Archives de catégorie : Appels à communication

Appel à communication du GRHAM : « Le marché de l’art dans la seconde moitié du XVIIIe siècle : expertises, négociations et controverses ».

Pierre-Antoine Demachy, Vente publique de tableaux, probablement à l’hôtel Bullion, ca. 1785, huile sur toile, 22 x 33 cm, Paris, musée Carnavalet.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 05 avril 2019.
Date de l’événement : 05 juin 2019.
Lieu : salle Jullian, Institut National d’Histoire de l’Art (INHA) 6 rue des Petits Champs, 75002 Paris.

Cette troisième journée d’étude organisée par le GRHAM se propose de revenir sur le thème du marché de l’art dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Son objectif est de participer à la diffusion des récentes recherches qui se sont penchées sur les différentes problématiques et controverses qui ont pu animer ce domaine.

Les marchands se trouvent au cœur d’un vaste réseau culturel et artistique à cette période et deviennent les premiers intermédiaires entre l’œuvre et l’amateur d’art. Objets de curiosité, arts décoratifs, tableaux, dessins et gravures font tous partie des biens constituant ce négoce. Durant cette époque particulièrement dynamique, tant du point de vue historique que culturel, plusieurs controverses se font jour en lien avec ce commerce florissant. De nombreuses polémiques émergent entre différentes figures de marchands influents, certains qualifiant même leurs confrères de « brocanteurs ». Ces polémiques signalent-elles une volonté de s’imposer dans un secteur devenu fortement concurrentiel ? Ou ne sont-elles que la manifestation de l’ambition de voir reconnaître une réelle distinction de compétences entre les marchands ? Des débats éclatent aussi entre les marchands et leur clientèle. Les amateurs, à la recherche constante d’œuvres authentiques, originellement créées par un artiste, sont ainsi confrontés aux problèmes que posent la copie et le faux, et à l’honnêteté parfois contestable des négociants. S’agit-il alors d’un problème de connaissances et de compétences des marchands ou d’un manque manifeste de sincérité au profit d’un désir grandissant d’enrichissement ? Enfin, cette journée s’intéressera aux échanges entre la France et ses pays voisins et, plus particulièrement, à la visibilité des pratiques marchandes contestées et à la manière dont les Français sont perçus à l’étranger durant cette période. Continuer la lecture

Appel à communication : « Nouvelles positions sur l’ornement rocaille ».

Antoine Aveline (1691-1743), d’après François-Thomas Mondon (1709-1755), L’Heure du Midi, [Les Heures du jour] Se Vend à Paris chez A. Aveline ruë S. Jacques à la Reine de France, Et chez Mondon le Fils ruë S. Eloi à l’Hôtel Pepin. Avec Privilége du Roy., 1738, gravure sur cuivre, Paris, Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, collections Jacques Doucet.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 31 mars 2019.
Date de l’événement : 22 novembre 2019.
Lieu : Aix-La-Chapelle, université d’Aix-La-Chapelle.

L’émergence et le développement de l’ornement rocaille sont examinés de près dans le cadre du projet de recherche DFG « Le transfert du style rocaille de la construction navale à l’architecture. Genèse et principes de la conception du rococo dans les bâtiments particuliers français, 1715—1735 » (http://gepris.dfg.de/gepris/projekt/252295626?language=en). Continuer la lecture

Appel à communication : « L’architecture rurale en pan de bois en France et Europe du Nord (XIIIe-XVIIIe siècles) ».

Attribué à Philippe de La Hyre, Maison adossée à l’abside d’une église, XVIIe siècle, 13,1 x 20,2 cm, Paris, ENSBA.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 30 avril 2019.
Date de l’événement : 27 novembre 2019.
Lieu : Paris.
Dès le XIXe siècle, érudits, architectes et archéologues se sont intéressés à certains exemples d’architecture en pan de bois, commentant leur caractère pittoresque, leur qualités esthétiques et développant parfois leur singularité technique. Par la suite, les études sur ce mode de construction se développent tout en portant principalement sur des exemples urbains comme en témoignent plusieurs travaux de synthèses. Il faut cependant attendre les années 1960 pour que soient pris en considération les édifices ruraux, notamment sous l’impulsion de recherches aux méthodes et visées différentes mais complémentaires, conduites par des ethnologues, des chercheurs de l’Inventaire, des archéologues ou des historiens. En dépit de la multiplication de ces travaux, l’architecture en pan de bois reste aujourd’hui encore reléguée  au second plan, comme l’attestent l’expression « architecture mineure » ou le qualificatif « vernaculaire » qui lui est encore trop souvent accolée.

