Journée d’étude: “L’estampe française au temps de Louis XIV”.

Johann Hainzelmann, Louis XIV vainqueur de l'hérésie, 1686, gravure sur cuivre, 18 x 12 cm, Paris, Bibliothèque nationale de France.

Johann Hainzelmann, Louis XIV vainqueur de l’hérésie, 1686, gravure sur cuivre, 18 x 12 cm, Paris, Bibliothèque nationale de France.

Type : journée d’étude.
Date : 22 janvier 2016.
Lieu : Paris, Centre allemand d’histoire de l’art, Hôtel Lully, salle de réunion (2ème étage).

A l’occasion de l’exposition de la Bibliothèque nationale de France Images du Grand Siècle : L’estampe française au temps de Louis XIV (1660-1715) le Centre allemand d’histoire de l’art et la BNF organisent une journée d’étude sur l’estampe en France à cette période, qui connaît un véritable âge d’or et un rayonnement international. Il s’agira d’élargir à des perspectives européennes la réflexion sur la production d’estampe en France sous le règne du Roi Soleil.

Programme :

11h : Accueil, introduction (Thomas Kirchner, DFK Paris, Vanessa Selbach, BnF).
11h15 : Hendrik Ziegler (Université de Reims Champagne-Ardenne)
Louis XIV déformé : la place de l’image satirique louis-quatorzienne dans l’évolution de la caricature politique entre le XVIe et le XVIIIe siècle.
12h00 : Pascale Cugy (Université Rennes 2)
Créations européennes autour des modes parisiennes. Détournements satiriques, compositions commerciales et produits artistiques.

Déjeuner

14h00 : Tim Clayton (University of Warwick)
French Prints in England c.1680-1720.
14h45 : Wolfgang Cilleßen (Historisches Museum Frankfurt am Main)
Des images infâmes? Les gravures ludoviciennes vues par les Hollandais.

Pause

16h : Véronique Meyer (Université de Poitiers)
Florent Le Comte et la Gravure.
16h45 : Konrad Krcal (Universität Wien)
Toujours Louis XIV : Comment un dessin de thèse devient almanach.
17h30: Conclusions.