Archives de catégorie : Appels à communication

Appel à communication : “Encager le ciel : approches artistiques, historiques et anthropologiques des volières”.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 4 juillet 2019.
Date de l’événement : du 6 au 8 février 2020.
Lieu : Rome, villa Médicis.

Ancrées dans le temps long de l’histoire des techniques, de la construction architecturale, de la domestication et de l’acclimatation par l’homme des espèces animales, les volières constituent un objet de recherche interdisciplinaire qui offre de multiples points d’entrée pour étudier les liens, présents ou passés, qui unissent les sociétés à leur environnement, pour explorer la place des oiseaux dans les imaginaires collectifs, mais aussi apprécier l’originalité des œuvres ou des constructions dont l’une des fonctions est de représenter, de signifier ou de rendre effectivement présente la vie animale. Continuer la lecture

Appel à communication : “Exhibition Histories from the 17th century to the present”.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 1er juillet 2019.
Date de l’événement : du 5 au 8 septembre 2019.
Lieu : Athens School of Fine Arts et Hydra 21.

The seminar series Exhibition Histories from the 17th century to the present and its parallel events will include presentations focused on the histories of temporary exhibitions, with an emphasis on contemporary theoretical and historical approaches to this topic. The histories of exhibitions have been attracting the interest of a steadily growing number of researchers in recent years. Today, the histories of exhibitions are recognized as significant tools for art history and have played a formative role in recent developments within the discipline.

Continuer la lecture

Appel à communication : “Palaces for Rent : Real Estate in 18th-Century Rome / Palacios en alquiler : Patrimonio inmobiliario en la Roma del siglo XVIII”.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 31 juillet 2019.
Date de l’événement : 14 et 15 novembre 2019.
Lieu : Departamento de Historia del Arte, UNED, Madrid.

This conference is developed within the frame of the research project Ramón y Cajal (2017-22131) devoted to “Artistic Academies, Diplomacy, and Identity of Spain and Portugal in Rome during the First Half of the 18th Century” (“Academias artísticas, diplomacia e identidad de España y Portugal en la Roma de la primera mitad del siglo XVIII”) by Dr Pilar Diez del Corral. The secondary aspect of the aforementioned project to be addressed is the accommodation problem that representatives of foreign countries encountered in Rome. The impact of this issue goes beyond the mere anecdote to affect diplomatic and logistical aspects of visitors’ time in Rome. From an art historical perspective this approach allows for the  study of the economic investment made by those people, the composition of their household from the staff to the material display, issues regarding restoration, construction plans, and other works in the palaces. Continuer la lecture

Appel à communication : “Les réseaux des académies d’art au Siècle des Lumières : Enjeux et dynamiques d’échanges”.

Attribué à Guillaume-Joseph Roques, Portrait de Jacques Gamelin, ca. 1777–85, huile sur toile Cathédrale Saint-Michel de Carcassonne.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 6 septembre 2019.
Date de l’événement : du 26 au 28 mars 2020.
Lieu : Institut national d’histoire de l’art, Paris.

Le présent colloque résulte de trois années de recherche conduites par le programme ACA-RES sur Les académies d’art et leurs réseaux dans la France préindustrielle (https://acares.hypotheses.org/). Il entend aussi ouvrir de nouvelles perspectives dans l’optique d’une extension de ses travaux et de ses collaborations.

Depuis 2016 le programme ACA-RES a réinvesti à l’aune de la problématique des réseaux un champ de recherche déjà abordé par les historiens de l’art et les historiens : celui des académies d’art et des écoles de dessin présentes dans les provinces françaises entre 1740 et le début du XIXe siècle. Considérant cette cinquantaine d’institutions pédagogiques autant comme l’expression d’une culture de ville que comme le nœud d’un ensemble de liens où hommes, objets et savoirs circulent à diverses échelles, l’ambition était de questionner le rôle de ces établissements dans la société des Lumières, au niveau des provinces comme dans le jeu des mobilités européennes voire mondiales. Continuer la lecture

Appel à communication : “Power Couples : The Pendant Format in Art”.

Honoré Revelly, Portrait du peintre Verdussen, de sa femme et de sa servante, 1761, peinture à l’huile sur toile, 169×145 cm, Toulon: Musée d’art

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 15 juin 2019.
Date de l’événement : 4 octobre 2019.
Lieu : Utah Museum of Fine Arts, University of Utah, Salt Lake City.

