Archives de l’auteur : Maxime Georges Métraux

À propos Maxime Georges Métraux

Doctorant en Histoire de l'art moderne (Université Paris IV –Sorbonne, Centre André Chastel – UMR 8150). Expert pour la galerie Hubert Duchemin et chargé d’enseignement à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Commissaire scientifique de l’exposition "Chic Emprise : Cultures, usages et sociabilités du tabac du XVIe au XVIIIe siècle" (22 juin - 23 septembre 2019) au musée du Nouveau Monde de La Rochelle.

Colloque : « La célébration des Illustres en Europe (1580-1750) : vers un nouveau paradigme ? ».

Giovanni Francesco Barbieri, dit Le Guercin, Portrait de Fra Bonaventura Bisi, vers 1658, huile sur toile, 94.4 x 76.4 cm, marché de l’art.

Type : colloque.
Date de l’événement : 25 et 26 novembre 2021.
Lieu : En ligne.

Dans l’avertissement du second volume de ses Hommes illustres qui ont paru en France pendant ce siècle, avec leurs portraits au naturel (1696-1700), Charles Perrault se trouva contraint de justifier l’un des choix que lui et son protecteur, Michel Bégon, avaient défendus. On lui reprochait en effet « d’avoir meslé des artisans avec des princes et des cardinaux », c’est-à-dire d’avoir accordé la même gloire à des hommes de conditions très diverses. Cette critique – et la réponse de l’auteur, qui convoque les exemples canoniques d’Apelle et de Phidias, dont les noms « mis après celuy d’Alexandre mesme, ne font point de honte ny à Alexandre ny à son siècle » – permet de situer l’ouvrage de Perrault à contrepied de la tradition encomiastique qui se développa au XVIe siècle, dans le sillage des Vies parallèles de Plutarque. Selon cette tradition, seule la célébration des princes et des grands serviteurs de l’État était justifiée, dans une perspective politique, laquelle conduisait à écarter les lettrés, les savants et les artistes. Les entreprises picturales – telles que la galerie des Illustres du château de Beauregard, décorée de 327 portraits à partir de 1620, ou celle du palais Cardinal à Paris commandée en 1632 par Richelieu – s’inscrivent ainsi encore dans cette tradition. Il en est de même des recueils gravés, tels la série des portraits de Thomas de Leu, ou encore des biographies de femmes illustres, comme Les Harangues héroïques de Madeleine de Scudéry (1642-1644) ou la Gallerie des femmes fortes du jésuite Pierre Le Moyne (1647), toutes deux exclusivement consacrées aux dirigeantes et aux grandes héroïnes de l’histoire ancienne. Continuer la lecture

Colloque : “L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle. Session 2 : L’expérience de la visite : du spectateur au critique”.

Gabriel de Saint-Aubin, Salon de 1765, 1765, dessin à la plume, 24 x 46,5 cm, Paris, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques.

Type : colloque.
Date de l’événement : 18 et 19 novembre 2021.
Lieu : En ligne et musée du Louvre, Centre Vivant Denon, Paris.

Colloque sur réservation dans la limite des places disponibles (pass sanitaire obligatoire) et également en ligne, uniquement sur inscription à l’adresse suivante avant le 12 novembre : inscriptions.corps.sensoriel@gmail.com

Programme téléchargeable sur https://irhis.univ-lille.fr/agenda/

Le colloque L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle s’inscrit en finalité d’un projet de recherches financé par le Conseil de recherche en Sciences humaines du Canada (2018-2020) et mené sur la question du corps sensoriel par Isabelle Pichet (UQTR, Canada), Gaëtane Maës (Université de Lille, France) et Dorit Kluge (VICTORIA International University, Allemagne). Il vise ainsi à définir la manière dont l’expérience du corps sensoriel des visiteurs se modèle lors de la visite des expositions d’art temporaires au moment où celles-ci émergent et s’établissent en Europe comme une pratique sociale nouvelle. Cette connaissance devrait permettre de mieux saisir le cheminement et la sensorialité inhérente des visiteurs de musées et de galeries à travers les siècles, et ce, jusqu’à aujourd’hui. Continuer la lecture

Appel à communication : « La chute des idoles, construire et représenter l’infamie politique en France, de la Renaissance à nos jours ».

