Publication : « L’architecte et ses modèles : Intentions, connaissance et projets à la période contemporaine ».

GARRIC Jean-Philippe (dir.), L’architecte et ses modèles : Intentions, connaissance et projets à la période contemporaine, Paris, Editions de la Sorbonne, 2021.

Présentation de l’éditeur :

Le huis-clos dans l’atelier, où l’architecte exerce un art autoréférentiel, qui puise ses modèles en lui-même, plus que dans la nature, résonne de l’expérience et de la mémoire des visites in situ des édifices et des espaces réels, parfois parcourus lors de lointains périples. L’intention qui préside au choix du modèle, précède le processus de connaissance. Ce souci, ce désir, qui motivent les enquêtes et l’extension des corpus, participent d’un projet plus ou moins collectif ou individuel, plus ou moins intuitif ou explicité : une ambition d’édifier. De sorte que le moment, technique en apparence, de l’observation et du travail graphique, qui permettent de réduire un objet complexe à une série limitée de figures, ou de photographies, trouve son ressort dans un souci de distinction par la découverte et la compréhension d’objets inédits ; par la révision des savoirs préétablis ; ou puise son impulsion, parfois obscure, dans des expériences esthétiques ou mentales plus personnelles ou intimes.

Quatorze essais, réunis ici par Jean-Philippe Garric, interrogent la mécanique et l’économie des modèles, à travers leur formation, leur pratique et leur portée politique.

Table des matières


Introduction
Jean-Philippe Garric, L’architecture réitérée : modèles et intention

Corpus de modèles et périmètres disciplinaires

Charlotte DuvetteUne démocratisation des modèles d’architecture domestique ? Le recueil de Jean Charles Krafft (1801-1802)

Francesca Mattei, La recherche d’une Renaissance mineure au XIXe siècle. Modèles et historiographie

Guy LambertDes « classiques » pour former les architectes. Enseignement de la théorie et modèle éducatif des « humanités » à la fin du XIXe siècle

Éléonore MarantzExtension du domaine de l’architecture. Roland Schweitzer et les corpus de références dans les années 1950 et 1960

Andrés Avila-Gómez, La médiatisation d’un modèle français d’architecture cinématographique : le Gaumont Palace parisien


Les modèles démontrés, le modèle incarné

Marie-Laure Crosnier Leconte et Jean-Philippe GarricLe site des palais Massimi à Rome, un terrain d’exercices Beaux-Arts

Estelle ThibaultL’ornement démontré au tableau. Viollet-le-Duc et Ruprich-Robert à l’École de dessin et de mathématiques

Federico Bucci, Luigi Moretti : « espèces d’espaces »

Nicole CappellariLa ville comme collage : images mentales ou modèles opératoires ? Le groupe TAU et Antoine Grumbach

Alison Gorel-Le Pennec, Ancien monde, monde nouveau et quête de modèle. Henri Ciriani ou le pouvoir de la figure du maître

Économie des modèles et identités politiques

Pierre Coffy, Milano Capitale. Modèle architectural et nouvelles institutions artistiques (1796-1814)

Elisa Boeri, Tradition et innovation dans les modèles milanais entre XVIIIe e et XIXe siècles

Camille LesouefLe jardin « à la française ». L’invention d’un modèle nationaliste (1867-1913)

Yérim Thiam-SabineL’architecture de Djenné dans les récits de voyage européens. Invention d’un modèle pour l’architecture coloniale en AOF

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.


Cette entrée a été publiée dans Actualités, Publications le par .

À propos Maxime Georges Métraux

Doctorant en Histoire de l'art moderne (Université Paris IV –Sorbonne, Centre André Chastel – UMR 8150). Expert pour la galerie Hubert Duchemin et chargé d’enseignement à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Commissaire scientifique de l’exposition "Chic Emprise : Cultures, usages et sociabilités du tabac du XVIe au XVIIIe siècle" (22 juin - 23 septembre 2019) au musée du Nouveau Monde de La Rochelle.