Archives de catégorie : Comptes rendus

Conférence du GRHAM : « De la messe à la contemplation esthétique. La mise en scène de la peinture religieuse au XVIIIe siècle » par Martin Schieder (Paris, 19 avril 2018).

Nicolas Bernard Lépicié (1735-1784). « La Chapelle du Calvaire à l’église Saint-Roch ». Paris, musée Carnavalet.

Type : Conférence (entrée libre)

Date et horaire : jeudi 19 avril 2018 à 19h

Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Demargne (rez-de-chaussée)

Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

À l’aide d’une sélection d’exemples, cette conférence se propose d’analyser deux phénomènes spécifiques au XVIIIe siècle en matière de peinture religieuse : d’une part son esthétisation et sa sécularisation, d’autre part la perte de sa fonction spécifique et sa patrimonialisation. En effet, à partir de la mort de Louis XIV, l’image religieuse connaît une transformation profonde. À la dévotion imprégnée de foi catholique succède une forme sécularisée de recueillement esthétique. L’explication théologique fait place à la description esthétique, l’ekphrasis se substitue à l’exégèse. Les églises parisiennes au décor riche d’art ancien et contemporain deviennent « un salon continuellement ouvert aux étrangers, & aux curieux qui y abondent de toutes parts pour admirer leurs ouvrages ». En même temps, le « Salon » au Louvre offre une plateforme publique inédite aux artistes de peinture religieuse. On assiste à une véritable réévaluation de l’image religieuse, cette dernière étant désormais considérée d’abord comme une œuvre d’art, qu’il s’agit d’exposer, de soumettre à la critique, de restaurer ou même d’éloigner des regards. La dignité spirituelle, qui singularisait la peinture religieuse aux yeux des visiteurs croyants du Grand siècle, n’est plus un critère signifiant pour les amateurs d’art au Siècle des Lumières.

Martin Schieder est professeur d’histoire de l’art moderne et contemporain à l’Universität Leipzig depuis 2008. En 1994, il a soutenu une thèse à la Freie Universität Berlin sur la peinture religieuse à la fin de l’Ancien Régime (Jenseits der Aufklärung. Die Religiöse Malerei im ausgehenden Ancien Régime, 1997) qui a reçu le prix Marianne Roland Michel en 2012 et a ainsi pu être traduite en français sous le titre Au-delà des lumières, la peinture religieuse à la fin de l’Ancien Régime (2017). Sa thèse d’habilitation à diriger des recherches, intitulée Dans le regard de l’autre. Les relations artistiques franco-allemandes, 1945–1959 a été récompensée du Prix parlementaire franco-allemand 2005 de l’Assemblée nationale et du Bundestag allemand. Auparavant, Martin Schieder avait occupé un poste d’assistant scientifique (1996–2004), puis de professeur invité à la Freie Universität Berlin (2004–2007) ainsi que de directeur adjoint au Centre allemand d’histoire de l’art Paris (1997–2001). Il a de plus été chercheur invité du Getty Research Institute à Los Angeles (2013–2014) et professeur invité à l’Université Paris IV – Sorbonne (2015). Il a publié de nombreux travaux sur l’art du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours, les transferts culturels, l’histoire de la critique d’art, ainsi que dans le domaine des Exhibition Studies et des Studio Studies.

Journée d’études : « Wider Worlds : Art and Audience under the Spanish Crown ».

Francisco de Zurbaran, Saint Marguerite d’Antioche, XVIIe siècle, huile sur toile, 163 x 105 cm, Londres, National Gallery.

Type : journée d’études.
Date et horaire : 05 avril 2018 .
Lieu : The Frick Collection, New York.

Programme

1:30 p.m. Welcome and Opening Remarks
Susan Grace Galassi, Senior Curator, The Frick Collection
Caitlin Henningsen, Associate Museum Educator for Academic Programs, The Frick Collection
Adam Jasienski, Assistant Professor of Art History, Meadows School of the Arts, Southern Methodist University

1:40 p.m. « Zurbaránesque Painting Series in the Viceroyalty of Peru, »
Akemi Luisa Herráez Vossbrink, Ph.D. candidate, King’s College, University of Cambridge

2:05 p.m. « Dry Paint and the Problems of Interpretation: Zurbarán and the Hieronymites at Guadalupe, » Alexandra Letvin, Andrew W. Mellon and Maude de Schauensee Postdoctoral Curatorial Fellow,
Philadelphia Museum of Art Continuer la lecture

Colloque : « Porcelain Circling the Globe. International Trading Structures and the East Asia Collection of Augustus the Strong (1670–1733) ».