Alexis Peyrotte, Le Conseil des singes ou les Politiques au jardin des Tuileries, XVIIIe siècle, huile sur toile, 31 x 41 cm, Paris, musée Carnavalet.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 31 janvier 2022.
Date de l’événement : 26-27 octobre 2022.
Lieu : Lille, IRHIS (université de Lille) et Sciences Po Lille.

Comme le disait Oscar Wilde, « entre la célébrité et l’infamie il n’y a qu’un pas, et peut-être moins » (De Profundis, 1905) : qu’elle renvoie à la théâtrale colère d’un ancien président de la République française, Nicolas Sarkozy, appelé pour la première fois à la barre pour s’expliquer sur les actes de corruption qui lui sont reprochés, ou encore, outre-Atlantique, au Dixie Flag, emblème de l’extrême droite américaine, fièrement arboré dans la Rotonde du Capitole, « l’infamie », terme couramment employé par les médias, nous rappelle, ô combien, elle transcende nos sociétés contemporaines, et plus encore la sphère politique. Recouvrant diverses significations et réalités, cette notion a pour étymologie l’ambivalente fama latine, qui est tout à la fois le bruit colporté, l’opinion publique et la renommée. Figure allégorique monstrueuse, la Fama de Virgile et d’Ovide aurait été enfantée par Gaia, dans le seul but de nuire aux dieux et aux hommes. La “déesse funeste” voit tout, sa demeure, aux confins de l’univers, bruisse de toutes les voix et répand toutes les rumeurs : auteurs et lecteurs antiques seraient, dès lors, pris dans son piège[1]. À ces premières considérations poétiques, s’en greffent bien vite d’autres, législatives et morales. Continuer la lecture

Rencontre/Publication : “Autour de Belanger : Rencontre avec Pierre-Antoine Gatier”.

LEBEURRE Alexia (dirs.) et OLLAGNIER Claire (dirs.), François-Joseph Bellanger, artiste architecte (1744-1818), Paris, Picard, 2021, 256 p.

Type : rencontre/publication.
Date de l’événement : 21 octobre 2021 à partir de 18h.
Lieu :  INHA, Galerie Colbert, Salle Walter Benjamin, 2 rue Vivienne 75002 Paris .

À l’occasion de la parution de la monographie François-Joseph Bélanger, artiste architecte (1744-1818), les directrices de l’ouvrage, Alexia Lebeurre et Claire Ollagnier, vous convient à une rencontre autour de son œuvre.

La présentation aura lieu le jeudi 21 octobre à l’INHA (salle Walter Benjamin) à partir de 18h.

Pierre-Antoine Gatier, architecte en chef et inspecteur général des monuments historiques, viendra présenter les défis posés par la restauration de deux œuvres emblématiques de Bélanger : le grand rocher de la folie Sainte-James et la coupole en fonte de fer de la Bourse de commerce. Continuer la lecture

Publication : “Watteau, Gersaint, et le pont Notre-Dame à Paris au temps des Lumières : Les enjeux d’une restitution numérique”.

CARBONNIER Youri (dirs.), RAUX Sophie (dirs.), RENAUD Christophe (dirs.), ROUSSELLE François (dirs.), Watteau, Gersaint, et le pont Notre-Dame à Paris au temps des Lumières : Les enjeux d’une restitution numérique, Villeneuve-d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2021, 208 p.