The Utah Museum of Fine Arts at the University of Utah will host an interdisciplinary symposium to coincide with the upcoming special exhibition Power Couples: The Pendant Format in Art (11 July — 8 December 2019), which will examine ideas imparted by two interdependent works (called pendants) from the fifteenth century until the present day. Papers that consider works conceived as pairs in the visual arts, literature, and music are invited, and new research related to pairs in other disciplines is encouraged. What are the artistic strategies at play in the creation of companion pieces? How do the format and display (or experience) of pendants communicate meaning ? Continuer la lecture

Appel à candidature : “Bourse (curatorial fellowship) au département du développement scientifique et culturel des Beaux-Arts de Paris”.

Jacques Juillet d’après Pierre Ranson, Décor de salle de bain avec baignoire dans une alcôve, XVIIIe siècle, eau-forte, 32 x 48 cm, Paris, ENSBA.

Type : appel à candidature.
Date limite de l’appel : 10 juin 2019.
Lieu : Paris, ENSBA.

Affectation : Beaux-Arts de Paris, département du Développement scientifique et culturel
Rattachement hiérarchique : Responsable du département du développement scientifique et culturel, et responsable du service des collections
Rattachement fonctionnel : Conservateur général du patrimoine, chargée de la collection de dessins
Type de contrat : contrat à durée déterminée de 2 ans
Temps de travail : temps plein

Les Beaux-Arts sont tout à la fois un lieu de formation et d’expérimentations artistiques, un lieu d’exposition et de conservation de collections historiques et contemporaines, et une maison d’édition.
Héritiers des Académies royales de peinture et de sculpture fondées au XVIIe siècle par Louis XIV, les Beaux-Arts de Paris, placés sous la tutelle du ministère de la Culture, ont pour vocation première de former des artistes de haut niveau. Ils conservent également un patrimoine exceptionnel : le service des collections abrite 120 000 ouvrages du XVIe au XXe siècle relatifs à l’enseignement de l’architecture, de la peinture, de la sculpture, du dessin et de la gravure. Une remarquable collection de dessins regroupe près de 25 000 pièces, auxquelles s’ajoute un ensemble d’environ 200 000 estampes du XVIe au XIXe siècle. L’architecture est représentée avec un bel ensemble d’ouvrages (théorie, histoire, urbanisme, techniques) et par 40 000 dessins d’architecture. Les 70 000 photographies datent principalement de la période 1850-1914. La collection de peintures et de sculptures (environ 3 000 oeuvres) regroupe les séries scolaires, prix et envois de Rome et concours divers, depuis le début du XVIIIe siècle jusqu’à 1968, et des oeuvres des anciennes Académies. Aujourd’hui encore, la collection s’accroît grâce aux dons des professeurs, de jeunes artistes, et de l’association Le cabinet des amateurs de dessin. L’institution des Beaux-Arts a pour mission d’assurer la conservation et la diffusion auprès du public des oeuvres, consultables sur place et régulièrement prêtées à des institutions françaises ou étrangères. Continuer la lecture

Appel à communication : “Art and the Sea”.

Joseph Vernet (1714-1789), Le lever du jour, départ des pêcheurs, 1747, peinture à l’huile sur toile, 98 x 134 cm, © D. Perronnet/Art digital studio & P. de Gobert

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 1 juillet 2019.
Date de l’événement : 13 septembre 2019.
Lieu : Liverpool John Moores University, Liverpool.

Interest in maritime art and its role in art history has reignited in recent years, and this conference provides an opportunity for examination and reassessment of this field. The theme of Art and the Sea lends itself to interdisciplinary approaches and subject matter. It is anticipated that interest will arise from those working in art history, transport history, sociology, maritime studies, natural history, engineering, biology, and other areas. Submissions for conference papers on the theme of Art and the Sea from these and other disciplines are welcome. Continuer la lecture

Appel à communication : “À l’ombre des maîtres : les artistes ‘secondaires’ en peinture, sculpture et architecture (XIIe – XIXe siècles)”.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 30 juin 2019.
Date de l’événement : 5 et 6 décembre 2019.
Lieu : Nantes.

