Journée d’étude du GRHAM et du séminaire Collection : « Collectionner : acteurs, lieux et valeur(s)(1750 – 1815) », (Online, 26-27 octobre 2020).

 

Adriaan de Lelie, De kunstgalerij van Jan Gildemeester Jansz, huile sur toile, 1794–95, Rijksmuseum, Amsterdam.

 

Type : journée d’étude du GRHAM et du séminaire Collection.
Date de l’événement : 26 et 27 octobre 2020.
Lieu : Online. Le colloque aura lieu sur Zoom. Veillez à vous inscrire au préalable, afin de recevoir les informations nécessaire, à l’adresse : collection.seminaire@gmail.com

Le Groupe de Recherche en Histoire de l’Art Moderne (GRHAM) et le Séminaire Collection s’associent pour l’organisation d’un colloque sur le thème du collectionnisme. Intitulé Collectionner : acteurs, lieux et valeur(s) (1750 – 1815), cet événement a comme objectif d’analyser les collectionneurs à travers leurs pratiques et leurs représentations, en insistant sur de nouvelles pistes de réflexions méthodologiques. Celles-ci permettront d’extraire cette thématique d’approches purement biographiques et monographiques. À partir de cas précis, le colloque entend appréhender le collectionnisme par le biais de problématiques et de méthodes propres qui vont au-delà de la reconstitution d’une collection, un travail certes incontournable, mais conçu ici plutôt comme le point de départ d’une réflexion. Bien que les thématiques à exploiter soient nombreuses, nous nous proposons de borner notre examen à l’étude de quatre axes principaux.

Programme :

26 octobre 2020

9h00 Accueil – Introduction

9h15 – 10h00 Ouverture

  • O. Bonfait, Université de Bourgogne, La culture de la collection au XVIIIe siècle. Etat de la question.

10h00 – 12h45 Session 1 : L’objet privé

Présidence : Patrick Michel

  • L. Jouvet, Université de Bourgogne, Les médailles de Jean Warin (1604-1672) : collectionner l’artiste ou les objets ?

  • N. Shoory, Durham University, (Re)considering the ‘Gender’ of Collecting, Collections, and Consumption in Eighteenth-Century France.
  • A. Ottazzi, Université de Turin/HiCSA Paris 1, Le recueil de collection comme outil pour l’étude de la réception.

Pause 10 min

  • C. Pietrabissa, IUAV Université de Venise, Collecting landscape drawings in eighteenth-century Paris : delectare and docere.
  • M. Vandewalle, École du Louvre, Antiques et culture d’un amateur et financier parisien de la seconde moitié du XVIIIe siècle : le salon et la bibliothèque d’Haranc de Presle (1710-1802).

Discussion

14h30 – 16h00 Session 2 : L’objet entre privé et public

Présidence : Olivier Bonfait

  • B. Lopez, École du Louvre, La peinture caravagesque à Aix-en-Provence, des collections particulières à la constitution d’un musée municipal.
  • M. Napolitani, ENS Paris, « Né avec le goût des sciences et des arts » : les pratiques de la collection du minéralogiste B.G. Sage (1740-1824), entre cabinet privé et musée au tournant Révolutionnaire.
  • L. Zicavo, Université de Paris, Une collection anglaise perdue du Conservatoire des arts et métiers.

Discussion

Pause 15 min

16h15-17h00 Keynote

  • P. Michel, Université de Lille, Présenter, ordonner, classer : les espaces de la collection et le mobilier de collectionneur au XVIIIe siècle.

27 octobre 2020

9h00 Accueil

9h15 – 10h45 Session 3 : Identités collectives

Présidence : Charlotte Guichard 

  • E. Kong, historienne de l’art, La pratique de la collection chez le financier de la seconde moitié du XVIIIe siècle.
  • G. Godfroy-Gallardo, historienne de l’art, La Restitution des biens étrangers sous le Consulat : politique et finance relatives à deux tableaux de Claude Lorrain.
  • D. Davis, historienne de l’art, Le Goût des Anglais pour le Mobilier Français : Collectors, Dealers and the Market, 1785-1815.

Pause 15 min

11h00 – 12h30 Session 4 : Stratégies individuelles

Présidence : Natacha Coquery

  • L. Davy, École Nationale des Chartes, Redécouverte d’une collection particulière parisienne du XVIIIe siècle : le cabinet de Louis Petit de Bachaumont.
  • C. Rousset, Université de Lille, Le collectionneur numismate du siècle des Lumières : entre érudition, prestige et sociabilité savante.
  • O. Boubakeur, École du Louvre, Perfide Albion ! Douce Angleterre ? Approche franco-anglaise du collectionnisme en temps de rivalité napoléonienne à travers l’exemple croisé de Lord Elgin et du comte de Choiseul-Gouffier.

Conclusion

Le colloque aura lieu sur Zoom. Veillez à vous inscrire au préalable, afin de recevoir les informations nécessaire, à l’adresse : collection.seminaire@gmail.com

Journée d’étude organisée par le GRHAM (Groupe de Recherche en Histoire de l’Art Moderne) et le Séminaire Collection :

Florence Fesneau (université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne),

Barbara Jouves (université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne),

Ludovic Jouvet (université de Bourgogne).

Maxime Georges Métraux  (Sorbonne université / Galerie Hubert Duchemin),

Alice Ottazzi (université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne / Université de Turin),

Marine Roberton (université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne),

Maël Tauziède-Espariat (université de Bourgogne).