Journée d’étude : « La Fabrique de l’habit : artisans, techniques et économie du vêtement à l’époque moderne »

Atelier d’un tailleur d’habits (détail), planche tirée de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert © Domaine public

Type : Journée d’études
Date et horaire : 20 septembre 2018 de 9h à 18h
Lieu : École Nationale des Chartes -Salle Léopold-Delisle, 65 rue de Richelieu, 75002 Paris

La journée d’étude « La fabrique de l’habit » propose de réfléchir à la production de vêtements et d’accessoires de mode à l’époque moderne, avant que le déclin puis la fin des communautés de métiers, l’apparition des grands magasins et l’essor de la confection ne marquent l’avènement d’un système productif nouveau au XIXe siècle.
Depuis une trentaine d’années, l’histoire des modes en France a bénéficié du regain d’intérêt de chercheurs dont les travaux ont permis de renouveler les manières d’envisager le vêtement à l’époque moderne. Parmi eux, les études consacrées aux cadres de production sont relativement rares, tout particulièrement pour les périodes les plus anciennes. Durant ces trois siècles pourtant, d’importantes innovations techniques et formelles ont vu le jour dans les ateliers de l’habillement (E. Welch 2017). On peut citer notamment la fabrication de fraises, la confection de dessous structurants (vertugadins, paniers, corps à baleines, etc.) ou encore la mise au point de nouveaux procédés d’ornementation des étoffes (gaufrage, moucheture, point coupé etc.). Ces nouveautés furent à l’origine de mutations qui marquèrent en profondeur les pratiques professionnelles, l’organisation des métiers au sein des villes et les manières de se vêtir.

L’objectif de cette journée est de réunir autour de cette thématique jeunes chercheurs et chercheurs confirmés, archéologues, conservateurs, restaurateurs et praticiens du textile afin de dresser un état des lieux des apports de l’historiographie récente et des recherches menées actuellement au sein des universités, des musées et des laboratoires.

Programme :

9h – Accueil des participants
9h15 – Introduction par Astrid Castres (LabEx HASTEC, centre Jean-Mabillon) et Tiphaine Gaumy (Archives nationales d’outre-mer)

Session 1. Dans l’atelier, la fabrique de l’habit
Modération : Mickaël Wilmart (GAM-CRH, EHESS)

9h30 – Nadège Gauffre-Fayolle (GAM-CRH, EHESS), Être tailleur à la cour de Savoie sous Amédée VIII : l’exemple de Pierre de Chignin (1396-1425)
10h – Tiphaine Gaumy (Archives nationales d’outre-mer), Du poil au chapeau en passant par la cloche : la complexe technicité chapelière dans le Paris de la première modernité
10h30 – Discussion

11h-11h15 : Pause-café

Table ronde jeunes chercheurs
Modération : Muriel Barbier (musée national de la Renaissance, château d’Écouen)

11h15 – Pauline Mollalioglu (EPHE), L’usage des pierres précieuses au XVIe siècle : la joaillerie appliquée au vêtement
11h30 – Arnaud Thoraval (université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis), Les gestes des pelletiers fourreurs à Paris au XVIIIe siècle
11h45 – Discussion

12h00-13h30 – Déjeuner

Session 2. Les vestiges matériels : une source pour l’histoire du vêtement
Modération : Ariane Fennetaux (Université Paris Diderot)

13h30 – Rozenn Colleter (Inrap Grand-Ouest) et Véronique Gendrot (DRAC de Bretagne, SRA), Costumes et textiles archéologiques du XVIIe siècle en contexte funéraire : de la découverte à l’étude
14h00 – Emmanuelle Garcin (musée des Arts décoratifs, Paris), Le costume comme source historique : pour une philologie de la matière
14h30 – Sébastien Passot (costumier, membre de The School of Historical Dress), Tailleurs de corps aux XVIIe et XVIIIe siècles : à la croisée des sources écrites et des vestiges matériels
15h00 – Discussion

15h30-15h40 – Pause-café

Session 3. Suivre les modes : s’adapter, innover, diffuser
Modération : Guy-Michel Leproux (EPHE)

15h40 – Astrid Castres (LabEx Hastec, centre Jean-Mabillon), À propos de quelques cas d’innovation technique dans la production de vêtements à Paris au XVIe siècle
16h10 – Pascale Cugy (Sorbonne Université), Jean Dieu de Saint-Jean, l’invention de l’image de mode et le Mercure galant. Quelques remarques sur la réception et la diffusion des modes gravées
16h40 – Sophie Lemahieu (régisseuse costumes à la Comédie Française), Connaissance historique et innovation technique : fabriquer et entretenir les costumes à la Comédie française
17h10 – Discussion
17h40 – Conclusion générale par Denis Bruna (musée des Arts décoratifs, Paris)

Organisation :
Astrid Castres (LabEx HASTEC, centre Jean-Mabillon)
Tiphaine Gaumy (Archives nationales d’outre-mer)
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. Réservation obligatoire.
Contact : fabriquedelhabit@gmail.com