Conférence : « Un enjeu national pour la peinture française aux XVIIe et XVIIIe siècles : Le grand format ».

Jean Jouvenet, La visitation de la Vierge, huile sur toile, 432×441 cm, 1716, Paris, cathédrale Notre-Dame.

Type : Conférence
Date et heure : 04 Décembre 2017 à 18h
Lieu : Centre Allemand d’Histoire de l’Art (DFK), 45 rue des Petits-Champs, Paris

Conférence proposée par Olivier Bonfait, Professeur d’histoire de l’art moderne, Université de Bourgogne.

La monarchie louisquatorzienne était obsédée par l’idée de grandeur et un objet allait particulièrement retenir son attention car il fut son invention : le tableau de grand format. Au tableau avec des figures coupées à mi-corps, qui avait fait la fortune des « caravagesques », ou de moyenne grandeur, avec des figures à la Poussin, qui s’était imposé comme le modèle de peinture de collection, allait se substituer des grandes toiles avec des figures grandeur nature comme dans la galerie Médicis de Rubens ou l’Enlèvement des Sabines de David.
Dans l’histoire de la peinture occidentale basée sur le tableau de chevalet, ce bouleversement est une révolution qui entraine un changement des modes de composition, du regard, et des lieux d’exposition. Il détermine un nouveau genre, que l’on retrouvera des Batailles d’Alexandre de Le Brun au Guernica de Picasso en passant par Horace Vernet ou Delacroix.