Archives de catégorie : Appels à communication

Appel à communication : Ci-bas et au-delà. Les chapelles dans l’espace ecclésial de la France du XVIIe siècle

Type : Appel à communication

Date limite pour les propositions : 30 janvier 2023

Date de l’évènement : 5-7 octobre 2023

Lieu : Rouen, Université de Rouen Normandie

[English version below]

L’analyse formelle ou fonctionnaliste de l’espace sacré tend à voir le bâtiment ecclésial comme une juxtaposition d’espaces clairement distincts – la nef, le chœur, ou encore le transept – dont la séparation refléterait notamment la différence d’état (clercs et laïcs). L’espace ecclésial peut être également envisagé comme un agrégat de chapelles de différentes tailles, ainsi que le suggère la lecture des écrits de Charles Borromée : celui-ci considérait le chœur comme une « chapelle majeure » (de capella maiori) par opposition aux chapelles et autels mineurs (de cappellis et altaribus minoribus). Continuer la lecture

Appel à communication: Entre savoir pratique et théorie, l’actualité des recherches en histoire de l’art italien (Paris, 7/04/2023)

Giambattista Tiepolo, Allégorie de la Justice ou Venise trônant, XVIIIe siècle, Musée du Louvre, Département des Peintures, MNR 314

Type : journée d’étude
Deadline : 2 janvier 2023 (l’événement aura lieu le 7/04/2023)
Lieu : Paris, Institut Culturel Italien.

L’Association des historiens de l’art italien (AHAI) organise une journée d’étude consacrée à la présentation de travaux universitaires liés à l’art italien, du Moyen-Âge à nos jours. Cette initiative biannuelle permet à de jeunes chercheurs de faire connaître leurs travaux, qu’il s’agisse de thèses récemment soutenues ou en voie d’achèvement. Les communications présentées pourront faire l’objet d’une publication dans la revue de l’AHAI, ArtItalies, et les textes devront être remis pour la fin du mois de mai.

La pluralité des champs de recherche, des méthodes et des médias a vocation à être représentée dans la journée d’études, afin de montrer la vitalité des recherches actuelles sur l’Italie, en France et à l’étranger. Si la journée reste ouverte à des thématiques libres, comme son habitude, les organisatrices invitent les participants à mettre en relief dans leur propos leurs méthodes d’analyse et d’interprétation des sources visuelles, architecturales et textuelles. Afin de nourrir la discussion collective, il sera profitable de valoriser une pratique de recherche qui s’alimente à la fois des savoirs théoriques et de l’étude de la matérialité des œuvres pour l’analyse des sources. La démarche théorique et l’approche critique des arts visuels ne sauraient être découplées de la dimension technique, alors que les savoirs scientifiques préalables à la création finissent par influencer tant la théorie de l’art, ancienne et contemporaine, que son historiographie.

Cette rencontre aura lieu à Paris, à l’Institut Culturel Italien, le vendredi 7 avril 2023. Les propositions de communication, présentées sous la forme d’un résumé de 2000 caractères (espaces compris) au maximum et accompagnées d’un bref C.V., devront être adressées avant le 2 janvier 2023 par courrier électronique à Anna Sconza anna.sconza@sorbonne-nouvelle.fr et à Pauline Lafille pauline.lafille@unilim.fr

Appel à communication : “Intermédiaires ? Les femmes dans les sphères artistiques, entre actions et contraintes (XVII e -XVIII e siècles)”

Georg Christoph Kilian, La loterie, mezzotinte et eau-forte, 2nde moitié du XVIIIe siècle, British Museum, Department of Prints and Drawings, H. : 35 cm ; L. : 45,3 cm (Image modifiée par Alexandre Gabens), © The Trustees of the British Museum.

Type : Appel à communication
Date limite pour les propositions : 31 janvier 2023
Dates de l’évènement : 8 juin 2023
Lieu :  Galerie Colbert, 2 rue Vivienne 75002 Paris

Depuis de nombreuses années, les expositions consacrées aux femmes artistes renouvellent le regard porté sur les femmes comme actrices de l’art. Elles réinterprètent ainsi la question volontairement provocatrice posée en 1971 par Linda Nochlin : « Pourquoi n’y-a-t-il pas eu de grands artistes femmes ? ». Si les travaux amorcés par cette question ont permis de mettre en lumière nombre de figures féminines de l’art, le rôle des femmes comme intermédiaires au sein des différentes sphères artistiques est beaucoup moins l’objet de l’attention des historiennes et historiens de l’art. Un ouvrage très récent (F. Duhautpas, C. Foucher Zarmanian, H. Marquié, 2022) a ouvert une voie en explorant, principalement pour les XIXe-XXe siècles, le rôle des femmes comme médiatrices des arts. Il nous apparaît tout aussi fécond d’appliquer cette interrogation aux deux siècles précédents. En effet, la période moderne correspond à un moment charnière de développement du marché de l’art européen s’accompagnant d’une croissance spectaculaire du nombre d’intermédiaires dans ces réseaux. Définis en 1987 comme « l’ensemble des individus qui assument des responsabilités entre les individus – présents ou passés – et le public […] » (A. Chastel et K. Pomian, 1987), les intermédiaires ont bénéficié depuis lors d’un intérêt continu en histoire de l’art. Pour autant, la place et le rôle des femmes non-artistes au sein des « mondes de l’art » (H. Becker, 1982) de la première modernité restent à (d)écrire et la notion d’intermédiaire doit désormais se décliner au féminin. Continuer la lecture

