Publication : “La collection Gaignières : Un inventaire du royaume au XVIIe siècle”.

RITZ-GUIBERT Anne, La collection Gaignières : Un inventaire du royaume au XVIIe siècle, Paris, CNRS éditions, 2016, 384 p.
RITZ-GUIBERT Anne, La collection Gaignières : Un inventaire du royaume au XVIIe siècle, Paris, CNRS éditions, 2016, 384 p.

Présentation de l’éditeur :

Pendant presqu’un demi-siècle, « l’antiquaire » François-Roger de Gaignières (1642-1715), accompagné d’un copiste-paléographe et d’un dessinateur, a parcouru la France en se donnant pour mission d’enregistrer toutes les traces laissées par l’histoire de la noblesse et de la monarchie françaises. Copiant et relevant des centaines de milliers d’actes, de titres, d’édifices et de monuments pour beaucoup aujourd’hui disparus, Gaignières et son équipe ont rassemblé une collection documentaire exceptionnelle et sans précédent : un « musée de papier », à ce jour inédit, qui offre un témoignage éblouissant des richesses patrimoniales de la France médiévale et moderne.

Anne Ritz-Guilbert nous fait pénétrer au cœur de cette collection aujourd’hui dispersée en nous donnant à comprendre dans sa totalité l’architecture classificatoire de cet « inventaire du royaume » par lequel Gaignières inaugure une véritable pensée du patrimoine. En reconstituant le contexte intellectuel et matériel de cette formidable accumulation de dessins et de relevés, elle révèle également le rôle considérable et mal connu de la collection Gaignières dans la construction des savoirs historiques et des représentations imaginaires à travers lesquels les XIXe et XXe siècles ont forgé notre conception du Moyen Âge.

Anne RITZ-GUILBERT, historienne de l’art spécialiste du Moyen Âge, responsable du programme de recherche Collecta, Archive numérique de la collection Gaignières, Anne Ritz-Guilbert, docteur HDR, est enseignant-chercheur à l’École du Louvre et membre de l’équipe « Génétique et Histoire de l’art » de l’ITEM (ENS-CNRS).

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.



Citer ce billet
Maxime Georges Métraux (2017, 7 janvier). Publication : “La collection Gaignières : Un inventaire du royaume au XVIIe siècle”. Groupe de Recherche en Histoire de l'Art Moderne. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p6bb

Publié par

Maxime Georges Métraux

Doctorant en Histoire de l'art moderne (Université Paris IV –Sorbonne, Centre André Chastel – UMR 8150). Expert pour la galerie Hubert Duchemin et chargé d’enseignement à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Commissaire scientifique de l’exposition "Chic Emprise : Cultures, usages et sociabilités du tabac du XVIe au XVIIIe siècle" (22 juin - 23 septembre 2019) au musée du Nouveau Monde de La Rochelle.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search