Journée d’étude : « Figures du Dandy de Van Dyck à Oscar Wilde ».

Joseph Wright of Derby, Sir Brooke Boothby, 1781, toile, 148 x 207 cm, Londres, Tate Collection.

Joseph Wright of Derby, Sir Brooke Boothby, 1781, toile, 148 x 207 cm, Londres, Tate Collection.

Type : journée d’étude.
Date de la manifestation : mardi 13 septembre 2016 à partir de 14h.
Lieu : Paris, Petit Palais.


En prémisse à l’exposition Oscar Wilde qui ouvrira au Petit Palais à la fin du mois de septembre, ce colloque réunissant de grands spécialistes internationaux d’histoire de la peinture analysera l’évolution de la figure du dandy à travers le portrait masculin du XVIIe à la fin du XIXe siècle.

Programme :

Alexis Merle du Bourg, Historien de l’art
Van Dyck peintre des dandys : Correspondances et discordances.

Guillaume Kientz, Conservateur au département des Peintures, Musée du Louvre
Grands peintres et « petimetres » Le dandysme dans le portrait espagnol de Velázquez à Goya.

Hugh Belsey, Senior Research Fellow, Paul Mellon Centre for Studies in British Art, London
Sans le moindre soupçon de barbarisme : l’Angleterre de la fin du XVIIIe siècle adopte des manières étrangères.

Philippe Bordes, Professeur d’Histoire de l’art, Université Lyon 2
L’élégance républicaine à travers le portrait masculin (1789-1799).

Erica Hirshler, Croll Senior Curator of American Paintings, Museum of Fine Arts, Boston
John Singer Sargent et le dandy.

Jean David Jumeau-Lafond, Historien de l’Art
Portraits fin de siècle : du dandy à l’esthète.


Cette entrée a été publiée dans Actualités, Rencontres scientifiques le par .

À propos Maxime Georges Métraux

Doctorant en Histoire de l'art moderne (Université Paris IV –Sorbonne, Centre André Chastel – UMR 8150). Expert pour la galerie Hubert Duchemin et chargé d’enseignement à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Commissaire scientifique de l’exposition "Chic Emprise : Cultures, usages et sociabilités du tabac du XVIe au XVIIIe siècle" (22 juin - 23 septembre 2019) au musée du Nouveau Monde de La Rochelle.