Publication : “La réception des Vite de Giorgio Vasari dans l’Europe des XVIe-XVIIIe siècles”.

LUCAS FIORATO Corinne (dirs.) et DUBUS Pascale (dirs.), La réception des Vite de Giorgio Vasari dans l'Europe des XVIe-XVIIIe siècles, Genève, Droz, 2016, 520 p.

LUCAS FIORATO Corinne (dirs.) et DUBUS Pascale (dirs.), La réception des Vite de Giorgio Vasari dans l’Europe des XVIe-XVIIIe siècles, Genève, Droz, 2016, 520 p.

Présentation de l’éditeur :

« Ce sont vos écrits qui m’ont donné envie d’apprendre cette langue ». La langue est l’italien, les écrits sont la première édition des Vite de Vasari et l’auteur de cette lettre est un Flamand, Lambert Lombard, artiste et lettré renommé. La diffusion européenne des Vite fut immédiate, mais leur réception ne fut pas toujours aussi élogieuse. Les deux éditions du texte (1550 et 1568) déclenchèrent des réactions en tous genres, car elles suscitèrent des discours ekphrastiques, théoriques, historiographiques et critiques sur les arts figuratifs en Europe qui n’ont rien perdu de leur actualité. Les contributions rassemblées ici mettent en évidence la variété et la dynamique de la réception, entre les XVIe et XVIIIe siècles, de cette œuvre hybride, source d’imitations, d’adaptations, de plagiat, de traductions et, bien sûr, d’inspiration. On reçut encore les Vite comme une œuvre à la gloire de Florence, un recueil d’histoires romanesques et même la matrice d’un nouveau vocabulaire artistique. Le lecteur découvrira tout au long des chapitres les voies empruntées par ceux qui contribuèrent à construire l’histoire des arts européens en référence à ce monument fondateur.

Table des matières :

Introduction de Corinne LUCAS FIORATO et Pascale DUBUS
L’héritage de Giorgio Vasari.

Mario POZZI
Giorgio Vasari de la Torrentiniana à la Giuntina.

Giorgio PATRIZI
Les Vite entre la première et la seconde rédaction : Vasari et ses Renaissances.

Enrico MATTIODA
Pietro Aretino in Vasari.

Antonella FENECH KROKE
La réception des Vite de 1550 : le cas de Baccio Bandinelli.

Carlo VECCE
La vita di Leonardo, da Vasari a Lomazzo.

Pascale DUBUS
Voir avec les yeux de Vasari. Le Trattato dell’arte della pittura de Gian Paolo Lomazzo (1584).

Ismène COTENSIN
Les Vite de Giovanni Pietro Bellori (1672) : entre valorisation et dispersion du patrimoine vasarien.

Frédérique DUBARD DE GAILLARBOIS
Vasari selon Malvasia ou la critique du « troppo tirannico giogo dell’ipse dixit ».

Daniela GALLO
Le Michel-Ange de Lanzi : le récit vasarien revisité au XVIIIe siècle.

Margherita MELANI
Padre Resta e Vasari: postille edite e inedite a confronto.

Maria Giulia AURIGEMMA
Ricezione europea delle Vite (van Mander et von Sandrart) e fonti antiche.

Aline MAGNIEN
Giorgio Vasari chez Blaise de Vigenère.

René DÉMORIS
De Vasari à Félibien : fins et objectifs d’une histoire critique de la peinture.

Elisabeth LAVEZZI
Vengeance, dialogisme et théorie : réécritures dans la France du XVIIe siècle d’une anecdote rapportée par Vasari à propos du Jugement dernier de Michel-Ange.

Anna SCONZA
Polysémie et vicissitudes du terme « giudizio / jugement » : de Vasari aux théoriciens de l’art français.

Etienne JOLLET
Entre exemplarité et singularité : biographie de l’artiste, préceptes théoriques et jugement de l’oeuvre d’art des Vies de Vasari aux Vies anciennes de Watteau.

Florence FERRAN
Diderot et la Vie de Michel-Ange : aléas et fantaisies d’un cas de réception vasarienne en France au XVIIIe siècle.

Pierre CIVIL
Sur les commentaires, traductions et adaptations des Vite de Vasari en Espagne (fin XVIe-XVIIe siècles).

Stefania TULLIO CATALDO
Vasari et Lampson : nouveaux aspects de la réception de Vasari dans les Flandres.

NICOLAS GALLEY
Entre fascination et exaspération, la réception des Vite chez Karel van Mander.

Lorenzo CARLETTI
Vasari in prospettiva: le Vite come modello della Geschichte der zeichnenden Künste di Johann Dominicus Fiorillo.

Cecilia HURLEY
“Englishing Vasari”.

Luciano CHELES
La redécouverte de Piero della Francesca à travers le regard vasarien.