Colloque : « Images du monde, images du pouvoir : noter et dessiner le ballet équestre, du carrousel à la contredanse à cheval (XVIIe-XVIIIe siècles) ».

Johann Alexander Thiele, Carroussel Comique, palais Zwinger à Dresde en 1722, ca. 1725, huile sur toile, 106 x 168 cm, Dresde, Staatliche Kunstsammlungen, Gemäldegalerie Alte Meister.

Type : Colloque.
Date de l’événement : 8 et 9 avril 2021.
Lieu : Online (Zoom) / Paris, INHA.

Les journées se dérouleront en ligne (Webinaire Zoom). Inscription ici :
https://bit.ly/3vSSyuJ

À partir d’un corpus de livres de fête conservés à la bibliothèque de l’INHA, ces journées chercheront à saisir les enjeux de la notation du ballet équestre, dans une relation à l’histoire de la danse, mais aussi à l’histoire des sciences et l’histoire politique. Comment interpréter l’évolution de la représentation et de la notation des ballets équestres à l’aune d’une histoire intellectuelle valorisant une certaine « mathématisation de la nature » ? Ces formes notationnelles recourant au schéma et au diagramme convergent-elles avec l’évolution majeure de la notation de la danse au xviiie siècle ? Ces représentations qui oscillent entre image géométrique analytique et représentation topographique révèlent une tension entre l’image comme outil matériel de la pensée et l’image mimétique de l’événement, plaisir renouvelé de la fête sur la page qui donne à voir et à penser la fête.

Comité scientifique et d’organisation de ces journées :

Florence d’Artois (Université Paris-Sorbonne)

Benoît Bolduc (New York University)

Mickaël Bouffard (Université Paris-Sorbonne)

Pauline Chevalier (INHA)

Caroline Fieschi (INHA)

Marie Glon (université de Lille)

Berenike Heiter (université de Vienne, Autriche)

Gaëlle Lafage (Université Paris-Sorbonne)

Antonin Liatard (INHA)

Bianca Maurmayr (université de Lille)

Juliette Robain (INHA)

Marine Roussillon (université d’Artois)

Programme

8 avril 2021

13h30 Introduction

Session 1 – Images, récits et circulation du ballet équestre par le livre de fête

14h00
Benoit Bolduc 
(université de New York)
Essai de typologie des modes de visualisation du ballet équestre dans le livre de fête

14h20
Martina Papiro
(Schola Cantorum Basiliensis)
Les images comme spectacles chorégraphiés : la représentation par Stefano della Bella de la feste a cavallo florentine entre 1637 et 1661. (Communication en anglais)

14h40
Roberta Carpani 
(université catholique du Sacré-Cœur, Milan)
Une Festa d’armi a cavallo à Milan en 1669 : la circulation de modèles et de pratiques festives entre les états de l’Italie au XVIIe siècle

15h00 Discussion

15h20 Pause

15h30
Franca Varallo
(université de Turin)
Il Trionfo delle Virtù contra i Mostri. Souverains et Amazones : le rôle des princesses savoyardes et les spectacles équestres à la cour de Turin au XVIIe siècle

15h50
Florence d’Artois
(Sorbonne Université)
Raconter le masque à cheval en Espagne du valimiento du Duc de Lerme à celui du Comte d’Olivares

16h10 Discussion

16h30
Antonin Liatard
 (INHA)
La fête démultipliée : édition, circulation et matérialité de la festa a cavallo à partir de l’exemple de la Contesa dell’aria (1667)

16h45
Table-ronde autour de la constitution des collections de livres de fêtes de Jacques Doucet et Auguste Rondel sous la présidence d’Antonin Liatard, avec Manon Dardenne (BnF) Mathilde Hallot-Charmasson (BnF), Éléa Godard (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Juliette Robain (INHA)

9 avril 2021

Session 2 – Jeux de guerre et de jeux de fêtes : traités et ballets

10h
Marina Viallon
 (EPHE)
Mêlées, escarmouches, carrousels et ballets de chevaux : typologie et terminologie des chorégraphies équestres dans la France de la Renaissance

10h20
Anne-Sophie Rieth
 (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
La mise en récit du carrousel dans les traités d’art équestre français des temps modernes

10h50
Jennifer Jobst
 (chercheuse indépendante)
Exploration des origines des mouvements dans le ballet du cheval d’Antoine de Pluvinel. (Communication en anglais)

11h10
Katrin Boniface
(université de Californie, Riverside)
Dressage et traduction (Communication en anglais)

11h30 Discussion

Session 3 – Art chorégraphique et art équestre : formes du dessin et de la notation

13h30
Gerrit Berenike Heiter
(université de Vienne)
Imprimer à l’imitation des traités de danse italiens : Ballo e giostra de’ venti

13h50
Carola Finkel
(université de Musique et des arts du spectacle de Francfort)
Le maître de danse Dubreil et ses ballets à cheval pour la cours de Bavière (Communication en anglais)

14h10
Mickaël Bouffard
(Sorbonne Université) et Gaëlle Lafage (Sorbonne Université)
Le bel homme à cheval : grâce, gestes et techniques du corps en France au XVIIe siècle

14h25
Table-ronde, animée par Mickaël Bouffard et Gaëlle Lafage, avec Carola Finkel, Gerrit Berenike Heiter, Jennifer Jobst et Margaret M. McGowan (professeure émérite, université du Sussex)

15h10 Pause

15h20
Marika Takanishi Knowles
(université de Saint Andrews)
Miniaturisation et distraction dans Guerra di Bellezza de Jacques Callot (1616). (Communication en anglais)

15h40
Pauline Chevalier
(INHA)
Visualisation et abstraction : perspectives anachroniques

16h00
Entretien avec Vincent Thomasset (chorégraphe), entretien autour de son œuvre Carrousel (2019), avec Lou Forster (INHA)

16h45 Discussion et clôture

Ces journées s’inscrivent dans le cadre du programme de recherche « Chorégraphies. Ecriture et dessin, signe et image dans les processus de création et de transmission chorégraphiques » mené à l’INHA.

Contacts : pauline.chevalier@inha.fr et antonin.liatard@inha.fr