Assembled garniture, porcelain from Jingdezhen and Dehua, China, 1650–1720, on an English japanned cabinet, ca. 1680, in the British Galleries at the Victoria and Albert Museum, London (Photo: Peter Kelleher).

Type : colloque.
Date et horaire : 13 et 14 juin 2018.
Lieu : Staatliche Kunstsammlungen Dresden, Porzellansammlung.

Registration deadline: 20 mai 2018

Registration is now open for “Porcelain Circling the Globe. International Trading Structures and the East Asia Collection of Augustus the Strong (1670–1733)”, hosted by the Porzellansammlung Dresden on 13-14 June 2018. Speakers include scholars from China, Japan, the Netherlands, France, and Germany.

Continuer la lecture

Journée d’études : « Rire et Violence ».

Georges de la Tour, Rixe des musiciens, c. 1630, huile sur toile, Getty Museum, Los Angeles.

Type : journée d’études.
Date et horaire : 22 mars 2018 à partir de 9h.
Lieu : Lausanne, université de Lausanne, bâtiment unithèque, salle 511.

Programme :

9h-9h30           Accueil des participants et présentation de la journée

9h30-10h15     Francesca ALBERTI, maitre de conférence, Université François Rabelais de Tours                   « Violence du rire, menaces du grotesque »

10h15-10h45   Pause-café

10h45-11h30   Ralph DEKONINCK, professeur ordinaire, Université catholique de Louvain
«  L’image du martyr et le martyre de l’image » Continuer la lecture

Journée d’études : « Collecting Murillo in Britain and Ireland ».

Bartolomé Esteban Murillo, Le jeune mendiant, XVIIe siècle, huile sur toile, 134 x 100 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : journée d’études.
Date et horaire : 14 mai 2018 à partir de 9h30.
Lieu : The Wallace Collection, Londres.

‘Oh wonderful Spain. Think of this romantic land covered in Moorish ruins and full of Murillos’

Benjamin Disraeli’s 1830 letter attests to the prominence of Murillo in the minds British travellers and collectors. In celebration of the 400th anniversary of Barlotomé Esteban Murillo’s birth, the Wallace Collection, in collaboration with the Centro de Estudios Europa Hispánica, will be exploring this further by hosting an international one-day symposium entitled ‘Collecting Murillo in Britain and Ireland’. Continuer la lecture

Conférence du GRHAM : « La nature dans l’appartement ou le dépaysement à demeure (1760-1790) » par Alexia Lebeurre (Paris, 15 mars 2018).

Type : Conférence (entrée libre).
Date et horaire : jeudi 15 mars 2018 à 19h.
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Demargne (rez-de-chaussée).
Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Espace de représentation et d’affirmation sociale, l’habitat des élites se transforme au XVIIIe siècle pour laisser plus de place à l’agrément et à l’expression de la sensibilité. La nature, en particulier, s’impose comme un thème décoratif fécond, qui renouvelle l’aspect des dedans. Dans les cycles peints de Joseph Vernet puis d’Hubert Robert, notamment, le goût d’une nature champêtre et quelque peu factice cède la place à des visions grandioses et pathétiques qui suscitent des émotions inédites. Continuer la lecture

Colloque : « Art History Before English : Negotiating a European ‘Lingua Franca’ from Vasari to the Present ».

Anton von Maron, Portrait de Johann Joachim Winckelmann, 1768, toile, 138 x 99 cm, Weimar, Stiftung Weimarer Klassik und Kunstsammlungen.

Type : colloque.
Date et heure : du 8 au 10 mars 2018.
Lieu : Kunsthistorisches Institut in Florenz, Florence.

The expansion of art historical scholarship across cultural and linguistic boundaries reveals problems with the inherited vocabularies of the discipline. Today, for better or worse, English has become an ever more prominent common language of academic discourse, art history being no exception, and yet the problems this development poses are not without historical precedent within the European tradition of art writing. Continuer la lecture

Journée d’études : « Art and Power : Patronage and Politics in Europe from the Old Regime to the Present ».

René Antoine Houasse, Louis XIV à cheval, fin du XVIIe siècle, huile sur toile, 255 x 200 cm, Versailles, musée national de Versailles et de Trianon.

Type : journée d’étude.
Date et heure : 23 février février 2018 à 9h.
Lieu : Stanford University, Stanford Humanities Center, 424 Santa Teresa St, Stanford, CA 94305.