Présentation de l’éditeur :

Le pont Notre-Dame fut l’un des ponts habités les plus extraordinaires de Paris. Son histoire reste attachée à un événement : la présentation éphémère en façade de la boutique de Gersaint de la fameuse Enseigne peinte par Watteau en 1720. À quoi ressemblait ce pont monumental avant la destruction de ses habitations? Pourquoi L’Enseigne de Gersaint eut-elle un tel retentissement? Comment se projeter dans cet univers si étranger à notre expérience actuelle des ponts parisiens? Comment dépasser l’image mentale que chacun peut se faire à partir des sources qui nous sont parvenues? Autant de questions qui ont motivé cette restitution numérique du pont Notre-Dame. En s’attachant à restituer le sens des espaces et des volumes de son architecture disparue, ainsi qu’à rendre sensible l’ambiance lumineuse et sonore de son environnement, ses auteurs offrent une exploration inédite en 5D du pont, ainsi qu’une réflexion sur l’apport des technologies numériques à la recherche historique. Continuer la lecture

Publication : “French Rococo Ébénisterie in the J. Paul Getty Museum”.

DESMAS Anne-Lise (dir.), French Rococo Ébénisterie in the J. Paul Getty Museum, Los Angeles, J. Paul Getty Museum, 2021, 320 p.

Présentation de l’éditeur :

This catalogue focuses on French ébénisterie furniture in the Rococo style dating from 1735 to 1760. These splendid objects directly reflect the tastes of the Museum’s founder, J. Paul Getty, who started collecting in this area in 1938 and continued until his death in 1976. The Museum’s collection is particularly rich in examples created by the most talented cabinet masters then active in Paris, including Bernard van Risenburgh II (after 1696–ca. 1766), Jacques Dubois (1694–1763), and Jean-François Oeben (1721–1763). Working for members of the French royal family and aristocracy, these craftsmen excelled at producing veneered and marquetried pieces of furniture (tables, cabinets, and chests of drawers) fashionable for their lavish surfaces, refined gilt-bronze mounts, and elaborate design. These objects were renowned throughout Europe at a time when Paris was considered the capital of good taste. The entry on each work comprises both a curatorial section, with description and commentary, and a conservation report, with construction diagrams. An introduction by Anne-Lise Desmas traces the collection’s acquisition history, and two technical essays by Arlen Heginbotham present methodologies and findings on the analysis of gilt-bronze mounts and lacquer. Continuer la lecture

Séminaire en ligne : “Graphic Landscape : The Landscape Print Series in Britain, 1775–1850”.

Thomas Girtin, View of Pont de la Tournelle and Notre Dame, etching and aquatint, from A Selection of Twenty of the Most Picturesque Views in Paris, and Its Environs, Londre, 1803, RB 400000, San Marino, The Huntington Library, Art Collections, and Botanical Gardens.

Type : séminaire en ligne.
Date de l’événement :  2, 4, 9, 11 novembre 2021.
Lieu : Online, Paul Mellon Centre et British Library.

Graphic Landscape: The Landscape Print Series in Britain, 1775–1850 is a four-day programme of online webinars taking place between 2 and 11 November 2021, presented jointly by the Paul Mellon Centre for Studies in British Art and the British Library.

Landscape and topographical print series proliferated in the late eighteenth century and in the first decades of the nineteenth century. Indeed, the format seems to have enjoyed an artistic and commercial boom in this period. Some examples of these series, such as Turner’s Liber Studiorum (1807–19) and Constable’s English Landscape Scenery (1830–33), are extremely well known. Many others, however, have still to receive sustained and critical attention. This programme of four online seminars is designed to look afresh at the late Georgian and early Victorian landscape print series and to stimulate new research on this important strand of graphic art. Participants will bring a wide range of perspectives to bear on the topic and address works in a variety of graphic media. Continuer la lecture

Appel à communication – Festival de l’histoire de l’art 2022 : Thème annuel, “l’animal”.

Jean-Baptiste Oudry, Basset, gibier mort et fusil, vers 1740, huile sur toile, Stockholm, Nationalmuseum.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 21 novembre 2021.
Date de l’événement : du 3 au 5 juin 2022.
Lieu : Fontainebleau, château de Fontainebleau.

