Appel à communication : Pratiques pédagogiques autour de la conservation-restauration

restauration

Type : appel à communication

Date limite de candidature : jeudi 28 avril 2016.
Date de la manifestation : samedi 21 mai 2016.

 

Pratiques pédagogiques autour de la conservation-restauration

Cette troisième journée d’étude sera consacrée à la pédagogie de la conservation-restauration.

Si la conservation-restauration se doit de rassembler les méthodes et les moyens pour assurer le mieux possible la transmission des biens culturels, n’est-elle pas également tenue d’assurer la transmission de ses savoirs ? Est-ce au chercheur, au restaurateur de réfléchir sur ces méthodes afin de mettre en valeur ses propres travaux ?

Dans cette optique, la notion de pédagogie comprend autant les documents produits par le conservateur-restaurateur (constat d’état, diagnostic, proposition d’intervention et rapport d’intervention) que les moyens de professionnalisation et de présentation de la discipline au sein d’autres formations.

Il s’agira d’interroger lors de cette journée les circonstances et les moyens employés afin de préparer l’étudiant au traitement de l’objet patrimonial. Comment la conservation-restauration est-elle enseignée en France et dans d’autres pays ? L’utilisation de nouveaux outils comme l’expérimentation, la modélisation numérique ou la reconstitution, est à même de modifier notre approche de la préservation des œuvres. Dans quelle mesure ces outils peuvent-ils être intégrés au Pratiques pédagogiques autour de la conservation-restauration sein de l’université ? Quelles réponses pédagogiques appelle cette approche renouvelée ? Quels sont les champs disciplinaires intéressés par ces nouveaux modes d’apprentissage ?

D’autre part, il sera question d’aborder la contradiction entre les théories et les pratiques de la restauration. Les manières de mettre en discours nos expériences personnelles modifient la perception et la transmission de nos recherches. Par exemple, les données des examens scientifiques menées en laboratoire sont aujourd’hui accessibles par des images et rapports d’analyse. Se référant à des principes reconnus par l’ensemble de leur communauté, garants de leur objectivité, leurs pratiques apparaissent détachées de toute partialité. À quel point ces théorisations font-elles abstraction des conditions d’interventions et d’études ? Comment intégrer ces documents dans les rapports de restauration et de recherche tant les degrés d’identité spécifique entre le sujet et l’objet diffèrent ?

Cette journée constituera une base de réflexions à la préparation d’une expérience pluridisciplinaire au château de Parentignat à la rentrée prochaine. Cela sera l’occasion d’approfondir les manières d’expliquer la conservation-restauration à d’autres disciplines telles que l’histoire de l’art, l’archéologie ou encore l’architecture. La conservation-restauration peut-elle être présentée d’une même façon à différentes disciplines ? Quels sont les concepts susceptibles d’être contestés ?

Ces réflexions incitent à former les élèves à la réalité d’un métier où l’interdisciplinarité est de mise. La préparation des futurs restaurateurs à travailler de concert avec d’autres spécialistes, dont les conservateurs et les physiciens-chimistes ainsi que l’adaptation au libéralisme de la profession seront également discutées.

Cet appel à candidatures est ouvert à tous les étudiants et enseignants-chercheurs de la ComUe heSam Université.

Les propositions de communications (titre, durée et résumé de 300 mots ou 2000 signes et un C.V.) sont à envoyer avant le 28 avril 2016 à equipe.fdr.patrimoine@gmail.com

La durée de communication pourra être comprise entre 15 et 25 min.

Comité d’organisation : William Whitney, Julie Chanut, Alric Delaporte, Titania Hess, Laëtitia Picheau

Télécharger l’appel à communication



Citer ce billet
bjouves (2016, 5 avril). Appel à communication : Pratiques pédagogiques autour de la conservation-restauration. Groupe de Recherche en Histoire de l'Art Moderne. Consulté le 28 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p62u

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search