Appel à contribution : « Gouden Eeuw. New Perspectives on Dutch Seventeenth-Century Art ».

 

Type : appel à contribution.

The newly established series Gouden Eeuw. New Perspectives on Dutch Seventeenth-Century Art at Brepols Publishers invites proposals for the publication of manuscripts on subjects related to the visual arts in the Dutch Republic. Continuer la lecture

Appel à communication : “Work in Progress Explorer gestes et savoir-faire artistiques à travers les sources de la technologie de l’art”

Type : Appel à communication
Date limite pour les propositions : 15 mai 2022
Dates de l’évènement : 24 et 25 novembre 2022
Lieu :  Galerie Colbert, 2 rue Vivienne 75002 Paris

Le groupe de travail ICOM-CC Art Technological Source Research (ATSR) fêtera ses 20 ans lors de la 9e rencontre intermédiaire rencontre intermédiaire les 24 et 25 novembre 2022. Organisé par l’HiCSA et l’ATSR, le colloque se tiendra dans l’auditorium de la galerie Colbert. Ce jubilé invite non seulement à opérer un bilan critique du travail déjà réalisé, mais aussi à se tourner vers l’avenir et à poursuivre la réflexion, l’étude des sources de la technologie de l’art constituant un champ scientifique encore jeune. Continuer la lecture

Appel à communications: “L’or en Europe occidentale à la Renaissance” (colloque international, Paris et Nanterre, 9-10 juin 2022)

Coupe en forme de pomme (Apfelpokal), c 1510, argent doré, H 21,5cm, Nuremberg, (c) Germanisches National Museum

Type : appel à communications (colloque).
Date limite : 15 mars 2022.
Envoi des propositions : Romain Thomas (rthomas@parisnanterre.fr), Valentina Hristova (valqhristova@yahoo.fr), Christine Andraud (christine.andraud@mnhn.fr), Anne-Solenn Le Hô (anne-solenn.leho@culture.gouv.fr)

For English version and bibliography, please see at the end of the CFP.

Dans son ouvrage désormais canonique sur la peinture et la culture visuelle dans l’Italie du Quattrocento (Painting and experience in fifteenth century Italy), paru à Oxford en 1972, l’historien de l’art Michael Baxandall décrivait un mouvement de désaffection pour l’or dans les pratiques picturales, sensible dans les contrats entre peintres et commanditaires, mais aussi dans les écrits des théoriciens de l’art. Continuer la lecture

Appel à communication : « La chute des idoles, construire et représenter l’infamie politique en France, de la Renaissance à nos jours ».

Alexis Peyrotte, Le Conseil des singes ou les Politiques au jardin des Tuileries, XVIIIe siècle, huile sur toile, 31 x 41 cm, Paris, musée Carnavalet.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 31 janvier 2022.
Date de l’événement : 26-27 octobre 2022.
Lieu : Lille, IRHIS (université de Lille) et Sciences Po Lille.

Comme le disait Oscar Wilde, « entre la célébrité et l’infamie il n’y a qu’un pas, et peut-être moins » (De Profundis, 1905) : qu’elle renvoie à la théâtrale colère d’un ancien président de la République française, Nicolas Sarkozy, appelé pour la première fois à la barre pour s’expliquer sur les actes de corruption qui lui sont reprochés, ou encore, outre-Atlantique, au Dixie Flag, emblème de l’extrême droite américaine, fièrement arboré dans la Rotonde du Capitole, « l’infamie », terme couramment employé par les médias, nous rappelle, ô combien, elle transcende nos sociétés contemporaines, et plus encore la sphère politique. Recouvrant diverses significations et réalités, cette notion a pour étymologie l’ambivalente fama latine, qui est tout à la fois le bruit colporté, l’opinion publique et la renommée. Figure allégorique monstrueuse, la Fama de Virgile et d’Ovide aurait été enfantée par Gaia, dans le seul but de nuire aux dieux et aux hommes. La “déesse funeste” voit tout, sa demeure, aux confins de l’univers, bruisse de toutes les voix et répand toutes les rumeurs : auteurs et lecteurs antiques seraient, dès lors, pris dans son piège[1]. À ces premières considérations poétiques, s’en greffent bien vite d’autres, législatives et morales. Continuer la lecture

Appel à communication – Festival de l’histoire de l’art 2022 : Thème annuel, “l’animal”.

