Archives de catégorie : Appels à communication

Appel à communication – Festival de l’histoire de l’art 2022 : Thème annuel, « l’animal ».

Jean-Baptiste Oudry, Basset, gibier mort et fusil, vers 1740, huile sur toile, Stockholm, Nationalmuseum.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 21 novembre 2021.
Date de l’événement : du 3 au 5 juin 2022.
Lieu : Fontainebleau, château de Fontainebleau.

La 11e édition du Festival de l’histoire de l’art à Fontainebleau aura lieu les vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 avec le Portugal comme pays invité. Le thème fédérateur choisi cette année est l’Animal. Chercheurs, conservateurs, artistes, professionnels du monde de l’art, éditeurs, étudiants, venant de France, du Portugal et d’ailleurs, seront au rendez-vous avec le public pour partager leurs savoirs sur les arts, retracer l’histoire des images et des objets et en révéler les significations, transmettre leur passion et leur métier.

Comme chaque année depuis 2011, le Festival propose conférences, tables rondes, dialogues et débats, séances autour de l’actualité du patrimoine, projections de films au sein de la Section cinéma, ateliers, animations et visites, le concours « Ma thèse en 180 secondes » et le Salon du livre et de la revue d’art.

Continuer la lecture

Appel à contribution : « Construction d’une anthropologie des arts et des savoirs dans la représentation (peinture, dessin, sculpture, et leur rapport à la littérature) dans le monde hispanique des XVIe et XVIIe siècles ».

Diego Vélasquez, Les Ménines, huile sur toile, 3,18 x 2,76 cm, Madrid, musée du Prado.

Type : appel à contribution.
Date limite de l’appel : 15 janvier 2022.

Appel à contribution pour le numéro 17 de la revue Savoirs en prisme
publié par le Centre interdisciplinaire de recherches sur les langues et la pensée (CIRLEP) de l’université de Reims Champagne-Ardenne 

Numéro coordonné par Florence Dumora et Florence Madelpuech Toucheron

Le présent numéro propose de réfléchir sur les représentations iconographiques en tant qu’elles reflètent / expriment une conscience historique, sociale et épistémique de la part de leurs auteurs, dans l’Espagne, l’Amérique coloniale, le Portugal et les Flandres, pendant les XVIe et XVIIe siècles. Cette interrogation visera à mettre en rapport le plus possible l’expression littéraire (textes théoriques ou réflexions artistiques présentes dans divers écrits) d’une telle conscience avec la production dans les Beaux-Arts.

Continuer la lecture

Appel à communication : « Le sacrifice d’Isaac ».

Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage, Le Sacrifice d’Isaac, 1603-1604, huile sur toile, 104 x 135 cm, Florence, Galerie des Offices.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 31 août 2021.
Date de l’événement : 17-18 mars 2022.
Lieu : Arras, université d’Artois.

Au sein de l’axe TransLittéraires du centre de recherche Textes et Cultures (UR 4028) à l’université d’Artois, les colloques annuels Graphè ont pour objet d’étude la Bible et son influence sur le patrimoine culturel, littéraire et artistique des nations. L’exploration de cet horizon intertextuel est menée dans trois domaines principaux : la Bible en tant que littérature, la Bible et les productions littéraires et esthétiques, et enfin la Bible comme champ d’études épistémologiques et herméneutiques.  Continuer la lecture

Appel à communication : « The Caravaggio Question »

Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage, Judith et Holopherne, 1599, huile sur toile, 145 x 195 cm, Rome, Palazzo Barberini, Galleria nazionale di arte antica.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 29 septembre 2021.
Date de l’événement : 10-31 janvier 2022.
Lieu : Zurich/Rome/Lugano/online.

 

This « Diffused Conference » is highly innovative in its title, in the way it is organised and in the audience to which it is addressed. In order to take advantage of a wide participation not only of specialists but also of students and « art amateurs », it will occupy the entire month of January 2022 (on Mondays 10, 17, 24, 31), with a number of speakers ranging from 5 to 7 for each day and half an hour available. Continuer la lecture

Appel à communication : « La célébration des Illustres en Europe (1580-1750) : vers un nouveau paradigme ? ».