Continuer la lecture

Appel à communication : « L’image dans le livre : cadre, cadrage ».

Imprimerie en Lettres, Planche de l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des Sciences, des Arts et des métiers, 1751 – 1765.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 1er mai 2019.
Date de l’événement : 23-24 janvier 2020.
Lieu : Lyon, université Jean-Moulin – Lyon 3.

Dans une première perspective, nous voudrions interroger les régimes de points de vue retenus spécifiquement par les illustrations d’Ancien Régime, au sein des éditions illustrées, pour mettre en images les textes. Il s’agira d’étudier ce que les choix de cadrage traduisent des lectures opérées par les artistes, ce qu’ils isolent, prélèvent, découpent et reconfigurent, ce qu’ils éclairent ou écartent, ce qu’ils retiennent dans les bordures de leurs images pour en intensifier la visibilité et ce qu’ils repoussent hors de leurs limites. Décision d’une lecture contraignant la nôtre, le cadrage construit la représentation et fixe l’impératif de son ordre compositionnel : il dépend donc d’une intention de sens plus ou moins soumise au texte, plus ou moins affranchie de lui, et régie par de multiples motivations ; esthétiques, idéologiques…. Continuer la lecture

Appel à participation : « Art Markets: An Integrated Perspective ».

Cornelis de Baellieur, Intérieur d’une galerie de tableaux et d’objets d’art, 1637, huile sur bois, 93 x 123 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : appel à participation.
Date limite de l’appel : 15 mars 2019.
Date de l’événement : 24-28 juin 2019.
Lieu : Lyon.

The thematic school is organized by the LARHRA and the Université Lumière Lyon 2 in collaboration with the Université Libre de Bruxelles and Erasmus University, Rotterdam. It aims to provide the research community interested in the study of art markets with an interdisciplinary theoretical approach and methodological tools in line with the most up-to-date analytical methods in order to bring out new research perspectives. About fifteen international specialists in art history, economics, law, sociology, finance, and digital humanities from all over Europe and the United States will animate it in a spirit of exchange and sharing of knowledge. Continuer la lecture

Appel à communication : « L’envers du décor ? Représentations de la pauvreté en Europe à l’époque moderne ».

Georges de la Tour, Rixe des musiciens, c. 1630, huile sur toile, Getty Museum, Los Angeles.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 29 mars 2019.
Date de l’événement : 12 et 13 septembre 2019.
Lieu : Lausanne, université de Lausanne.

Depuis les années 1970, l’histoire de la pauvreté à l’époque moderne a suscité un certain nombre de travaux, ceux notamment des historiens Jean-Pierre Gutton, Arlette Farge, Olwen H. Hufton, Jacques Carré et Andrew Cunningham. Plusieurs études ont été publiées qui analysent le phénomène de la mendicité dans les villes, le vagabondage dans les campagnes, les petits métiers, la criminalité, les politiques caritatives sinon répressives menés par l’église et l’état. Ces recherches pluridisciplinaires ont amplement contribué à faire du thème de la pauvreté un objet historique en soi, signalant le lien entre instauration de politiques de lutte contre la misère et nouvelle façon de voir les pauvres dans les sociétés européennes. Continuer la lecture

Appel à communication : « Mobility Creates Masters – discovering patterns in artists’ grounds 1550-1700 ».

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 18 février 2019.
Date de l’événement : 13 et 14 juin 2019.
Lieu : Copenhague, Danemark.

The overall focus of the conference will be on issues related to mapping artists’ usage of coloured ground layers in paintings in the period 1550-1700. Themes for presentations may address:
– Cultural exchange and the influence on the colour of the ground
– Trends & geography: material choices for ground layers related to artists’ mobility
– Network studies: travelling artists, trade and material availability
– Perception (past and present) of art works related to ground colour
– New tools and methods for investigating and understanding the impact of the colour of the ground Continuer la lecture

Appel à contribution : « Diderot et le paysage ».