La 11e édition du Festival de l’histoire de l’art à Fontainebleau aura lieu les vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 juin 2022 avec le Portugal comme pays invité. Le thème fédérateur choisi cette année est l’Animal. Chercheurs, conservateurs, artistes, professionnels du monde de l’art, éditeurs, étudiants, venant de France, du Portugal et d’ailleurs, seront au rendez-vous avec le public pour partager leurs savoirs sur les arts, retracer l’histoire des images et des objets et en révéler les significations, transmettre leur passion et leur métier.

Comme chaque année depuis 2011, le Festival propose conférences, tables rondes, dialogues et débats, séances autour de l’actualité du patrimoine, projections de films au sein de la Section cinéma, ateliers, animations et visites, le concours « Ma thèse en 180 secondes » et le Salon du livre et de la revue d’art.

Continuer la lecture

Appel à contribution : « Construction d’une anthropologie des arts et des savoirs dans la représentation (peinture, dessin, sculpture, et leur rapport à la littérature) dans le monde hispanique des XVIe et XVIIe siècles ».

Diego Vélasquez, Les Ménines, huile sur toile, 3,18 x 2,76 cm, Madrid, musée du Prado.

Type : appel à contribution.
Date limite de l’appel : 15 janvier 2022.

Appel à contribution pour le numéro 17 de la revue Savoirs en prisme
publié par le Centre interdisciplinaire de recherches sur les langues et la pensée (CIRLEP) de l’université de Reims Champagne-Ardenne 

Numéro coordonné par Florence Dumora et Florence Madelpuech Toucheron

Le présent numéro propose de réfléchir sur les représentations iconographiques en tant qu’elles reflètent / expriment une conscience historique, sociale et épistémique de la part de leurs auteurs, dans l’Espagne, l’Amérique coloniale, le Portugal et les Flandres, pendant les XVIe et XVIIe siècles. Cette interrogation visera à mettre en rapport le plus possible l’expression littéraire (textes théoriques ou réflexions artistiques présentes dans divers écrits) d’une telle conscience avec la production dans les Beaux-Arts.

Continuer la lecture

Colloque : “Corps et pouvoir : le corps dans l’art politique des temps modernes”

Type : colloque.
Date de l’événement : du 06 au 08 octobre 2021.
Lieu : Toulouse, Hôtel d’Assézat.

À la Renaissance, il devint fréquent de voir des corps, masculins comme féminins, transformés et exploités de manière stratégique au travers des œuvres. Réels ou mythiques, âgés ou juvéniles, souvent porteurs d’un imaginaire complexe, ils étaient conçus et perçus tels des métaphores et régulièrement utilisés en instruments de propagande. La figuration du corps avait en effet, à l’époque moderne, une place fondamentale dans le processus d’exaltation et de légitimation des élites. Dans le cadre de ce colloque, toute commande exposant un ou des corps, destinée à célébrer une forme de pouvoir politique, pourra être prise en compte. Continuer la lecture

Publication : “L’art du XVIIIe siècle”.

GLORIEUX Guillaume, L’art du XVIIIe siècle, Rennes, PUR, 2021, 342 p.

Présentation de l’éditeur :

Le XVIIIe siècle est marqué par de profonds bouleversements dans la production artistique et, plus encore, dans la façon dont l’art s’inscrit dans la société. Source de délectation, l’œuvre d’art fait aussi l’objet de débats et de critiques, à une époque qui voit l’essor d’une réflexion sur l’art et ses finalités. L’effervescence créatrice qui caractérise la période s’exprime dans tous les domaines, la peinture, l’architecture, la sculpture et les arts décoratifs. Ce livre se propose de parcourir le XVIIIe siècle – ses grands artistes, les œuvres majeures et les principaux courants – dans un cheminement chronologique attentif aux données sociales, politiques et culturelles.

Continuer la lecture

Colloque : “Imaginaires des lieux, réalité des territoires : La construction des identités néerlandaises par l’image (1579-1702)”.

Type : colloque.
Date de l’événement : 07 et 08 octobre 2021.
Lieu : En ligne et à la Galerie Colbert, Salle Vasari, 2 rue Vivienne 75002 Paris (sur présentation du pass sanitaire).