Giovanni Francesco Barbieri, dit Le Guercin, Portrait de Fra Bonaventura Bisi, vers 1658, huile sur toile, 94.4 x 76.4 cm, marché de l’art.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 31 mai 2021.
Date de l’événement : 25-26 novembre  2021.
Lieu : Lausanne, université de Lausanne.

Dans l’avertissement du second volume de ses Hommes illustres qui ont paru en France pendant ce siècle, avec leurs portraits au naturel (1696-1700), Charles Perrault se trouva contraint de justifier l’un des choix que lui et son protecteur, Michel Bégon, avaient défendus. On lui reprochait en effet « d’avoir meslé des artisans avec des princes et des cardinaux », c’est-à-dire d’avoir accordé la même gloire à des hommes de conditions très diverses. Cette critique – et la réponse de l’auteur, qui convoque les exemples canoniques d’Apelle et de Phidias, dont les noms « mis après celuy d’Alexandre mesme, ne font point de honte ny à Alexandre ny à son siècle » – permet de situer l’ouvrage de Perrault à contrepied de la tradition encomiastique qui se développa au XVIe siècle, dans le sillage des Vies parallèles de Plutarque. Selon cette tradition, seule la célébration des princes et des grands serviteurs de l’État était justifiée, dans une perspective politique, laquelle conduisait à écarter les lettrés, les savants et les artistes. Les entreprises picturales – telles que la galerie des Illustres du château de Beauregard, décorée de 327 portraits à partir de 1620, ou celle du palais Cardinal à Paris commandée en 1632 par Richelieu – s’inscrivent ainsi encore dans cette tradition. Il en est de même des recueils gravés, tels la série des portraits de Thomas de Leu, ou encore des biographies de femmes illustres, comme Les Harangues héroïques de Madeleine de Scudéry (1642-1644) ou la Gallerie des femmes fortes du jésuite Pierre Le Moyne (1647), toutes deux exclusivement consacrées aux dirigeantes et aux grandes héroïnes de l’histoire ancienne. Continuer la lecture

Appel à communication : « The Envy of some, the Fear of others, and the Wonder of all their Neighbours. Seventeenth-Century Foreign Insights on Dutch Art ».

Pieter van den Berge, Le prince Eugène de Savoie observant des peintures hollandaises chez le marchand Jan Pietersz Zomer à Amsterdam, ca. 1701, plume noire et lavis d’encre brune sur papier, 23 x 40 cm, Amsterdam, Rijkmuseum.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 15 septembre 2021.
Date de l’événement : 17-19 mars  2022.
Lieu : Genève, université de Genève.

In his Observations upon the United Provinces of the Netherlands (1668), William Temple was commenting on the inhabitants that he met in the Dutch Republic during his diplomatic journey of 1668, but might it also reflect foreigners’ views on Dutch art ? Continuer la lecture

Appel à contribution : « Capturing Contagion : Visual Culture and Epidemic Disease since 1750 ».

Jacques-Louis David, Saint Roch intercédant auprès de la Vierge pour la guérison des pestiférés, 1780, huile sur toile, 260 x 195 cm, Marseille, musée des Beaux-Arts.

Type : appel à contribution.
Date limite de l’appel : 1er juin 2021.

In light of the current global pandemic, we are assembling essays for a book that considers contagion and epidemics from the perspective of visual culture. Our publication aims to explore visualizations of epidemic diseases, such as sick bodies and invisible pathogens, in the modern era (from the 18th century through today) within the cultural, political, and economic fabric of society. We are interested in determining the extent to which artists employed traditional vocabularies of pain and death or engaged with the imagery of germs and microbes. We are especially concerned with examining issues of gender, race, and social class in eras of colonialism, international trade, industrialism, and global networks. One of the central thematic focuses of the book is to examine attitudes towards scientific medical knowledge within the context of traditional beliefs (whether folkloric or religious) and of government intervention and censorship.

