iconographiques, avec une analyse de leurs occurrences et de leurs connotations. Ces signes n’opèrent pas de manière fragmentaire, mais sont généralement inclus dans des accords gestuels qui participent à la phraséologie visuelle de l’œuvre. En découvrant la structure de certaines compositions gestuelles on peut aussi comprendre les rapports qu’elles entretiennent avec les systèmes gestuels vivants.

Continuer la lecture

Publication : « Les Satellites de Watteau ».

MOULINIER Axel, Les Satellites de Watteau, Cahier du Dessin Français, Paris, galerie de Bayser, 2020, 80 p.

Présentation de l’éditeur :

Depuis les années 1930, l’idée d’un réseau artistique centré autour de Watteau a été formulée et étudiée. Pourtant, à part l’ouvrage de Robert Rey (Quelque satellites d’Antoine Watteau (…), Paris, 1932) aucune publication ne s’est attachée à rassembler l’œuvre graphique de quelques un de ces satellites. Ce Cahier du Dessin Français propose l’étude de neuf artistes (Nicolas Vleughels, Claude Gillot, Jacques Jean Spoede, Pierre Angillis, Philippe Mercier, Nicolas Lancret, Jean-Baptiste Pater, Pierre Antoine Quillard et Bonaventure de Bar) ayant gravité autour de Watteau soit parce qu’ils l’ont formé, accompagné ou bien parce qu’ils sont devenus ses collaborateurs et ses suiveurs.

Continuer la lecture

Publication : « Ugliness and Judgment : On Architecture in the Public Eye ».

HYDE Timothy, Ugliness and Judgment : On Architecture in the Public Eye, Princeton, Princeton University Press, 2019, 232 p.

Présentation de l’éditeur :

The artist has been a privileged figure in the modern age, embodying ideals of personal and political freedom and self-fulfillment. Does it matter who gets to be an artist? And do our deeply held beliefs stand up to scrutiny? Making the Modern Artist gets to the root of these questions by exploring the historical genesis of the figure of the artist. Based on an unprecedented biographical survey of almost 1,800 students at the Royal Academy of Arts in London between 1769 and 1830, the book reveals hidden stories about family origins, personal networks, and patterns of opportunity and social mobility. Locating the emergence of the ‘modern artist’ in the crucible of Romantic Britain, rather than in 19th-century Paris or 20th-century New York, it reconnects the story of art with the advance of capitalism and demonstrates surprising continuities between liberal individualism and state formation, our dreams of personal freedom, and the social suffering characteristic of the modern era. Continuer la lecture

Publication : « Figuring Faith and Female Power in the Art of Rubens ».

LYON J. Vanessa, Figuring Faith and Female Power in the Art of Rubens, Amsterdam, Amsterdam university press, 2020, 256 p.

Présentation de l’éditeur :

This book argues that the Baroque painter, propagandist, and diplomat, Peter Paul Rubens, was not only aware of rapidly shifting religious and cultural attitudes toward women, but actively engaged in shaping them. Today, Rubens’s paintings continue to be used-and abused-to prescribe and proscribe certain forms of femininity.

Continuer la lecture

Publication : « The Classical Body in Romantic Britain ».

GILROY-WARE Cora, The Classical Body in Romantic Britain, Londres, Paul Mellon Centre for Studies in British Art , 2020, 320 p.

Présentation de l’éditeur :

For many, the term ‘neoclassicism’ has come to imply discipline, order, restraint, and a certain myopia. Leaving the term behind, this book radically challenges enduring assumptions about the art produced from the late 18th century to the early Victorian period, casting new light on appropriations of the classical body by British artists. Continuer la lecture

Publication : « Aesthetic Science : Representing Nature in the Royal Society of London, 1650–1720 ».

WRAGGE -MORLEY Alexander, Aesthetic Science : Representing Nature in the Royal Society of London, 1650–1720, Chicago, The University of Chicago Press, 2020, 272 p.

Présentation de l’éditeur :

The scientists affiliated with the early Royal Society of London have long been regarded as forerunners of modern empiricism, rejecting the symbolic and moral goals of Renaissance natural history in favor of plainly representing the world as it really was. In Aesthetic Science, Alexander Wragge-Morley challenges this interpretation by arguing that key figures such as John Ray, Robert Boyle, Nehemiah Grew, Robert Hooke, and Thomas Willis saw the study of nature as an aesthetic project. Continuer la lecture

Publication : « Representing from Life in Seventeenth-century Italy ».

MCTIGHE Sheila, Representing from Life in Seventeenth-century Italy, Amsterdam, Amsterdam university press, 2020, 256 p.

Présentation de l’éditeur :

In drawing or painting from live models and real landscapes, more was at stake for artists in early modern Italy than achieving greater naturalism. To work with the model in front of your eyes, and to retain their identity in the finished work of art, had an impact on concepts of artistry and authorship, the authority of the image as a source of knowledge, the boundaries between repetition and invention, and even the relation of images to words. This book focuses on artists who worked in Italy, both native Italians and migrants from northern Europe. The practice of depicting from life became a self-conscious departure from the norms of Italian arts. In the context of court culture in Rome and Florence, works by artists ranging from Caravaggio to Claude Lorrain, Pieter van Laer to Jacques Callot, reveal new aspects of their artistic practice and its critical implications.

Continuer la lecture

Publication : « Baroque Pathways : The National Galleries Barberini Corsini in Rome ».

WESTHEIDER Ortrud (eds.), PHILIPP Michael (eds.)
Baroque Pathways : The National Galleries Barberini Corsini in Rome, New York, Prestel, 2019, 280 p.