Louis-Michel van Loo, Portrait de Denis Diderot (1713 – 1784), 1767, huile sur toile, Paris, musée du Louvre.

Type : appel à contribution.
Date limite de l’appel : 1er juin 2019.

Notre proposition vise à rassembler des contributions qui examineraient les représentations de la nature et du paysage chez Diderot. Nous aimerions mettre en avant, dans le cadre d’une histoire des représentations et des sensibilités, une conception de la nature et du paysage chez Diderot comme un rapport à l’espace, mais à l’espace « ressenti » par les divers narrateurs et personnages. Continuer la lecture

Appel à communication : « Violent(e)s. Genre et violence dans l’histoire de l’art ».

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 3 mars 2019.
Date de l’événement : 13 mai 2019.
Lieu : Ecole du Louvre, Paris.

Si le genre constitue une « catégorie utile d’analyse »[1] pour les sciences humaines, à l’instar de toute construction socio-culturelle, il participe également à l’élaboration et la pérennisation de certains stéréotypes. En découle, par exemple, la vision classique de l’assignation de la force et de la violence au domaine masculin, en opposition à l’image d’une féminité fragile et pacifique. Partant de la traditionnelle tension entre l’oppresseur masculin et sa victime féminine[2], cette journée d’étude sera l’occasion de tenter de dépasser cette dualité, et les stéréotypes qui en découlent, en s’intéressant à d’autres formules. Continuer la lecture

Appel à communication : « Forgery and Fabrication in Late Medieval and Early Modern Culture ».

Antoine Le Nain, Portrait présumé des frères Le Nain, dit L’Atelier, XVIIe siècle, toile, Grande-Bretagne, collection privée.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 30 janvier 2019.
Date de l’événement : du 15 au 17 août 2019.
Lieu : Suède, université de Gothenburg.

What is real and what is fake? And why does it matter? As soon as objects, texts and utterances (be they pragmatic or artistic) become imbued with a sense of authority or authenticity, there is a potential to produce other objects, texts and utterances which mimic and attempt to siphon off that authority and authenticity. In late medieval and early modern European culture (1400-1750), this potential was realized in new and unprecedented ways. Social, technological, and intellectual developments forever altered many activities which fall under the remit of forgery and fabrication, spurring lively debate about truth and falsity. The printing press transformed the production, distribution and marketing of texts and images. Heightened interest in classical antiquity changed how scholars interacted with and assigned value to artefacts originating in past cultures. Legal developments altered how artworks and documents were policed, and how authorship and authenticity were instantiated. Continuer la lecture

Appel à contribution : « The Art and Science of Collecting in Eighteenth-Century Europe ».

Hubert Robert, Projet d’aménagement de la Grande Galerie du Louvre, 1796, huile sur toile, H. 1,12 m x L. 1,43 m, Paris, musée du Louvre.

Type : appel à contribution.
Date limite de l’appel : 30 janvier 2019.

Edited by Dr. Arlene Leis and Dr. Kacie Wills

We are inviting chapter abstracts for a collection of essays designed for academics, specialists and enthusiasts interested in the interrelations between art, science and collecting in Europe during the long 18th century. Considering a broad range of collections, (objects) and ideas, our volume will discuss the topic of art, science and collecting in diverse theoretical contexts, such as art historical, feminist, social, gendered, colonial, archival, literary and cultural ones. To accompany our existing contributions, we welcome essays that take a global and material approach, and are particularly keen on research that makes use of new archival resources. We encourage interdisciplinary perspectives and are especially interested in essays that reveal the way in which women participated in art, science, and collecting in some capacity. Continuer la lecture

Appel à contribution : « The Global Art Market under the Spanish Empire 1500-1800 ».

Cornelis de Baellieur, Intérieur d’une galerie de tableaux et d’objets d’art, 1637, huile sur bois, 93 x 123 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : appel à contribution.
Date limite de l’appel : 15 mars 2019.

Journal for Art Market Studies issue on
“The Global Art Market under the Spanish Empire 1500-1800”

Technische Universität Berlin, Institut für Kunstwissenschaft und Historische Urbanistik
https://www.fokum-jams.org

Deadline for the proposal (2,000 characters/500 words): 15 March 2019
Deadline for the article (30,000 characters/5,000 words): 30 June 2019
Please send your proposal to s.meyer-abich@tu-berlin.de.

