Publication : Le Théâtre à Strasbourg de Brant à Voltaire (1512-1781) – Études et Documents. Pour une histoire culturelle de l’Alsace.

VALENTIN Jean-Marie, Le Théâtre à Strasbourg de Brant à Voltaire (1512-1781) - Études et Documents. Pour une histoire culturelle de l'Alsace, Paris, Klincksieck, 2015, 886 p.

VALENTIN Jean-Marie, Le Théâtre à Strasbourg de Brant à Voltaire (1512-1781) – Études et Documents. Pour une histoire culturelle de l’Alsace, Paris, Klincksieck, 2015, 886 p.

Présentation de l’éditeur : 

Donner la priorité au matériau : telle est l’injonction à laquelle répond la présente tentative pour parler du théâtre à Strasbourg à partir de pièces d’archives extraites de fonds régionaux, présentées et reproduites dans leur langue d’origine. Si l’année 1512 illustre (S. Brant) l’irruption d’un jeu savant et populaire, la fondation du Gymnase en 1538 est à l’origine de représentations où prend forme, en allemand, une conscience patriotique urbaine et luthérienne. Y répondent les spectacles latins et allemands des établissements jésuites (Ensisheim, Molsheim), soutenus par les Habsbourg puis repris en main par la royauté française après 1681 qui transfère dans la ville reconquise les modes d’expression du collège Louis-le-Grand de Paris.
Avec le XVIIIe siècle se produit le passage des institutions confessionnelles aux scènes professionnelles. Les Allemands, accueillis aux Drapiers sur la base de contrats temporaires, exercent en troupes itinérantes. L’activité des Français, privilégiée, est établie dans la salle du Roßmarkt permanente et indépendante du Magistrat. L’année séculaire 1781 montre que les rivalités ont abouti à un modus vivendi fécond auquel la Révolution et l’Empire mettront un terme. La singularité de Strasbourg comparée à des villes comme Lyon ou Bordeaux et aux places militaires (Lille, Besançon) s’impose avec une totale évidence, faisant d’elle un lieu brillant d’échanges entre les répertoires français et allemand.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’éditeur.



Citer ce billet
Maxime Georges Métraux (2015, 11 décembre). Publication : Le Théâtre à Strasbourg de Brant à Voltaire (1512-1781) – Études et Documents. Pour une histoire culturelle de l’Alsace. Groupe de Recherche en Histoire de l'Art Moderne. Consulté le 30 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p5zj

Maxime Georges Métraux

Doctorant en Histoire de l'art moderne (Université Paris IV –Sorbonne, Centre André Chastel – UMR 8150). Expert pour la galerie Hubert Duchemin et chargé d’enseignement à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Commissaire scientifique de l’exposition "Chic Emprise : Cultures, usages et sociabilités du tabac du XVIe au XVIIIe siècle" (22 juin - 23 septembre 2019) au musée du Nouveau Monde de La Rochelle.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search