Présentation de l’éditeur :

Featuring major works from Caravaggio and his circle and the Italian Baroque period, this lavishly illustrated book looks at Rome as the center of European culture in the 17th century. Continuer la lecture

Publication : « René-Antoine Houasse (1645-1710) : Peindre pour Louis XIV ».

LETT Matthieu, René-Antoine Houasse (1645-1710) : Peindre pour Louis XIV, Paris, Arthena, 2020, 304 p.

Présentation de l’éditeur :

« Peintre du roi », René-Antoine Houasse (1645-1710) l’est assurément. Repéré, après son apprentissage chez Nicolas de Plattemontagne, par le Premier peintre du roi Charles Le Brun, il intervient sur tous les grands chantiers du règne de Louis XIV : à Versailles (Grand Appartement du roi, escalier des Ambassadeurs et galeries des Glaces), au Trianon de Marbre et aux Tuileries. Continuer la lecture

Publication : « Louis XIV voyageur ».

LEVANTAL Christophe, Louis XIV voyageur, Paris, éditions du CNRS, 2019, 480 p.

Présentation de l’éditeur :

En contradiction avec l’image du personnage sédentaire que l’on garde trop souvent de lui, d’un souverain n’ayant pas ou presque pas quitté ses trois résidences successives (Paris, Saint-Germain et Versailles), Louis XIV fut un roi voyageur au cours de la plus grande partie de son règne.
Suivant le Roi-Soleil jour après jour, lieu après lieu, dès sa première jeunesse et pendant plus d’un demi-siècle, Christophe Levantal montre qu’il se déplaça presque chaque année, parcourant non seulement la France mais aussi plusieurs pays étrangers. Voyageur persévérant et même endurant pour des motifs très variés (éducatifs, religieux, familiaux, politiques, diplomatiques, militaires ou d’agrément), il trouvait dans cette activité une façon à la fois différente et complémentaire de régner, de gouverner et de vivre. Continuer la lecture

Publication : « Du corpus à l’exégèse : Interpréter la peinture du XVIIe siècle en France ».

COUSINIE Frédéric (dir.), Du corpus à l’exégèse : Interpréter la peinture du XVIIe siècle en France, Rouen, Presses universitaires de Rouen et du Havre, juin 2020, 400 p.

Présentation de l’éditeur :

Qu’est-ce qu’interpréter» un tableau ? Faut-il privilégier les intentions déclarées ou implicites de l’artiste et des commanditaires ? En rester aux interprétations contemporaines de l’œuvre, ou accueillir les réceptions postérieures ? Que faut-il interpréter: la composition, ses figures, l’histoire, les motifs ou les thèmes ? Et faut-il d’ailleurs toujours interpréter ? Toutes ces questions… sans cesse posées, reposées par l’historien de l’art et tout amateur de peinture trouvent dans ce volume un début de réponse à propos d’œuvres françaises du XVIIe siècle, le siècle précisément qui invente le terme d’herméneutique, «l’art de l’interprétation».

Continuer la lecture

Publication : « En quête du grand style : La peinture d’histoire britannique au XVIIIe siècle ».

BLANC Jan, En quête du grand style : La peinture d’histoire britannique au XVIIIe siècle, Genève, Droz, 2020, 634 p.

Présentation de l’éditeur :

Le XVIIIe siècle britannique n’a pas été seulement celui des portraitistes, des paysagistes ou des miniaturistes. Les peintres qui se sont consacrés aux sujets religieux, mythologiques, allégoriques, littéraires et historiques ont été également fort nombreux, même si leur rôle dans l’essor des arts en Grande-Bretagne a été singulièrement négligé. Continuer la lecture

Publication : « Chinese reverse glasspainting 1720-1820 : An artistic meeting between China and the West ».

AUDRIC Thierry, Chinese reverse glasspainting 1720-1820 : An artistic meeting between China and the West, Bern, Peter Lang, 2020, 240 p.

Présentation de l’éditeur :

Displaying a talent for combining aesthetic sensibility with scientific rigor, the author has given new life to something that once excited European passions: an original, non-academic art at the forefront of the ‘new technology’ of the time. For decades, aristocrats of the Old World and then American collectors (the latter at the end of the eighteenth and beginning of the nineteenth centuries) spent countless sums on the purchase of these works, which were worth a fortune. These wealthy collectors of curiosities of all types were also most certainly great dreamers seeking a worthy setting for their dreams. Unbeknownst to them, their endeavours had much greater scope, creating and nourishing the conditions for a rare encounter between two worlds: a golden age of atypical collaboration, a combined adventure between China and Europe.

Continuer la lecture

Publication : « Rosalba Carriera : Une Vénitienne dans l’Europe des Lumières : Entre peinture et écriture (1673-1757) ».

JULIEN Albane, Rosalba Carriera : Une Vénitienne dans l’Europe des Lumières : Entre peinture et écriture (1673-1757), Paris, L’Harmattan, 2019, 422 p.

Présentation de l’éditeur :

La Vénitienne Rosalba Carriera (1673-1757) acquit un succès international grâce à ses portraits et à sa maîtrise exceptionnelle du pastel. Auteure d’écrits riches et variés, elle est aussi connue comme poète et diariste. Dans cette étude, l’accent est mis, en premier lieu, sur l’oeuvre picturale et le parcours dans l’Europe du XVIIIe siècle de cette femme peintre, connue essentiellement pour ses portraits féminins. Puis l’ouvrage met l’accent sur ses qualités d’épistolière et de diariste et met en lumière l’autre facette de l’artiste, à savoir la femme de lettres en prise avec son temps dont elle fut un témoin attentif. Continuer la lecture