Continuer la lecture

Appel à communication : « La peinture murale en Alsace au cœur du Rhin supérieur (du Moyen Âge à nos jours) ».

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 4 février 2019.
Date de l’événement : du 02 au 05 octobre 2019.
Lieu : Guebwiller, Dominicains de Haute-Alsace et Château de la Neuenbourg.

Les peintures murales romaines en Alsace ont bénéficié récemment d’une exposition au Musée archéologique de Strasbourg[1]. Le catalogue se concluait par l’évocation de plusieurs décors du Moyen Âge à nos jours, tout en soulignant que les recherches menées sur des édifices religieux étaient insignifiantes et que celles, plus poussées, sur le décor civil n’avaient pas encore donné lieu à la synthèse attendue. En effet, depuis la série d’articles consacrés par le chanoine Walter aux peintures du Moyen Âge en Alsace entre 1932 et 1934, le sujet n’a fait l’objet que d’analyses ponctuelles et a été essentiellement abordé sous l’angle de la monographie[2]. Continuer la lecture

Appel à communication : « Le château de fond en comble : hiérarchisation verticale de la résidence aristocratique, au Moyen Âge et à l’époque moderne ».

Robert de Cotte, Château de Meudon, chambre du grand dauphin ; chelinée et glace, profil du lit, 1708 – 1709, dessin, 28,7 x 49,1 cm, Paris, Bibliothèque nationale de France.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 1er mai 2019.
Date de l’événement : du 18 au 20 octobre 2019.
Lieu : Chagny.

Le château, notamment le château fort du Moyen Âge, a souvent exprimé la qualité de son occupant par une hypertrophie de la dimension verticale ; cette volonté ostentatoire de voir et d’être vu est emblématisée par l’empilement des étages et la surélévation des tours. Du point de vue de la hiérarchisation verticale des espaces intérieurs, le premier étage est généralement réservé aux fonctions les plus nobles, l’apparat et la réception, tandis que les niveaux bas sont abandonnés aux fonctions de stockage, de cuisine, voire de prison, et les étages supérieurs aux espaces privés et ancillaires (galetas). Les tours et tourelles sont souvent occupées, au bel étage, par des pièces annexes, mais les étages supérieurs sont généralement sous-utilisés, tout comme certains « donjons », plus conçus pour être vus que pour être habités. Continuer la lecture

Appel à contribution : « Abraham Bloemaert ».

Abraham Bloemaert, Adoration des bergers, XVIIe siècle, toile, 287 x 229 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : appel à contribution.
Date limite de l’appel : 15 février 2019.

Abraham Bloemaert

sous la direction de Léonie Marquaille (université de Lausanne)

dans le cadre du projet du Fonds National Suisse : Un siècle d’Or ? Repenser la peinture hollandaise du xviie siècle (université de Genève)

Comité scientifique :

Susanne Bartels (université de Genève)

Jan Blanc (université de Genève)

Marije Osnabrugge (université de Genève)

Le deuxième numéro de la collection, Gouden eeuw: New Perspectives on Dutch seventeenth-century Art, publié chez Brepols, sera consacré au peintre d’Utrecht Abraham Bloemaert. L’artiste a suscité un réel intérêt depuis la publication du catalogue raisonné des peintures (Marcel Roethlisberger, 1993), complété plus récemment par le catalogue des dessins (Jaap Bolten, 2007), et a été au cœur d’une exposition majeure (The Bloemaert effect, 2012, Utrecht & Schwerin). Si la perspective monographique a été globalement privilégiée, ce recueil de textes a pour ambition d’élargir les recherches afin de mieux inscrire Abraham Bloemaert et son atelier au sein de la production artistique telle qu’elle se développe à Utrecht, dans les Provinces-Unies, et plus largement dans le reste de l’Europe, au cours de la première moitié du xviie siècle. Afin d’ouvrir de nouvelles perspectives de réflexion, le rôle de l’atelier ainsi que les différentes pratiques artistiques (peinture, gravure, dessin) qui y prennent place doivent être mieux pensés. Continuer la lecture