Publication : La boîte à portrait de Louis XIV.

 

BIMBENET-PRIVAT Michèle et FARGES François, La boîte à portrait de Louis XIV, Paris, Somogy, septembre 2015, 64 p.

BIMBENET-PRIVAT Michèle et FARGES François, La boîte à portrait de Louis XIV, Paris, Somogy, septembre 2015, 64 p.

Présentation de l’éditeur : 

En 2009, la Société des Amis du Louvre acquérait pour le musée un délicat portrait en miniature de Louis XIV, exécuté en émaux peints et entouré de quatre-vingt-douze diamants. Inspiré d’un usage privé, voire sentimental, véritable joyau – remarquable par son état de conservation –, l’objet, conçu au XVIIe siècle et nommé à l’époque « boîte à portrait », frappe d’emblée par sa taille réduite, qui s’explique par sa fonction même : il s’agit là d’un présent diplomatique parmi ceux que le souverain faisait offrir par centaines aux alliés de la France, aux diplomates étrangers, aux souverains alliés, aux serviteurs méritants, aux artistes et, même, aux plus valeureux adversaires combattus sur les champs de bataille. La richesse de ces boîtes aisément transportables, ornées d’un portrait du roi auréolé de diamants, en ont fait un moyen privilégié de propagande politique. C’est aussi la présence des précieuses gemmes qui fut la raison principale de leur disparition.

Aujourd’hui, en effet, seulement trois de ces objets précieux subsistent. L’entrée dans les collections du Louvre d’une œuvre aussi rare et chargée de sens invite à une étude approfondie de sa conception et de son histoire. L’étude gemmologique nous éclaire sur les différents modes de taille des diamants, exceptionnellement préservés, ainsi que sur le génie des lapidaires et orfèvres qui les ont subtilement mis en œuvre pour nimber de lumière la délicate image du souverain.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’éditeur.



Citer ce billet
Maxime Georges Métraux (2015, 18 septembre). Publication : La boîte à portrait de Louis XIV. Groupe de Recherche en Histoire de l'Art Moderne. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p5w8

Maxime Georges Métraux

Doctorant en Histoire de l'art moderne (Université Paris IV –Sorbonne, Centre André Chastel – UMR 8150). Expert pour la galerie Hubert Duchemin et chargé d’enseignement à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Commissaire scientifique de l’exposition "Chic Emprise : Cultures, usages et sociabilités du tabac du XVIe au XVIIIe siècle" (22 juin - 23 septembre 2019) au musée du Nouveau Monde de La Rochelle.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search