Publication : “Paris, ville de cour (XIIIe-XVIIIe siècle)”.

BOVE Boris (dirs.), GAUDE-FERRAGU Murielle (dirs.) et MICHON Cédric (dirs.), Paris, ville de cour (XIIIe-XVIIIe siècle), Rennes, PUR, 2017, 384 p.

Présentation de l’éditeur :

Les historiens s’intéressant rarement au cadre urbain des séjours de la cour, ce livre vise à réconcilier l’histoire de la cour avec l’histoire urbaine en général, et avec Paris en particulier. Il s’agit d’un véritable livre collectif qui explore le problème de la présence physique du roi et de ses gens dans la ville, mais aussi celui des effets socio-économiques et politiques de la consommation curiale dans Paris. Comblant un angle mort de l’historiographie, ce livre montre comment Paris fut la ville de cour par excellence, de Philippe le Bel à la fin de l’Ancien Régime.

Boris Bove, ancien élève de l’ENS Fontenay-Saint-Cloud, est maître de conférences en histoire médiévale à l’université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. Il travaille sur Paris dans une perspective d’histoire sociale et spatiale des élites aux XIIIe et XIVe siècles.

Murielle Gaude-Ferragu, ancien membre junior de l’IUF, est maître de conférences à l’université Paris 13 Sorbonne Paris Cité. Elle a consacré ses recherches au pouvoir et à ses représentations à la fin du Moyen Âge.

Cédric Michon, ancien élève de l’ENS Fontenay-Saint Cloud, est professeur d’histoire à l’université Rennes 2. Il consacre ses recherches aux élites, aux Conseils princiers et aux cours de la Renaissance.

Table des matières

 

  • Présence et absence de la cour
  • Loger dans la ville
  • L’économie de cour en ville
  • Représentation des sociétés urbaine et de cour
  • Les échanges culturels entre ville et cour
  • L’investissement des gens de cour dans la ville

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.

 

 



Citer ce billet
Maxime Georges Métraux (2017, 12 décembre). Publication : “Paris, ville de cour (XIIIe-XVIIIe siècle)”. Groupe de Recherche en Histoire de l'Art Moderne. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p6m1

Maxime Georges Métraux

Doctorant en Histoire de l'art moderne (Université Paris IV –Sorbonne, Centre André Chastel – UMR 8150). Expert pour la galerie Hubert Duchemin et chargé d’enseignement à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Commissaire scientifique de l’exposition "Chic Emprise : Cultures, usages et sociabilités du tabac du XVIe au XVIIIe siècle" (22 juin - 23 septembre 2019) au musée du Nouveau Monde de La Rochelle.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search