Continuer la lecture

Appel à communication : « Carnets de notes, carnets de références, musées de papier. Regards croisés sur la culture visuelle des artistes et le processus de création du Moyen Âge à nos jours ».

evert Collier, Trompe l’oeil , 1699, huile sur toile, Londres, Victoria and Albert Museum.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 15 mai 2021.
Date de l’événement : 24-25 mars  2022.
Lieu : Strasbourg, Auditorium de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.

Appel à communications

La question du bagage culturel des artistes – par-delà leur formation et quelle que soit leur période d’activité – a déjà été abordée aussi bien par des publications que lors de colloques. Si les carnets de voyage des artistes témoignent d’une pratique essentielle à leur formation1, ils révèlent également la volonté de conserver le souvenir d’oeuvres découvertes au cours de leurs pérégrinations qui sont autant de références dans lesquelles l’artiste est susceptible de venir puiser son inspiration. L’utilité du voyage est parfois parfaitement assumée : c’est bien pour trouver une solution au couvrement de la croisée du transept de la cathédrale de Florence que Brunelleschi entreprend des voyages à Rome afin d’y étudier la construction du Panthéon. D’autres fois le modèle rencontré lors du voyage s’impose à l’artiste sans que celui-ci semble l’avoir recherché : c’est au hasard de ses pérégrinations italiennes que Le Corbusier a sans doute découvert la solution idéale pour la conception de la maison ouvrière2. Continuer la lecture

Appel à communication : « Études et exercices polysémiques autour d’une œuvre : La France apportant la foi aux Wendat de la Nouvelle-France »

 

Ariste français inconnu, La France apportant la foi aux Wendat de la Nouvelle-France, vers 1666; huile sur toile, 227,3 x 227,3 cm, Pôle culturel du Monastère des Ursulines de Québec (Québec, Canada), NAC 1997.1017.                        Mission du Pôle culturel du Monastère des Ursulines
Créé en octobre 2016 et situé à Québec au 12, rue Donnacona, le Pôle culturel du Monastère des Ursulines est un organisme à but non lucratif, qui a pour mission de témoigner de la présence et de l’œuvre des Ursulines de l’Union canadienne des Moniales de l’Ordre de Sainte-Ursule et de partager leur héritage en offrant des activités misant sur des échanges, des expériences et des rencontres en art et patrimoine. Il agit comme médiateur auprès des citoyens et des visiteurs intéressés par les domaines culturel et spirituel. En tant que dépositaire d’une part de l’important legs culturel, artistique, archivistique, religieux et éducatif des Ursulines, le Pôle culturel conserve et met en valeur le patrimoine exceptionnel constitué par la communauté depuis son arrivée en Nouvelle-France en 1639 et contribue à en assurer la pérennité.

 

Type : appel à communication

Date limite de l’appel : 31 mai 2021

Date de l’événement : 29 octobre 2021

Lieu : UQAM, Montréal

 

Colloque international bilingue (français et anglais), le 29 octobre, à l’UQÀM.

Les propositions de communication (400 mots), en français ou en anglais, devront être accompagnées d’une biographie succincte (150 mots) et envoyées avant le 31 mai 2021 à : ouellet.pierre-olivier@uqam.ca et longtin.marianne.2@courrier.uqam.ca

English version follows

Études et exercices polysémiques autour d’un tableau : La France apportant la foi aux Wendat de la Nouvelle-France Continuer la lecture

Appel à communication : « Scandalous Feasts and Holy Meals : Food in Medieval and Early Modern Societies (12th-18th centuries) ».

Ottmar Elliger I, Nature morte, 1671, huile sur bois, 98.4 x 78.4 cm.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 15 avril 2021.
Date de l’événement : 25 mai  2021.
Lieu : European University Institute, Florence (via Zoom).

