Conférence : Les « meubles à personnages » ou toiles de Jouy, l’invention de nouveaux décors dans le coton imprimé et le papier peint au XVIIIᵉ siècle.

Manufacture d'Oberkampf d'après Jean-Baptiste Huet, La Liberté américaine, ca. 1786, musée des arts décoratifs, Paris.

Manufacture d’Oberkampf d’après Jean-Baptiste Huet, La Liberté américaine, ca. 1786, musée des arts décoratifs, Paris.

Type : conférence.
Date du colloque : mercredi 08 juin à partir de 18h30.
Lieu : musée des arts décoratifs, Paris.

Jamais un lieu et une manufacture n’auront autant marqué l’industrie textile dans l’imaginaire d’un décor. Mais derrière cette appellation se cache une histoire industrielle et artistique complexe qui démarre en Angleterre au milieu du XVIIIe siècle et se poursuit encore aujourd’hui. Pour comprendre la fortune iconographique de ces motifs dans le textile et le papier peint, il faut remonter aux sources d’inspiration, dessinateurs et industriels qui ont façonné et diffusé ces décors. Les toiles de Jouy nous invitent à reconsidérer une conception décorative dont l’image ne cesse de se renouveler à travers le temps.

Par Aziza Gril-Mariotte, maître de conférences à l’université de Haute-Alsace.