This conference examines the history of state arts patronage in Europe and its ramifications in the present. Presentations on literature, music, theater, and the visual arts will provide an interdisciplinary examination of the origins and the tensions underlying the European model of state arts funding, along with a contemporary perspective on how and why European governments seek to support the arts today by the Cultural Counselor of the French Embassy in the United States. The panels will address questions such as: How have the arts been used to secure domestic political legitimacy or project power internationally at different times? What kinds of art are deemed worthy of support, and what artistic forms have been excluded from such patronage? What are the different historical genealogies of this state patronage, and what do they tell us about why Europe remains committed to centralized state funding of the arts when that of the United States is wavering? Continuer la lecture

Colloque : « L’Ange Gabriel, interprète et messager ».

Eustache Le Sueur, Agar et l’Ange secourus par l’Ange, 1625 – 1650, huile sur toile, 158 x 114 cm, Rennes, musée des Beaux-Arts.

Type : colloque.
Date et heure : 22 et 23 mars 2018.
Lieu : Arras,Université d’Artois / Maison de la Recherche.

Le colloque Graphè 2018 s’intéresse à l’ange Gabriel, présent à la fois dans l’Ancien et le Nouveau Testaments mais aussi dans les écrits apocryphes et les autres traditions monothéistes.

L’ange est par étymologie un messager. Il assume le rôle de médiateur entre le monde céleste et les hommes. Sauf à être révolté ou déchu, il parle et agit au nom de Dieu et constitue une forme implicite de théophanie. Les anges sont dits nombreux dans les Écritures mais rares ceux qui portent un nom. Parmi eux, Gabriel (« Homme de Dieu » ou « Dieu s’est montré fort », selon des significations controversées) apparaît d’abord comme un interprète dans le Premier Testament. Il explique à Daniel ses visions et révèle les secrets divins (Dn 8,15-26 ; 9,21-27). Continuer la lecture

Colloque : « Faire carrière en Italie : les artistes étrangers à Rome et à Venise au temps de Nicolas Régnier ».

Nicolas Régnier, La Farce, 1623 – 1625, toile, 97 x 131 cm, Stockholm, Nationalmuseum.

Type : colloque.
Date et heure : 22 et 23 février 2018.
Lieu : Nantes,Musée d’arts de Nantes, auditorium (10, rue Georges Clemenceau).

Colloque organisé en partenariat par l’Université de Nantes et le Musée d’arts de Nantes, en lien avec l’exposition « Nicolas Régnier, l’homme libre » (1er décembre 2017 – 11 mars 2018)

Entrée gratuite sur inscription préalable dans la limite des places disponibles : https://regnier-2018.sciencesconf.org/

Comité scientifique :

Adeline Collange-Perugi, Musée d’arts de Nantes

Emmanuel Lamouche, Université de Nantes, LARA – UMR 6566 – CReAAH

Annick Lemoine, Université de Rennes 2 et Institut national d’histoire de l’art

Parallèlement à la première exposition consacrée au peintre Nicolas Régnier (v. 1588-1667) au Musée d’arts de Nantes, le colloque a pour but de confronter le parcours exemplaire de cet artiste flamand à celui d’autres artistes forestieri de son temps, plus précisément à Rome et à Venise, les deux villes où il a vécu pendant plus de quarante ans. Régnier a su en effet parfaitement s’adapter aux milieux artistiques de ces deux cités pour mener une très longue carrière. À la lumière de son parcours, ce sont les modalités d’intégration des artistes étrangers que le colloque interrogera, en prenant en compte les spécificités politiques, artistiques et intellectuelles de Rome et de Venise. Quels étaient les moyens dont disposaient les artistes étrangers pour s’insérer dans les milieux artistiques romains et vénitiens au XVIIe siècle ? Qu’est-ce qui pouvait déterminer pour un artiste étranger une activité pérenne dans des villes comme Rome et Venise ? Peut-on déterminer des parcours similaires, en fonction de ces deux foyers si différents ? Continuer la lecture

Colloque : « Lits historiques : À la recherche des lits européens du XVe au XVIIIe siècle : usages, formes et décors ».

Anonyme, Maquette du lit de Mme du Barry au château de Fontainebleau, ca. 1772, cire, 36 x 26 x 16 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : colloque.
Date et heure : 20 et 21 février 2018.
Lieu : Paris, Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer et musée du Louvre, salle des 80.

