Colloque : « Regards romantiques sur le Grand Siècle ».

Pierre Mignard, Louise Marie de Bourbon, duchesse d’Orléans, dite Mme de Tours, vers 1681 – 1682, huile sur toile, Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

Type : colloque.
Date et heure : 1er et 2 décembre.
Lieu : Montargis, musée Girodet.

Les artistes et auteurs du début du XIXe siècles n’ont eu de cesse de s’inspirer des modèles du XVIIe siècle. Rien de plus naturel pour la génération d’Anne-Louis Girodet-Trioson (1767-1824) et celle de ses élèves – ces maîtres du néoclassicisme et leurs élèves romantiques – que de puiser à des sources antérieures à ce XVIIIe siècle contre lequel ils s’étaient élevés. Considérées dans leurs forces classiques (une forme de beau immuable) ou pour leur potentiel novateur, les modèles tels Poussin, Le Brun, Rubens, Molière, Corneille, Racine, La Fontaine mais aussi des personnalités alors plus originales, telles Shakespeare, Boileau ou Cervantès, devinrent source d’innovation esthétique, iconographique et poétique.

Une réflexion notée par Stendhal dans son Journal, en 1802, montre toute l’importance que ce regard sur le XVIIe prenait alors : « Il faut ce me semble, se tirer de son siècle et se faire citoyen de celui qui a été le plus favorable aux productions du génie. Ce siècle est probablement celui des grands hommes ; il faut donc devenir contemporain de Corneille ». La rencontre visera ainsi à esquisser un panorama de ces différentes approches et des liens établis dans les arts et les lettres entre ces deux époques.

Cet événement initiera une dynamique de recherche portée par le musée Girodet qui, à sa prochaine réouverture, prendra toute sa place comme centre d’étude sur le XIXe siècle et plus particulièrement sur « l’âme romantique » qui fait le cœur de ses collections.

Programme

Vendredi 1er juin 11 h – 17 h

Inspirations
• Isabelle Mayer-Michallon : François-André Vincent et ses élèves : le XVIIe siècle, un creuset de sujets
• Cyril Lécosse : Le Portait du soldat chez Géricault, Rigaud et Mignard : un dialogue artistique à distance

Collectionner le XVIIe siècle
• Tatiana Senkevtich : La Collection Louis-Philippe d’Orléans: L’affinité élective
• Pascale Gardès : Le XVIIe siècle dans la collection du Musée Girodet

Samedi 2 juin 9 h 30-16 h

Poésie du Grand Siècle
• Chiara Savettieri : Le passé reviendra pour charmer l’avenir”, Girodet et la Querelle des Anciens et des Modernes
• Amandine Rabier : Entre lire et voir : Henry Fuseli, Shakespeare’s painter
• Bruno Chenique : Géricault : “C’est qu’il était poète lui-même”

Traditions d’atelier
• Sidonie Lemeux-Fraitot : Louis David, la peinture flamande et la technique néoclassique
• table ronde avec le public.