Comité Organisateur : Suzanne Baverez (EPHE, Ens Paris), Carole Fonticelli (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Esther Guillaume (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Sarah Moine (Universiteit Leiden)

Comité Scientifique : Stijn Bussels (Universiteit Leiden), Nadeije Laneyrie-Dagen (Ens Paris), Colette Nativel (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Contact : symposiumterritories@gmail.com
Inscription Lien Zoom : https://www.linscription.com/pro/activite.php?P1=77350

En 1548, Charles Quint fait des Dix-Sept Provinces une entité politique unique avec la création du cercle de Bourgogne ; trente ans plus tard, la révolte des Pays-Bas contre la tutelle espagnole fait voler cette unité avec la signature de l’Union d’Utrecht en 1579. Dès lors, pour les Provinces-Unies auto-proclamées indépendantes, s’amorce un processus de légitimation et de construction nationale au sein duquel le rapport au territoire constitue un enjeu d’autant plus crucial que les frontières continuent de fluctuer au gré des aléas de la guerre de 80 ans. Au cours de cette période, la définition géographique, puis culturelle du territoire commun se superpose progressivement aux identités locales : Si le terme de vaderland n’est utilisé pour faire référence à la République des Sept Provinces dans sa totalité qu’à partir du XVIIIe siècle, la notion même de territoire est investie de fonctions politiques dès le XVIe siècle aux Pays-Bas, ce dont témoignent les arts visuels. Continuer la lecture

Colloque : “L’art du portrait dans la peinture anglaise (1750-1900)”.

Joshua Reynolds, Portrait de Joseph Banks, 1773, toile, 127 x 101 cm, Londres, National Portrait Gallery.

Type : colloque.
Date de l’événement : 16 et 17 septembre 2021.
Lieu : Bordeaux (visioconférence).

Dans le cadre de l’Année britannique ! du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, et des deux expositions L’Ecole de Bristol et British Stories : Conversations entre le musée du Louvre et le musée des Beaux-Arts de Bordeaux, est organisé un colloque sur le portrait britannique (1750-1900), avec la collaboration des parties prenantes suivantes : le Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, Le Louvre, les unités de recherche en études anglophones, Cultures anglo-saxonnes (CAS) de l’université de Toulouse Jean-Jaurès et Climas de l’Université Bordeaux-Montaigne, ainsi que le Centre Pariset, unité de recherche en histoire de l’art de l’Université Bordeaux-Montaigne. Continuer la lecture

Appel à communication : « Le sacrifice d’Isaac ».

Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage, Le Sacrifice d’Isaac, 1603-1604, huile sur toile, 104 x 135 cm, Florence, Galerie des Offices.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 31 août 2021.
Date de l’événement : 17-18 mars 2022.
Lieu : Arras, université d’Artois.

Au sein de l’axe TransLittéraires du centre de recherche Textes et Cultures (UR 4028) à l’université d’Artois, les colloques annuels Graphè ont pour objet d’étude la Bible et son influence sur le patrimoine culturel, littéraire et artistique des nations. L’exploration de cet horizon intertextuel est menée dans trois domaines principaux : la Bible en tant que littérature, la Bible et les productions littéraires et esthétiques, et enfin la Bible comme champ d’études épistémologiques et herméneutiques.  Continuer la lecture

Appel à communication : “The Caravaggio Question”

Michelangelo Merisi da Caravaggio dit Le Caravage, Judith et Holopherne, 1599, huile sur toile, 145 x 195 cm, Rome, Palazzo Barberini, Galleria nazionale di arte antica.

Type : appel à communication.
Date limite de l’appel : 29 septembre 2021.
Date de l’événement : 10-31 janvier 2022.
Lieu : Zurich/Rome/Lugano/online.

 

This « Diffused Conference » is highly innovative in its title, in the way it is organised and in the audience to which it is addressed. In order to take advantage of a wide participation not only of specialists but also of students and « art amateurs », it will occupy the entire month of January 2022 (on Mondays 10, 17, 24, 31), with a number of speakers ranging from 5 to 7 for each day and half an hour available. Continuer la lecture