Jean-Baptiste Oudry, Basset, gibier mort et fusil, vers 1740, huile sur toile, Stockholm, Nationalmuseum.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 21 novembre 2021.
Date de l’événement : du 3 au 5 juin 2022.
Lieu : Fontainebleau, château de Fontainebleau.

La 11e édition du Festival de l’histoire de l’art à Fontainebleau aura lieu les vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 avec le Portugal comme pays invité. Le thème fédérateur choisi cette année est l’Animal. Chercheurs, conservateurs, artistes, professionnels du monde de l’art, éditeurs, étudiants, venant de France, du Portugal et d’ailleurs, seront au rendez-vous avec le public pour partager leurs savoirs sur les arts, retracer l’histoire des images et des objets et en révéler les significations, transmettre leur passion et leur métier.

Comme chaque année depuis 2011, le Festival propose conférences, tables rondes, dialogues et débats, séances autour de l’actualité du patrimoine, projections de films au sein de la Section cinéma, ateliers, animations et visites, le concours « Ma thèse en 180 secondes » et le Salon du livre et de la revue d’art.

Continuer la lecture

Appel à contribution : « Construction d’une anthropologie des arts et des savoirs dans la représentation (peinture, dessin, sculpture, et leur rapport à la littérature) dans le monde hispanique des XVIe et XVIIe siècles ».

Diego Vélasquez, Les Ménines, huile sur toile, 3,18 x 2,76 cm, Madrid, musée du Prado.

Type : appel à contribution.
Date limite de l’appel : 15 janvier 2022.

Appel à contribution pour le numéro 17 de la revue Savoirs en prisme
publié par le Centre interdisciplinaire de recherches sur les langues et la pensée (CIRLEP) de l’université de Reims Champagne-Ardenne 

Numéro coordonné par Florence Dumora et Florence Madelpuech Toucheron

Le présent numéro propose de réfléchir sur les représentations iconographiques en tant qu’elles reflètent / expriment une conscience historique, sociale et épistémique de la part de leurs auteurs, dans l’Espagne, l’Amérique coloniale, le Portugal et les Flandres, pendant les XVIe et XVIIe siècles. Cette interrogation visera à mettre en rapport le plus possible l’expression littéraire (textes théoriques ou réflexions artistiques présentes dans divers écrits) d’une telle conscience avec la production dans les Beaux-Arts.

Continuer la lecture

Appel à communication : « Le sacrifice d’Isaac ».

Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage, Le Sacrifice d’Isaac, 1603-1604, huile sur toile, 104 x 135 cm, Florence, Galerie des Offices.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 31 août 2021.
Date de l’événement : 17-18 mars 2022.
Lieu : Arras, université d’Artois.

Au sein de l’axe TransLittéraires du centre de recherche Textes et Cultures (UR 4028) à l’université d’Artois, les colloques annuels Graphè ont pour objet d’étude la Bible et son influence sur le patrimoine culturel, littéraire et artistique des nations. L’exploration de cet horizon intertextuel est menée dans trois domaines principaux : la Bible en tant que littérature, la Bible et les productions littéraires et esthétiques, et enfin la Bible comme champ d’études épistémologiques et herméneutiques.  Continuer la lecture

Appel à communication : “The Caravaggio Question”

Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage, Judith et Holopherne, 1599, huile sur toile, 145 x 195 cm, Rome, Palazzo Barberini, Galleria nazionale di arte antica.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 29 septembre 2021.
Date de l’événement : 10-31 janvier 2022.
Lieu : Zurich/Rome/Lugano/online.

 

This « Diffused Conference » is highly innovative in its title, in the way it is organised and in the audience to which it is addressed. In order to take advantage of a wide participation not only of specialists but also of students and « art amateurs », it will occupy the entire month of January 2022 (on Mondays 10, 17, 24, 31), with a number of speakers ranging from 5 to 7 for each day and half an hour available. Continuer la lecture

Appel à communication : “La célébration des Illustres en Europe (1580-1750) : vers un nouveau paradigme ?”.

Giovanni Francesco Barbieri, dit Le Guercin, Portrait de Fra Bonaventura Bisi, vers 1658, huile sur toile, 94.4 x 76.4 cm, marché de l’art.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 31 mai 2021.
Date de l’événement : 25-26 novembre  2021.
Lieu : Lausanne, université de Lausanne.

