Journée d’étude : “Autour de l’exposition Louis-Auguste Brun (1758-1815) : être artiste au temps de Brun de Versoix, enjeux et stratégies de carrière”.

Louis-Auguste Brun, Portrait équestre de la reine Marie-Antoinette, 1783, huile sur toile, 60 x 66 cm, Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

Louis-Auguste Brun, Portrait équestre de la reine Marie-Antoinette, 1783, huile sur toile, 60 x 66 cm, Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

Type : journée d’étude.
Date et horaire : vendredi 18 mars 2016 à partir 9h15.
Lieu : Musée national suisse – Château de Prangins – Av. Général Guiguer 3 – CH-1197 Prangins.
Sous la direction de : Martine Hart (UNIGE).
Inscription en ligne : lumieres@cuso.ch

Grâce à ses talents de peintre et de dessinateur, à son ambition et à son initiative, mais aussi grâce à ses contacts et à leurs réseaux, Brun a pu mener une carrière internationale le menant de la région lémanique à Turin puis à Versailles. À son retour, dans un contexte social bouleversé par les révolutions, il a su adapter sa production artistique puis se tourner avec succès vers le commerce de l’art, plus lucratif. Sur un autre plan, il a également su saisir des opportunités pour devenir un des notables de Versoix et mener une carrière politique. Son exemple met ainsi en évidence les enjeux auxquels furent confrontés les artistes durant cette période charnière. L’atelier tentera donc d’évoquer ces questions : Quel fut le rôle des réseaux, comment les artistes les mirent-ils à profit ? Comment les échanges entre cours européennes favorisèrent-ils leur carrière? Quelles difficultés les artistes rencontrèrent-ils à la chute de l’Ancien Régime ? Comment s’adaptèrent-ils alors aux bouleversements de la société ? Quel fut l’impact sur leur production ? Certains genres picturaux en furent-ils privilégiés ?

Programme :

9 h 15 : Accueil des participants, Café du Château.

9 h 45 : Martine Hart (UNIGE) et Helen Bieri Thomson (Musée national suisse, Château de Prangins), commissaires de l’exposition. Présentation de l’atelier Être artiste au temps de Louis-Auguste Brun.

10 h 00 : Laurent Hugues (DRAC Languedoc Roussillon Midi Pyrénées), Louis Lié Périn Salbreux et Charles Leclercq ou le triomphe du petit portrait de Cour.

10 h 30 : Prof. Philippe Bordes (Université de Lyon II), Louis-Léopold Boilly : les stratégies artistiques et commerciales du portraitiste.

11 h 00 : Prof. Pascal Griener (UNINE), Les territoires suisses et le modèle français, une relation paradoxale.

11 h 30 : Vincent Chenal (Université de Paris 1 Sorbonne), Réseaux et stratégies de ventes des artistes genevois à Paris autour de 1800.

12 h 00 : Discussion.

12 h 30 : Repas de midi au Café du Château.

13 h 30 : Martine Hart (UNIGE), Louis-Auguste Brun, peintre de Marie-Antoinette. De Prangins à Versailles. Visite de l’exposition.

14 h 30 : Renée Loche (Musée d’Art et d’Histoire, Genève), Jacques-Laurent Agasse (1767-1849): le parcours artistique d’un solitaire.

15 h 00 : Laurent Golay (Musée historique de Lausanne), Benjamin-Samuel Bolomey (1739-1819). Du Stadhouder aux Bourla-Papey.

15 h 30 : Catherine Lepdor (Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne), Jacques et François Sablet, chemins communs et bifurcations.

16 h 00 : Discussion et clôture de la journée.