Programme

Mardi 20 février 2018

École du Louvre, amphithéâtre Dürer Continuer la lecture

Colloque : « Murillo ante su IV centenario Perspectivas historiográficas y culturales ».

Bartolomé Esteban Murillo, Le jeune mendiant, XVIIe siècle, huile sur toile, 134 x 100 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : colloque.
Date et heure : du 19 au 22 mars 2018.
Lieu : Centro de Iniciativas Culturales (CICUS), Auditorium, Universidad de Sevilla, Sevilla.

Congreso Internacional Murillo ante su IV centenario Perspectivas historiográficas y culturales

Inscriptions for the International Research Colloquium Murillo ante su IV centenario. Perspertivas historiográficas y culturales are open until 9th of March.
Please send applications with a brief CV including professional affiliation and contact information.
For registration please visit: http://cicus.us.es/congresomurillo/

Para asistir al congreso será necesario realizar una preinscripción previa aportando el currículum vitae y trayectoria académica del interesado.
Preinscripciones hasta el 9 de marzo del 2018: http://cicus.us.es/congresomurillo/

Programme

lundi 19 mars 2018

Opening Session. Paraninfo Universidad de Sevilla Continuer la lecture

Colloque : « Taking Exception : Women, Gender, Representation in the Eighteenth Century. A Symposium in Honor of Mary D. Sheriff ».

Type : colloque.
Date et heure : du 1er au 3 février 2018.
Lieu : Ackland Art Museum, University of North Carolina, Chapel Hill.

The 2018 Bettie Allison Rand Symposium will take place in tandem the Ackland Art Museum exhibition, Becoming a Woman in the Age of Enlightenment: French Art from the Horvitz Collection (open in Chapel Hill from 26 January until 8 April 2018). The exhibition is curated by Melissa Hyde, Professor of Art History, University of Florida Research Foundation Professor, University of Florida, and the late Mary D. Sheriff, W.R. Kenan Jr. Distinguished Professor of Art History, The University of North Carolina at Chapel Hill. It is organized by Alvin L. Clark, Jr, Curator, The Horvitz Collection and The J.E. Horvitz Research Curator, Harvard Art Museums/Fogg. Continuer la lecture

Conférences de la Société de l’Histoire de l’art français : « Guy-Louis Vernansal (1648-1729) / Jean-Baptiste Boiston (1734-1814) ».

Guy-Louis Vernansal, Allégorie de la Révocation de l’Edit de Nantes, 1687, huile sur toile, 142 x 180 cm, Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

Type : conférence.
Date et heure : 13 janvier 2018 à partir de 17h.
Lieu : Paris, INHA, salle Vasari, 1er étage.

Séance du samedi 13 janvier 2018, présentée par Daniel ALCOUFFE :

  • Maxime Georges MÉTRAUX (Sorbonne université) : Guy-Louis Vernansal (1648-1729) : métier et condition sociale d’un peintre cartonnier.
  • Brice LEIBUNDGUT : Jean-Baptiste Boiston (Morteau, 1734 – Paris, 1814), sculpteur ornemaniste de la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Colloque : « La couleur dans le monde anglophone aux XVIIe et XVIIIe siècles / Colour in the Anglophone World in the 17th and 18th centuries ».

Thomas Gainsborough, Le page en bleu, 1770 – 1772, huile sur toile, 165,5 x 113 cm.

Type : colloque.
Date et heure : 12 et 13 janvier 2018.
Lieu : Paris, Institut du Monde Anglophone (5, rue de l’Ecole de médecine), grand amphithéâtre.

Organisé par la Société d’études anglo-américaines des XVIIe et XVIIIe siècle (SEAA XVII-XVIII), le 12-13 janvier 2018 à Paris, Institut du Monde Anglophone (5, rue de l’Ecole de médecine), grand amphithéâtre.

Programme :

vendredi 12 janvier 2018

Accueil à partir de 9h00

9h15 – 9h45 : Ouverture du colloque Anne Page (Aix-Marseille Université)

Brigitte Friant-Kessler (Université de Valenciennes) et Marie-Madeleine Martinet (Paris-Sorbonne) : Blue Sky Thinking : «Can We See 17th-18th Century Colours ?»

9h45 – 11h30 : Sciences et techniques de la couleur / Colour, science and techniques. Président: Laurent Châtel (Université de Lille)

9h45 Zoriana Lotut (Warsaw University) : «Blue in Eighteenth-Century Britain» Continuer la lecture