Conférence du GRHAM : “Peinture et discours à Toulouse au XVIIe siècle” par Stéphanie Trouvé (Paris, 23 février 2017).

Antoine Rivalz, Cassandre traînée hors du temple de Minerve, ca. 1700, toile, 97 × 137 cm, Rouen, musée des Beaux-Arts.

Antoine Rivalz, Cassandre traînée hors du temple de Minerve, ca. 1700, toile, 97 × 137 cm, Rouen, musée des Beaux-Arts.

Type : Conférence (entrée libre).
Date et horaire : jeudi 23 février 2017 à 19h.
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Jullian (premier étage).
Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Toulouse est présentée depuis le XIXe siècle comme un des foyers artistiques provinciaux des plus féconds, mais sa production a aussi été perçue par l’historiographie comme un art utilisant de vielles formules stylistiques, ou comme une pâle réplique des grands chefs-d’œuvre italiens ou parisiens. A partir d’un corpus d’œuvres et d’écrits sur la peinture sans équivalent pour une ville de province, cette conférence vise à proposer des pistes méthodologiques pour comprendre les enjeux de la peinture toulousaine. Comment situer cette production dans le panorama de l’art français ? Il s’agit de s’interroger sur la construction de la notion d’école, sur le métier de peintre et de confronter peintures et discours afin de porter un nouveau regard sur le développement de l’art en dehors du domaine royal.

Stéphanie Trouvé est docteur en histoire de l’art moderne de l’Université de Paris X – Nanterre. Elle est l’auteur d’un livre intitulé : Peinture et Discours. La construction de l’école de peinture XVIIe-XVIIIe siècles (Presses universitaires de Rennes, 2016) et de plusieurs articles sur des écrits artistiques, sur des grands décors toulousains, et sur les Salons de l’Académie royale de peinture et de sculpture de Toulouse. Elle a enseigné l’histoire de l’art dans les universités de Toulouse et de Bordeaux. Elle travaille dans le projet LexArt – Words for Art : The Rise of a Terminology (1600-1750) sélectionné par le Conseil Européen de la Recherche.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Maxime Georges Métraux (31 janvier 2017). Conférence du GRHAM : “Peinture et discours à Toulouse au XVIIe siècle” par Stéphanie Trouvé (Paris, 23 février 2017). Groupe de Recherche en Histoire de l'Art Moderne. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/p6c4


Maxime Georges Métraux

Doctorant en Histoire de l'art moderne (Université Paris IV –Sorbonne, Centre André Chastel – UMR 8150). Expert pour la galerie Hubert Duchemin et chargé d’enseignement à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Commissaire scientifique de l’exposition "Chic Emprise : Cultures, usages et sociabilités du tabac du XVIe au XVIIIe siècle" (22 juin - 23 septembre 2019) au musée du Nouveau Monde de La Rochelle.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search