Journée d’hommage : “Lectures de René Démoris”.

Jean-Baptiste-Siméon Chardin, Nature morte avec brioche, huile sur toile, 56 x 47 cm, Paris, musée du Louvre

Jean-Baptiste-Siméon Chardin, Nature morte avec brioche, huile sur toile, 56 x 47 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : journée d’étude
Date de la manifestation : vendredi 28 octobre 2016.
Lieu : Salle Claude Simon de la Maison de la Recherche de Paris III – Sorbonne nouvelle (4 rue des Irlandais, 75005, Paris).

René Démoris nous a quittés le 5 janvier dernier. Son œuvre critique fut considérable par son ampleur et sa richesse intellectuelle. Il a formé plusieurs générations de chercheuses et de chercheurs qui ont voulu lui rendre hommage en faisant entendre la voix si personnelle qui caractérisait aussi bien ses textes que ses cours ou ses conférences. C’est pourquoi cette journée prendra la forme d’interventions brèves, basées sur la lecture de pages choisies parmi ses livres, ses articles, ses éditions, ou sur l’évocation de souvenirs.

Programme :

Vendredi 28 octobre

9h00 – Accueil des participants.
9h15 – Introduction par Christophe Martin et Érik Leborgne.
Christophe Martin : Silences de Manon, Jacob, Chardin.
Florence Magnot : Tervire, l’enfant, les bulles de savon.
Emmanuelle Sempère : Lire l’étrangeté.
Laurence Viglieno : René Démoris lecteur de Diderot.
Yinzu Viscarra : Lire… ou chercher l’homme.
10h30 Pause.
Jean-Christophe Abramovici : René Démoris lecteur de Casanova.
Pierre Frantz : De la raie et de l’oralité chez Chardin.
Mathieu Brunet : René Démoris sur Oudry : nuance et virtuosité.
Florence Ferran : À propos d’une délectation perdue.
Érik Leborgne : Le goût des marges littéraires.

Déjeuner-Buffet.

14h00 – Jacques Berchtold : Classicisme et Lumières.
Catherine Ramond : Sur la notion de roman pluriel : Les Illustres Françaises de Challe.
Jean-Paul Sermain : Amour de l’art et arts d’aimer.
Marc Escola : Prendre La Mouche.
Aurélia Gaillard : 1er avril ou le bel indifférent, roman à la première personne de René Démoris.
15h30 : Pause.
Lefevre Dominique : Les séminaires de recherche de René Démoris à Lille.
Anne Defrance : « Pour introduire Les Âmes rivales de Moncrif », texte inédit de René Démoris.
Florence Dujour : Décentrement.
Nathalie Kremer : Les temps du voir.
Pascale Dubus : De Vasari à Félibien. Notes sur un article sous-presse.

Pour tout renseignement, contacter Érik Leborgne et Christophe Martin :
erikleborgne@orange.fr
Christophe.Martin@paris-sorbonne.fr