Organizing committee: Moïra Dato, Matthias Ebejer, Ana Struillou

2nd EUI Conference in Visual and Material Culture Studies

From medieval Western Europe to the early modern Spanish Americas and Asia, scholarship dealing with foodways and foodstuffs has considerably evolved in the last decades. From the questions of local consumption practices, global flows of commodities to evolving tastes, new studies shed light on the intricate significance of food to early modern societies across the globe. Going beyond the essential character of drinks and foodstuffs for the survival of the human body, food consumption is now also being considered as an economic, social, religious and cultural marker. While the enjoyment of a meal can bring communities together, foodways and foodstuffs are also inherent to (sometimes violent) strategies of exclusion, resistance and protest. If texts provide precious information, material and visual sources have been increasingly used by historians to inform the study of food-related practices in past societies. Continuer la lecture

Appel à communication : « Aux sources de la couleur. L’atelier de teinture des Gobelins ».

Atelier d’Etienne Le Blond d’après Charles Le Brun, Visite de Louis XIV à la Manufacture des Gobelins, le 15 octobre 1667, début XVIIIe siècle, tapisserie à fil d’or en basse lisse, 375 x 580 cm, Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 12 mars 2021.
Date de l’événement : 07 et 08 octobre 2021.
Lieu : Paris, INHA.

L’INHA organise avec les Archives nationales et le Mobilier national deux journées d’études spécifiquement consacrées à l’atelier de teinture des Gobelins.

S’étant établi non loin de la Bièvre dont les eaux étaient réputées pour leurs qualités tinctoriales, Jehan Gobelin, teinturier originaire de Reims, crée un atelier au milieu du XVe siècle. Ses descendants, experts dans l’art de la teinture des laines en écarlate de Venise, acquièrent bientôt de vastes terrains donnant sur la Bièvre et y bâtissent de vastes ateliers. Henri IV les loue et y fait installer des ateliers de tapisserie. Continuer la lecture

Appel à communication : « Natural Disaster and the Bay of Naples: Artistic Encounters and Transformations ».

Joseph Vernet, Vue de Naples avec le Vésuve, vers 1748, huile sur toile, 99 x 197 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 26 mars 2021.
Date de l’événement : 19 juin 2021.
Lieu : En ligne.

Since antiquity, natural disasters–volcanic eruptions, earthquakes, and waves of infectious disease, in particular–have shaped the natural and built environment of the Bay of Naples. Over this long period, works of art and cultural practices have responded to and represented these events, creating new knowledge and meaning from catastrophe and its aftermath.

Newly attuned to the ways in which natural disaster reshapes our physical, social, and cultural worlds, we invite proposals for contributions to a digital research seminar co-organized by the Center for the Art and Architectural History of Port Cities and Franklin University Switzerland. On Saturday, June 19, 2021, 6-8 selected participants will convene via Zoom to present and discuss 15-minute papers that explore questions related to artistic responses to natural disaster on the Bay of Naples. Papers will be pre-circulated to facilitate discussion among participants. Contributions should center on case studies in order to ask how individual artworks and cultural practices (for example, collecting and ritual performance) during and/or after natural disasters represent the transformation of the natural and built environment; reconfigure relationships between nature and culture and between the human and the divine; mitigate or create order amid disaster; document or erase disaster and its aftermath; produce new scientific knowledge; construct or reconstruct cultural memory; structure new understandings of materials and the material world; and shape imaginations of the local and the global. Within the broader study of the intersection between disaster and cultural heritage, the seminar will trace patterns of artistic encounters and transformations in the particular context of the Bay of Naples. Continuer la lecture

Appel à communication : « L’économie des images en sciences. Enjeux, modalités et impacts sur la production et la circulation des savoirs (XVIIIe-XXIe siècles) ».

Dominique Sornique d’après Jacques de Sève, Bandeau du Premier discours de la manière d’étudier et de traiter l’Histoire Naturelle, 1749, gravure, dans BUFFON, Georges-Louis Leclerc, Histoire naturelle générale et particulière avec la description du Cabinet du Roy, Paris, Imprimerie Royale, t. II, p. 3.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 30 avril 2021.
Date de l’événement :28 octobre 2021.
Lieu : Paris, INHA.

