Publication : « Orient et ornement : L’espace à l’œuvre ou le lieu de la peinture »

TILLEROT Isabelle, Orient et ornement : L’espace à l’œuvre ou le lieu de la peinture, Paris, Editions de la Maison des sciences de l’homme et DFK Paris, avril 2018, 370 p.

Présentation de l’éditeur :

Tout tableau est un fragment. Mais qui, du cadre ou du mur, construit le lieu de la peinture ? Que s’est-il passé lorsque cette énigme occidentale fut confrontée à l’époque moderne à une autre représentation du monde ? Si l’Europe des Lumières est souvent caractérisée par les chinoiseries et l’ornement rocaille, c’est un nouveau regard sur l’Extrême-Orient qui est analysé ici, celui qui lie l’histoire du tableau à une idée de l’espace transmise par les décors des objets venus d’Asie. Dans quelle mesure la présence réelle ou fantasmée de l’Orient a-t-elle modifié le rapport de la peinture au support qui la donne à voir ? Tel est l’objet de ce livre qui présente le changement de paradigme dans la construction du goût suscité par les notions orientales de paysage, de lointain et de vide, pour que le sort de la peinture se transforme. D’où vient la place particulière qu’elle acquiert au XVIIIe siècle ? De quelle façon fut bouleversée son exposition pour qu’elle devienne le tableau que nous connaissons aujourd’hui ?

Table des matières 

Préface

Introduction

Chapitre 1 – Les lieux de la peinture

Décorer ou la matérialité des décors

L’usage du décor

Les espaces impartis à la peinture

Chapitre 2 – Le temps du décor

Les lointains de la peinture

Tableaux en amont

Le décor comme écrin

Chapitre 3 – L’arabesque d’un ornement

L’arabesque peinte

L’arabesque à l’entour du tableau

Le tableau arabesque

Chapitre 4 – L’orient des décorations

Rêve de chinoiserie

Rêve de matières

Rêve de couleurs

Chapitre 5 – L’idée orientale du goût

De l’objet d’Orient à l’objet de goût

Lieux chinois d’Europe

Le blanc des jardins d’Asie

Chapitre 6 – Un autre mode de représentation du monde

Un système non mimétique

Dissoudre le support architectural ou la surface repensée

Le décor reconnu comme oeuvre d’art

Conclusion – Le caprice de l’orient ou faire du tableau une île

Bibliographie

Sources anciennes

Sources anciennes éditées après le XVIIIe siècle

Études modernes

Catalogues d’expositions

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.