Dans l’avertissement du second volume de ses Hommes illustres qui ont paru en France pendant ce siècle, avec leurs portraits au naturel (1696-1700), Charles Perrault se trouva contraint de justifier l’un des choix que lui et son protecteur, Michel Bégon, avaient défendus. On lui reprochait en effet « d’avoir meslé des artisans avec des princes et des cardinaux », c’est-à-dire d’avoir accordé la même gloire à des hommes de conditions très diverses. Cette critique – et la réponse de l’auteur, qui convoque les exemples canoniques d’Apelle et de Phidias, dont les noms « mis après celuy d’Alexandre mesme, ne font point de honte ny à Alexandre ny à son siècle » – permet de situer l’ouvrage de Perrault à contrepied de la tradition encomiastique qui se développa au XVIe siècle, dans le sillage des Vies parallèles de Plutarque. Selon cette tradition, seule la célébration des princes et des grands serviteurs de l’État était justifiée, dans une perspective politique, laquelle conduisait à écarter les lettrés, les savants et les artistes. Les entreprises picturales – telles que la galerie des Illustres du château de Beauregard, décorée de 327 portraits à partir de 1620, ou celle du palais Cardinal à Paris commandée en 1632 par Richelieu – s’inscrivent ainsi encore dans cette tradition. Il en est de même des recueils gravés, tels la série des portraits de Thomas de Leu, ou encore des biographies de femmes illustres, comme Les Harangues héroïques de Madeleine de Scudéry (1642-1644) ou la Gallerie des femmes fortes du jésuite Pierre Le Moyne (1647), toutes deux exclusivement consacrées aux dirigeantes et aux grandes héroïnes de l’histoire ancienne. Continuer la lecture

Appel à communication : “The Envy of some, the Fear of others, and the Wonder of all their Neighbours. Seventeenth-Century Foreign Insights on Dutch Art”.

Pieter van den Berge, Le prince Eugène de Savoie observant des peintures hollandaises chez le marchand Jan Pietersz Zomer à Amsterdam, ca. 1701, plume noire et lavis d’encre brune sur papier, 23 x 40 cm, Amsterdam, Rijkmuseum.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 15 septembre 2021.
Date de l’événement : 17-19 mars  2022.
Lieu : Genève, université de Genève.

In his Observations upon the United Provinces of the Netherlands (1668), William Temple was commenting on the inhabitants that he met in the Dutch Republic during his diplomatic journey of 1668, but might it also reflect foreigners’ views on Dutch art ? Continuer la lecture

Appel à contribution : “Capturing Contagion : Visual Culture and Epidemic Disease since 1750”.

Jacques-Louis David, Saint Roch intercédant auprès de la Vierge pour la guérison des pestiférés, 1780, huile sur toile, 260 x 195 cm, Marseille, musée des Beaux-Arts.

Type : appel à contribution.
Date limite de l’appel : 1er juin 2021.

In light of the current global pandemic, we are assembling essays for a book that considers contagion and epidemics from the perspective of visual culture. Our publication aims to explore visualizations of epidemic diseases, such as sick bodies and invisible pathogens, in the modern era (from the 18th century through today) within the cultural, political, and economic fabric of society. We are interested in determining the extent to which artists employed traditional vocabularies of pain and death or engaged with the imagery of germs and microbes. We are especially concerned with examining issues of gender, race, and social class in eras of colonialism, international trade, industrialism, and global networks. One of the central thematic focuses of the book is to examine attitudes towards scientific medical knowledge within the context of traditional beliefs (whether folkloric or religious) and of government intervention and censorship.

Continuer la lecture

Appel à communication : « Carnets de notes, carnets de références, musées de papier. Regards croisés sur la culture visuelle des artistes et le processus de création du Moyen Âge à nos jours ».

evert Collier, Trompe l’oeil , 1699, huile sur toile, Londres, Victoria and Albert Museum.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 15 mai 2021.
Date de l’événement : 24-25 mars  2022.
Lieu : Strasbourg, Auditorium de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.

Appel à communications

La question du bagage culturel des artistes – par-delà leur formation et quelle que soit leur période d’activité – a déjà été abordée aussi bien par des publications que lors de colloques. Si les carnets de voyage des artistes témoignent d’une pratique essentielle à leur formation1, ils révèlent également la volonté de conserver le souvenir d’oeuvres découvertes au cours de leurs pérégrinations qui sont autant de références dans lesquelles l’artiste est susceptible de venir puiser son inspiration. L’utilité du voyage est parfois parfaitement assumée : c’est bien pour trouver une solution au couvrement de la croisée du transept de la cathédrale de Florence que Brunelleschi entreprend des voyages à Rome afin d’y étudier la construction du Panthéon. D’autres fois le modèle rencontré lors du voyage s’impose à l’artiste sans que celui-ci semble l’avoir recherché : c’est au hasard de ses pérégrinations italiennes que Le Corbusier a sans doute découvert la solution idéale pour la conception de la maison ouvrière2. Continuer la lecture