Début 2020, la Galerie nationale du Jeu de Paume a présenté une exposition intitulée « Le supermarché des images » sur une proposition de Peter Szendy. Le philosophe y développait les pistes explorées dans son ouvrage Le supermarché du visible. Essai d’iconomie (2017) sur le rapport intime entre image et économie. En s’appuyant sur Deleuze inspiré de Marx, Szendy y rappelle que « l’argent est l’envers de toutes les images ». Si cet axiome traduit un regain d’intérêt pour les enjeux financiers en histoire de l’art, en histoire de la photographie et dans les études visuelles, il semble avoir été euphémisé dans l’analyse des corpus d’images accompagnant les pratiques scientifiques, elle-même en pleine effervescence. La réalisation de tels visuels peut pourtant s’avérer très coûteuse en temps et en moyens humains, techniques et financiers. En témoigne la production de la première image d’un trou noir en 2019, qui a mobilisé d’innombrables équipes de recherche, plusieurs mètres cubes de stockage, des équipements rares et des heures de travail, impliquant des investissements financiers importants. Le coût et la valeur des images pesant d’un poids certain sur les connaissances produites et diffusées, ils méritent donc d’être examinés de manière approfondie. Continuer la lecture

Appel à communication : « L’antiquité dans le paysage : site, nature et mémoire dans l’art pictural de la période moderne ».

Hubert Robert, Ruines romaines avec le Colisée, 1798, huile sur toile, 0,50 x 0,59 m, Paris, musée du Louvre.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 28 février 2021.
Lieu : Lausanne, université de Lausanne.

Entre 1600 et 1850, les images se rapportant au monde méditerranéen sont nombreuses et articulent, très régulièrement, représentation des sites naturels et mise en scène de l’architecture antique. Si les lieux figurés renvoient souvent à des architectures et à des paysages réels, bien identifiables, il arrive également que ceux-ci soient transformés, que la scène soit reconstituée sur la base d’une description textuelle, ou encore qu’elle soit purement imaginaire. Le regard sélectif que les artistes portent sur ces lieux les pousse en effet à favoriser certaines typologies spatio-paysagères ou encore certaines formes architecturales, en lien avec une conception partiellement fictive du paysage antique, qui se décline selon des temporalités variées. L’étude de ces phénomènes, de leurs évolutions, et de l’importance donnée à leurs différentes composantes en fonction des périodes, des écoles et des artistes, sera l’un des objets principaux de cette journée d’étude. Continuer la lecture

Appel à communication : Journée d’études du GRHAM « Figures de veuves à l’époque moderne (XVIIe et XVIIIe siècles) : Images d’un statut social accepté, caché, revendiqué ? » / « Figures of Widows in Modern Era (17th and 18th centuries): Images of an Accepted, Hidden, Claimed Social Status? »

 

15 juin / 15th June 2021, Paris Galerie Colbert

J.-B. Greuze, La veuve et son prêtre, v. 1784, huile sur toile, 128 x 160 cm, Saint-Pétersbourg, Ermitage

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 15 mars 2021.
Date de l’événement : 15 juin 2021.
Lieu :  Galerie Colbert, Institut National d’Histoire de l’Art (INHA) 6 rue des Petits Champs, 75002 Paris.

Femme et veuve sous l’Ancien Régime ? Les images qui permettent de définir la première abondent qu’il s’agisse de décrire une femme séduisante, une femme d’influence ou une femme du peuple. En revanche les images qui pourraient caractériser la seconde restent floues. De fait, la veuve se définit avant tout par la négative ; une veuve, c’est « celle qui a perdu son mari[1] ». La condition sociale imposée par le veuvage est jugée moins favorable que celle de la femme mariée, le Dictionnaire de Trévoux précisant qu’une « veuve pleure son mari, moins pour son mari, que parce qu’elle se voit déchue du rang qu’elle tenoit, et de la considération où elle étoit[2] », ce qui peut conduire cette dernière à des expédients condamnables : « La veuve soustrait souvent et recèle les plus beaux meubles de son mari[3] ». À l’opposé de cette vision peu séduisante, le statut de veuve semble toutefois offrir aux femmes une liberté que ne connaissent ni les filles ni les épouses[4].

Continuer la lecture