Appel à communication : “Mazarin, Rome et l’Italie”.

Pierre Mignard, Portrait du cardinal Mazarin, 1661, huile sur toile, 65 x 55 cm, Chantilly, musée Condé.

Pierre Mignard, Portrait du cardinal Mazarin, 1661, huile sur toile, 65 x 55 cm, Chantilly, musée Condé.

Type : Appel à communication.
Date de la manifestation : du 11 au 13 mai 2017.
Lieu : Paris, Bibliothèque Mazarine et Ecole Nationale des Chartes.
Date limite : 1er septembre 2016.

 

Ce colloque, qui prend la suite du colloque Mazarin, les lettres et les arts (Institut, décembre 2002, publié en 2006), portera sur les liens de Mazarin avec Rome et l’Italie, durant sa période romaine, jusqu’en 1643, puis durant son ministériat en France. Dans une double perspective, celle de l’histoire et celle de l’histoire des arts (arts plastiques, musique, littérature), on y étudiera ses réseaux (diplomatiques, politiques, religieux, familiaux, de renseignement, les uns et les autres souvent mêlés), son collectionnisme, son mécénat, sa propagande (on attire l’attention sur la « correspondance politique » des archives des Affaires étrangères et son abondante documentation peu exploitée).

Langues du colloque : français, italien, anglais.

Modalités de soumission :
Durée des communications : 40 minutes débat compris.
Propositions de communications à envoyer avant le 1er septembre 2016 à : yvan.loskoutoff@univ-lehavre.fr

Comité d’organisation :
Jean-Michel Leniaud (Directeur, Ecole des chartes) ;
Yvan Loskoutoff (PR, Université du Havre, Académie des Jeux floraux) ;
Patrick Michel (PR, Université de Lille) ;
Yann Sordet (Directeur, Bibliothèque Mazarine).

Comité d’honneur :
S. A. S. le prince Albert de Monaco (duc de Mazarin) ;
princesse Maria Camilla Pallavicini (Rome) ;
comte Federico Mancini (Rome) ;
Son Excellence Laurent Stefanini (Chef du protocole, Académie des sciences morales et politiques) ;
Madame Paola Bassani Pacht (Présidente de la Société des historiens de l’art italien, Paris).

Comité scientifique :
Jean-Pierre Babelon (Académie des inscriptions et belles-lettres) ;
Lucien Bély (PR, Université de Paris IV-Sorbonne) ;
Yves-Marie Bercé (Académie des inscriptions et belles-lettres) ;
Jean-Claude Boyer (CNRS) ;
Francesca Cappeletti (PR, Université de Ferrare) ;
Isabelle de Conihout (Christie’s, ancienne conservatrice en chef, Bibliothèque Mazarine) ;
Thomas Fouilleron (Directeur des archives et de la bibliothèque du palais de Monaco) ;
Annick Lemoine (MCF, Rennes, ancienne chargée de mission pour l’histoire de l’art, Académie de France à Rome) ; Stéphane Loire (Conservateur en chef des peintures, Musée du Louvre) ;
Yvan Loskoutoff (PR, Université du Havre, Académie des Jeux floraux) ;
Véronique Meyer (PR, Université de Poitiers) ;
Patrick Michel (PR, Université de Lille) ;
Elisabetta Mori (Conservatrice en chef, Archivio Capitolino, Rome) ;
François Ploton-Nicollet (PR, Ecole des chartes) ;
Olivier Poncet (PR, Ecole des chartes) ;
Yann Sordet (Directeur, Bibliothèque Mazarine) ;
Anne-Elisabeth Spica (PR, Université de Metz) ;
Inès Villela-Petit (Conservatrice, BnF-Cabinet des médailles).

Bibliographie sommaire (ouvrages) :

Isabelle de Conihout et Patrick Michel (éd.), Mazarin les lettres et les arts, Actes du colloque de l’Institut (2002), Paris et Saint-Rémy-en-l’Eau, Bibliothèque Mazarine-Monelle Hayot, 2006 ;

Henry Coville, Étude sur Mazarin et ses démêlés avec le pape Innocent X (1644-1648), Paris, Champion, 1914 ;

Georges Dethan, Mazarin et ses amis, Etude sur la jeunesse du cardinal Mazarin d’après ses papiers conservés aux archives du Quai d’Orsay suivie d’un choix de lettres inédites, Paris, Berger-Levrault, 1968 ;

Claude Dulong, Marie Mancini, La première passion de Louis XIV, Paris, Perrin, 1993 ;

Yvan Loskoutoff, Rome des Césars, Rome des Papes, La propagande du cardinal Mazarin, Paris, Champion, 2007 ;

Patrick Michel, Mazarin, Prince des collectionneurs, Paris, Éditions Réunion des Musées Nationaux, 1999 ;

Henri Prunières, L’opéra italien en France avant Lulli, Paris, Champion, 1975 ;

Jean Serroy (éd.), La France et l’Italie au temps de Mazarin, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 1985 ;

Jules Valfrey, Hugues de Lionne, ses ambassades en Italie (1642-1656) d’après sa correspondance conservée au ministère des Affaires étrangères, Paris, Didier, 1877.