Colloque : « L’art du portrait dans la peinture anglaise (1750-1900) ».

Joshua Reynolds, Portrait de Joseph Banks, 1773, toile, 127 x 101 cm, Londres, National Portrait Gallery.

Type : colloque.
Date de l’événement : 16 et 17 septembre 2021.
Lieu : Bordeaux (visioconférence).

Dans le cadre de l’Année britannique ! du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, et des deux expositions L’Ecole de Bristol et British Stories : Conversations entre le musée du Louvre et le musée des Beaux-Arts de Bordeaux, est organisé un colloque sur le portrait britannique (1750-1900), avec la collaboration des parties prenantes suivantes : le Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, Le Louvre, les unités de recherche en études anglophones, Cultures anglo-saxonnes (CAS) de l’université de Toulouse Jean-Jaurès et Climas de l’Université Bordeaux-Montaigne, ainsi que le Centre Pariset, unité de recherche en histoire de l’art de l’Université Bordeaux-Montaigne.

Le colloque aura lieu en présentiel pour les communicants, en distanciel pour le public.

Celles et ceux qui seront sur Bordeaux le 15 septembre peuvent également se rendre en présentiel à la conférence de Guillaume Faroult (conservateur en chef du Louvre pour les peintures du 18ème siècle, ainsi que pour les peintures britanniques et américaines), Bristol Portrait d’une ville en feu, laquelle aura lieu à la Librairie Mollat à 18h. Entrée libre dans la limite des places disponibles, pass sanitaire exigé.

Programme 

Jeudi 16 septembre

9h15               Accueil des participants et présentation des journées

Chair: Muriel Adrien

9h30           Vanessa Alayrac
De l’européanité du portrait anglais : la place de Philip(pe) Mercier dans la formation d’un genre pictural national

9h50                Bénédicte Miyamoto
Spacing and scaling out the face – use of grids and measures in portrait manuals

10h10             Discussion

10h30             Pause-café

Chair: Frédéric Ogée

11h              Joël Richard
Giving a voice to Hogarth’s portrait of Captain Coram (1740)

11h20              Hélène Ibata
From heroic to Romantic: Reynolds’s Captain the Honourable Augustus Keppel (1752) and its legacy

11h40                Discussion


Chair : Xavier Cervantes

14h             Marcia Pointon
Traces across Time: an unfinished female portrait by Sir Joshua Reynolds investigated

14h45                  Discussion

Chair:  Hélène Ibata

15h               Melissa Percival
Naming and Unnaming: Recent Conversations about ‘Portrait of an African’ at the Royal Albert Memorial Museum, Exeter

15h20 Sarah Gould
Materiality and Identity in Thomas Gainsborough’s Portraits

15h50             Frédéric Ogée
‘The magic circle’: Thomas Lawrence and the art of portraiture

16h10               Discussion

Vendredi 17 septembre

Chair: Béatrice Laurent

9h30                  Sophie Mesplède
Desiring Animals. Children, predation, and the figure of the artist in eighteenth-century portraiture

10h                Caroline Patey
Présentation de l’ouvrage Enduring Presence. William Hogarth’s British and European Afterlives (Peter Lang, 2021)
suivie de Frédéric Ogée sur l’importance séminale de Hogarth dans l’émergence d’une peinture britannique jusqu’à aujourd’hui

10h30
                    Pause-café

Chair : Catherine Delyfer

11h                  Anne-Florence Gillard-Estrada
Portraits of the artists’ muses as Greek women (1860-1890)

11h20                Laurence Roussillon-Constanty
‘Lifting the veil that shrouds the enigma of being’: l’art du portrait selon D.G. Rossetti et G.F. Watts, entre tradition britannique, poésie et mysticisme

11h40                 Sara Vitacca
George Frederic Watts et la Renaissance : à la source d’une inspiration féconde

12h  Discussion

Chair : Adriana Sotropa

14h15              Julie Lageyre
Cent portraits de femmes des écoles anglaise et française (1909) : aspects d’une réception

14h35               Liliane Louvel
L’étrange héritage des Conversation pieces chez Stanley Spencer : du XVIIIè au XXè siècle

15h                   Discussion

15h30 (environ) clôture des journées