Conférence du GRHAM : Présentation et table ronde autour des deux ouvrages sur l’art britannique au XVIIIe siècle

Type : conférence (entrée libre et gratuite)
Date et horaire : jeudi 11 mai à 18h (veuillez noter le changement d’horaire habituel)
Lieu : salle Jullian (1er étage), Galerie Colbert (Institut National d’Histoire de l’Art), 2 Rue Vivienne, 75002 Paris.
Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Pour cette nouvelle séance le GRHAM est heureux d’accueillir Jan Blanc (Université de Genève) et Frédéric Ogée (Université Paris Cité) en conversation avec Isabelle Baudino (ENS de Lyon), pour la présentation des leurs derniers ouvrages dédiés à l’art britannique :

F.Ogée, Thomas Lawrence. Le génie du portrait anglais, Cohen&Cohen, 2022

J. Blanc, En quête du grand style. La peinture d’histoire britannique au XVIIIe siècle, Droz, 2020

––– ––– –––

Isabelle Baudino est maîtresse de conférences à l’ENS de Lyon, membre du laboratoire IRHIM. Spécialiste de l’histoire culturelle du Royaume-Uni, elle a rédigé sa thèse sur la peinture d’histoire et la fondation de la Royal Academy de Londres. Chercheuse invitée à Magdalene College, Cambridge (2015-16), elle a reçu des bourses du Paul Mellon Centre de Londres, de la Lewis Walpole Library et de Chawton House Library. Ses publications traitent des pratiques picturales, de la réception, du goût, des usages sociaux de la peinture et des images ainsi que de l’évolution du métier de peintre au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne dans une perspective interdisciplinaire. Au croisement des études visuelles anglo-saxonnes et de l’histoire du livre, sa dernière publication parue chez Routledge en mars 2023, est une monographie intitulée Eighteenth-century Engravings and Visual History in Britain, qui étudie les vies et les après-vies d’un corpus d’illustrations historiques.

Jan Blanc est professeur d’histoire de l’art de la période moderne à l’université de Genève. Ses recherches portent essentiellement sur l’art du nord de l’Europe (Pays-Bas, France et Grande-Bretagne), du XVIe au XVIIIe siècle. Il est notamment l’auteur de Stilleven : peindre les choses au XVIIe siècle (Éditions 1:1), Le Siècle d’or hollandais (Citadelles & Mazenod, 2019), Les Écrits de Sir Joshua Reynolds (Brepols, 2016), Peindre et penser la peinture au XVIIIe siècle: la théorie de l’art de Samuel van Hoogstraten (Peter Lang, 2008) et Dans l’atelier de Rembrandt : le maître et ses élèves (La Martinière, 2006).

Frédéric Ogée est professeur de littérature et d’histoire de l’art britanniques à l’Université Paris Cité. Ses principaux domaines de recherche sont l’esthétique, la littérature et l’art au cours du long 18ème siècle (1660-1815) en Grande-Bretagne, sur lesquels il a souvent donné des conférences dans des universités européennes, nord-américaines et asiatiques. Commissaire de l’exposition sur le peintre anglais William Hogarth au Musée du Louvre en 2006, il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment Diderot and European Culture, un recueil d’essais (Oxford: 2006, réédité 2009), J.M.W.Turner : Les paysages absolus (Hazan, 2010) et Jardins et Civilisations (Valenciennes, 2019), suite à une conférence organisée à l’Institut Européen des Jardins et Paysages. Il écrit actuellement une série de monographies sur quatre artistes anglais pour les éditions Cohen & Cohen.



Citer ce billet
Alice Ottazzi (2023, 21 avril). Conférence du GRHAM : Présentation et table ronde autour des deux ouvrages sur l’art britannique au XVIIIe siècle. Groupe de Recherche en Histoire de l'Art Moderne. Consulté le 25 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p756

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search