Publication : “Artistes, musées et collections. Un hommage à Antoine Schnapper”.

GERARD POWELL Véronique (dir.), Artistes, musées et collections. Un hommage à Antoine Schnapper, Paris, Presses de l'université Paris-Sorbonne, collection « Art'hist », 2016, 486 p.

GERARD POWELL Véronique (dir.), Artistes, musées et collections. Un hommage à Antoine Schnapper, Paris, Presses de l’université Paris-Sorbonne, collection « Art’hist », 2016, 486 p.

Présentation de l’éditeur :

Professeur d’histoire de l’art moderne à Paris-Sorbonne de 1978 à 1998, Antoine Schnapper (1933-2004) eut une influence déterminante sur l’évolution de l’histoire de l’art en France. Attaché aux principes d’une recherche rigoureuse, riche d’une superbe culture visuelle et d’une sensibilité poétique envers l’œuvre d’art, il a contribué à ouvrir la discipline vers de nouveaux champs, comme le collectionisme, l’étude des conditions de vie de l’artiste tout en publiant quelques grandes monographies.

Les articles de ses collègues et disciples, universitaires, chercheurs ou conservateurs de musée, rassemblés dans cet ouvrage analysent et prolongent son œuvre scientifique en en exploitant toute la diversité. Faisant passer le lecteur du XVIe au XIXe siècle, de la collection princière à l’image accrochée dans un modeste logement parisien, des cardinaux Mazarin et Bichi à Vivant Denon et Jean-Baptiste Lebrun, de Jean Jouvenet et Antoine Coypel à Fragonard et David, ce livre rend hommage à l’extraordinaire curiosité d’esprit du grand savant trop tôt disparu.

Table des matières : 

  • L’histoire de l’art selon Antoine Schnapper.

Pierre-Michel Menger, Le métier de peintre au XVIIe siècle selon Antoine Schnapper.

Christine Gouzi, L’histoire dans les règles de l’art : la monographie.

  • Artistes, marchands et clients.

            – Annick Lemoine, Art et politique. Le cardinal Bichi et Pierre de Cortone à Venise au temps de la guerre de Castro.

            – Mickael Szanto, La querelle des maîtres peintres et sculpteurs de Paris et des « privilégiés » du roi au XVIIe siècle.

            – Magali Théron, la population des peintres et sculpteurs en Provence au XVIIe siècle.

            – Stéphane Castelluccio, Les Malafaire, marchands merciers parisiens.

– Thibaut Wolvesperges, La marquise de Pompadour, influences sur le commerce des porcelaines.

            – Colin Bailey, Fragonard et Madame du Barry.

            – Christophe Leribault, La présence des œuvres d’art dans les ateliers parisiens de 1770 à 1830.                   

  • Collectionneurs dans l’Europe des Temps Modernes. 

               – Michel Hochmann, Une analyse sociologique des collections est-elle possible au XVIe siècle ? Quelques exemples vénitiens.

– Françoise Mardrus, Du curieux au collectionneur : l’héritage des ducs d’Orléans au tournant du Grand Siècle.

– Sophie Mouquin, Les collections des marbriers du roi : les exemples Derbais et Trouard.

– Guillaume Glorieux, Des cabinets de curiosités aux collections modernes. Les mutations du Siècle des Lumières.

– Véronique Meyer, Un collectionneur au XVIIIe siècle : le chevalier Damery.

– Patrick Michel, Les plaisirs du collectionneur selon Charles de Coblenz.

  • David, Addendum.

            – Louis-Antoine Prat, Additions au corpus dessiné de David.

– Jean-Pierre Cuzin, La Minerve de David était un Alcibiade de Vincent.

Marie-Claude Chaudonneret, L’école de David.

  • Le XIXe siècle : marchands, collectionneurs, conservateurs et historiens.

                 – Marie-Anne Dupuy-Vachey, « A perfect Museum », regards d’outre-Manche sur la collection de Vivant-Denon.

                 – Véronique Gerard Powell, Les achats espagnols de Lebrun : quelques stratégies d’acquisition.

                 – Linda Whiteley, L.J.A. Coutan, amateur d’un romantisme élargi.

                 – Olivier Bonfait, Chennevières et la Provence.

                 – Annie Caubet, Adrien de Longpérier et le projet de musée américain.

                 – Claire Barbillon, Antoine Schnapper et le XIXe siècle.

Plus d’informations sur le site de l’éditeur.