L’histoire de l’art se définit en grande partie par l’étude de la figure de l’artiste, et surtout par celle des maîtres autour desquels gravitent de nombreuses figures considérées comme secondaires. Une telle catégorisation est due en grande partie aux critères de valeur que la recherche applique aux œuvres. Pour autant, il faut prendre en compte les pratiques historiques propres à chaque espace géographique au sein du continent européen. La péninsule italienne dispose ainsi d’une tradition biographique très forte dont l’exemple vasarien des Vite de’ più eccellenti pittori, scultori e architettori (1550) connaît une fortune certaine avec Giovanni Baglione, Giovanni Pietro Bellori, Carlo Cesare Malvasia ou encore Filippo Baldinucci. La volonté d’exhaustivité de ces textes permet de renseigner un nombre conséquent d’artistes et artisans. Ainsi, dans un grand nombre de cas, l’historien de l’art ne part pas de rien, il exhume la mémoire de personnalités et de leurs pratiques. Continuer la lecture

Appel à communication : “Paons, dragons et lions ailés : le bestiaire fantastique de l’art oriental, ses circulations et ses réinventions européennes (18ème-20ème siècles)”.

Grotesques : Musiciens et danseurs, 1688 – 1732, tapisserie de la manufacture de Beauvais, 307 x 392 cm.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 10 juin 2019.
Date de l’événement : 27 et 28 mars 2020.
Lieu : Paris, INHA.

Comité d’organisation :

Vanessa Alayrac-Fielding (université de Lille/ CECILLE, EA 4074)

Laurence Chamlou (université de Reims)

Isabelle Gadoin (CNRS, « Thalim » / université de Poitiers)

Chercheurs invités :

Stacey Pierson (London, SOAS) Continuer la lecture

Appel à communication : “Les éphémères et l’image (XVIe-XXIe siècles)”.

Anonyme français, Livre broché et orné d’une couverture d’attente en papier dominoté, XVIIIe siècle, gravure sur bois en couleur, Paris, marché de l’art.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 15 juin 2019.
Date de l’événement : 13 et 14 septembre 2019.
Lieu : Cergy.

« Tu lis les prospectus les catalogues les affiches qui chantent tout haut » (G. Apollinaire, « Zone », Alcools, 1913).

Dans son essai Imageries. Littérature et images au XIXe siècle (2001), Philippe Hamon attire l’attention sur la place que prennent dans l’imaginaire de la modernité les nouvelles images diffusées dans l’espace public en écho à la modernité. Le phénomène de L’imagerie nouvelle à laquelle Champfleury consacre une très éphémère revue en 1870 donne une visibilité accrue à un champ de l’imprimé qui n’a pourtant pas attendu l’ère de l’industrialisation ni de la publicité pour se développer, mais qui envahit et colonise dès lors le quotidien. Ce champ, c’est celui des « vieux papiers, vieilles images » (selon le titre de l’ouvrage de John Grand-Carteret paru en 1896), des « bibelots et bilboquets » (termes de métier qui désignent les petits travaux d’imprimerie et auxquels Marius Audin consacre en 1929 le tome 4 d’une Histoire de l’imprimerie par l’image), des « canards » (cet hybride entre placards et journaux étudiés par Jean-Pierre Seguin pour les XVIe, XVIIe et XIXe siècles) de L’Ephémère, l’Occasionnel et le Non Livre, comme le nommait plus récemment Nicolas Petit (1997), ou plus largement des « ephemera » si l’on adopte, comme Philippe Martin dans Ephemera catholiques (2012), la terminologie du Centre for ephemera studies du département de typographie et de communication graphique de l’Université de Reading, pionnier dans le domaine, avec en particulier les travaux de Michael Twyman sur la technique d’impression couleur ayant fait le succès de l’imagerie populaire (Twyman, 2013). Continuer la lecture

Appel à communication : “Rebelles, révoltés, innovateurs : figures antiques de la Transgression”.

Pierre Paul Rubens, Prométhée supplicié, 1611 – 1618, huile sur toile, 242,6 x 209,5 cm, Philadelphie, Museum of Art.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 27 mai 2019.
Date de l’événement : 22 novembre 2019.
Lieu : Lyon.

Journée d’étude organisée par le Laboratoire junior TAntALE

Ouvert aux doctorants, chercheurs et enseignants-chercheurs

Date limite d’envoi des propositions : 27 mai 2019

« Tu arriveras au bord du fleuve Hybristès dont le nom ne ment pas :
garde-toi de le franchir, car traverser n’est pas sans danger. »

Eschyle, Prométhée enchaîné, 717-718

La mise en garde de Prométhée à Io le montre : en vertu de son sens étymologique, la transgression est un acte, le franchissement ponctuel d’une limite ou, au sens figuré, d’une norme, et ce geste est lourd de conséquences pour celui qui s’aventure à l’accomplir. Toutefois, le nom du fleuve (l’« Emporté ») l’associe à l’hybris : transgresser devient la preuve d’une démesure, le propre de celui qui, faisant fi des dangers et des avertissements, désobéit à ce qui a été édicté, le trait caractéristique d’un individu qui ne se conforme pas à l’ordre établi. Le conseil est donc particulièrement pertinent dans la bouche du héros enchaîné : Prométhée n’est-il pas le transgresseur par excellence, puni pour avoir dérobé le feu aux dieux et menacé l’ordre divin en le transmettant aux hommes ? Continuer la lecture

Appel à communication : “Above and Beyond : Ceiling Painting in the History of Art”.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 2 mai 2019.
Date de l’événement : 27 juin 2019.
Lieu : The Frick Collection, New York.

The Frick Collection is pleased to invite submissions for Above and Beyond: Ceiling Painting in the History of Art, a public symposium organized in conjunction with the special exhibition Tiepolo in Milan: The Lost Frescoes of Palazzo Archinto (April 16 to July 14, 2019). Tragically destroyed during World War II, Giambattista Tiepolo’s ceiling paintings for Palazzo Archinto (1730–31) represented allegorical and mythological scenes in magnificent, light-filled skies. The in situ effects of these grand frescoes may forever be lost, but the related oil sketches and drawings assembled for the exhibition provide insight into the absent originals—and into the particular challenges the ceiling poses as a site for painting. Continuer la lecture

Appel à contribution : “Roma 1629”.

Nicolas Poussin, L’inspiration du poète, ca. 1627-1629, huile sur toile, 182 x 213 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : appel à contribution.
Date limite de l’appel : 15 mai 2019.

Par Jan Blanc et Marije Osnabrugge pour une publication dans la série « Pensieri ad Arte » (Editoriale Artemide).

En tant qu’historien-ne-s (de l’art), nous avons l’habitude de penser en termes de causalité et de développements à long terme. Depuis Vasari, nous essayons d’établir des chronologies cohérentes et logiques de la production artistique et d’identifier des caractères homogènes dans l’art d’un lieu et d’une époque spécifiques (« style »/« école »). Ce modèle d’explication historique, qui suggère une temporalité et une causalité continues, se fonde le plus souvent sur de grands discours généraux, appliqués uniformément à des réalités historiques qui sont évidemment plus complexes. Depuis de nombreuses années, il a d’ailleurs été contesté, en particulier par les partisans de la microstoria, qui privilégient les singularités aux constantes, les exceptions aux généralisations. Continuer la lecture

Appel à communication : “Red Chalk Drawings, c. 1500-1800”.

Robert Bonnart, Agrippine, sanguine et lavis de sanguine, repassé au stylet, sur papier, 24,5 x 13 cm, Paris, Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la photographie, Réserve B 6 e, boîte format 3.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 30 avril 2019.
Date de l’événement : 18 septembre 2019.
Lieu : Dutch University Institute for Art History, Florence.

The Dutch University Institute for Art History in Florence (NIKI) and the Scientific Committee of Avere Disegno are organizing an International Conference devoted to red chalk drawings.

By taking a multi-disciplinary approach, the papers in this conference attempt to clarify the history of red chalk in European context from its emergence as an independent drawing tool in Italy during the second half of the fifteenth century to the early nineteenth century. We are interested in hearing unpublished findings pertaining to the development of style and techniques and how the use of red chalk was related to function and subject matter. Continuer la lecture

Appel à communication : “Aux limites de l’étude matérielle de la peinture : la reconstitution du geste artistique”.

François Boucher, Le Peinture dans son atelier, XVIIIe siècle, huile sur toile, 27 x 22 cm, Paris, musée du Louvre

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 1er mai 2019.
Date de l’événement : 28 septembre  2019.
Lieu : Paris, INHA.

Dans son positionnement en tant que discipline scientifique, l’histoire de la peinture s’impose traditionnellement comme strict objet d’étude le tableau. Elle n’en demeure pourtant pas moins fascinée par ce qu’elle ne peut atteindre de façon absolue : le geste de l’artiste.

Ce geste relève d’autant plus du domaine de l’imaginaire et de l’impalpable, qu’il affleure au sein d’études matérielles consacrées aux outils ou aux matériaux.

Qualifié de volontaire ou de conditionné, d’individuel ou de stéréotypé, le geste entraine dès lors l’histoire de l’art dans des débats sur sa technicité, sa singularité, voire la possibilité même d’un savoir objectif à son endroit.

Ainsi tentée par la réincarnation du peintre en action, l’écriture de l’histoire de l’art a pu développer des stratégies pour recréer le mouvement du peintre, se le figurer par le biais d’une image mentale, en se raccrochant à une imagerie tangible ou encore en essayant de le reconstituer. Continuer la lecture