Archives de catégorie : Comptes rendus

Journée d’études : « The Spaces of Early Modern Architectural Production ».

Attribué à Philippe de La Hyre, Maison adossée à l’abside d’une église, XVIIe siècle, 13,1 x 20,2 cm, Paris, ENSBA.

Type : journée d’études.
Date et horaire : 17 mai 2018 .
Lieu : The Max Planck Institute for the History of Science (MPIWG), Main Conference Hall, Boltzmannstraße 22, 14195 Berlin.

Space is essential to architecture. In contrast to painting and sculpture, architecture is fundamentally defined as a spatial construct, taking form not in two dimensions or three, but four. Architecture – as a direct product of its spatial dimension – is also fundamentally experiential and social. The theoretical conception of space – the understanding of space as a social product – provides a systematic, yet expandable language for examining the production of architecture – the processes, materials, structures, knowledge systems and people integral in the making of architecture. To the extent that the concept of space facilitates such avenues of investigation, this conference pursues these insights in regards to architecture of early modern Europe. Continuer la lecture

Colloque : « Trading Paintings and Painters’ Materials 1550-1800 : A two-day Technical Art History conference ».

Honoré Revelly, Portrait du peintre Verdussen, de sa femme et de sa servante, 1761, peinture à l’huile sur toile, 169×145 cm, Toulon: Musée d’art

Type : colloque.
Date et horaire : du 21 au 22 juin 2018 .
Lieu : Copenhagen, The National Museum of Denmark, Ny Vestergade.

The focus of the conference will be on the emerging international markets and their implications for the artistic production in Early Modern Europe (1550-1800), in particular in relation to the trade in paintings and artists’ materials.

Please visit the conference website for information and registration: https://www.cats-cons.dk/conference-2018/

Programme Continuer la lecture

Conférence du GRHAM : « Boucher dans l’espace des lettres » par Christophe Martin (Paris, 17 mai 2018)

Pierre Quentin Chedel d’après François Boucher, Frontispice,
dans Charles Pinot-Duclos, Acajou et Zirphile (1743).

Type : Conférence (entrée libre)

Date et horaire : jeudi 17 mai 2018 à 19h

Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Demargne (rez-de-chaussée)

Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Alors que Jean Starobinski a magistralement analysé la place de « Diderot dans l’espace des peintres » (Paris, RMN, 1991), il s’agira plus modestement, et en sens inverse, d’indiquer la place de Boucher dans l’espace des lettres. Est-ce tout à fait un hasard que l’on ait si souvent désigné Boucher comme le « Fontenelle de la peinture » ? En s’interrogeant d’abord sur le succès de cette formule, on examinera quelques aspects de cette interaction multiple et complexe de l’oeuvre de Boucher et de la littérature du XVIIIe siècle, en s’intéressant plus particulièrement à trois cas permettant de mesurer à quel point le siècle des Lumières a pu tout à la fois écrire avec et contre Boucher : Acajou et Zirphile de Duclos (1743) ; les Salons de Diderot (1759 – 1767) ; La Nouvelle Héloïse de Rousseau (1761).

Christophe Martin est professeur de littérature française à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université et directeur de CELLF (UMR8599). Spécialiste du XVIIIe siècle et en particulier de Fontenelle, Marivaux, Montesquieu, Diderot et Rousseau, ses recherches portent principalement sur les liens entre fiction, anthropologie et philosophie. Il est l’auteur, notamment, de Espaces du féminin dans le roman français du XVIIIe siècle (SVEC, Voltaire Foundation, 2004) ; « Education négative ». Fictions d’expérimentation pédagogique au XVIIIe siècle (Garnier, 2010) ; La Religieuse de Diderot (Gallimard, 2010) ; Mémoires d’une inconnue. Etude de La Vie de Marianne de Marivaux (Rouen, PURH, 2014) ; L’Esprit des Lumières. Histoire, littérature, philosophie (Armand Colin, 2017). Il est directeur-coordinateur des Oeuvres complètes de Rousseau en cours de publication aux éditions Classiques Garnier, et co-directeur de la collection »L’Europe des Lumières » chez le même éditeur.

Colloque : « L’Art de la collaboration au Grand Siècle / The Art of Collaboration in Seventeenth-Century France ».

Renard André de Saint Simon d’après Charles Le Brun, Carton de tapisserie représentant Louis XIV en visite la Manufacture des Gobelins le 15 octobre 1667, XVIIe siècle, huile sur toile, 331 x 541 cm, Versailles, musées des châteaux de Versailles et de Trianon.

Type : colloque.
Date et horaire : du 10 au 12 mai 2018 .
Lieu : Princeton university, Princeton, New Jersey, USA.

XVe Colloque du CIR 17 – Centre International de Rencontres sur le 17e siècle 

Programme

N.B.:
Les sessions 1-4 (10 mai) auront lieu à 010 East Pyne.
Les sessions 5-12 (11-12 mai) auront lieu à 399 Julis Romo Rabinowitz.

• Mercredi 9 mai 

Arrivée et inscription (Nassau Inn, Palmer Square)

20h00 – Avant-programme (Chancellor Green Rotunda) :
Travaux d’acteurs
 – Scènes de théâtre classiques, présentées par les étudiants de FRE 311
(cours enseigné par Florent Masse & Guillaume Gallienne)
Continuer la lecture

Journée d’études : « Fashioning the Early Modern Courtier ».

Thomas Gainsborough, Le page en bleu, 1770 – 1772, huile sur toile, 165,5 x 113 cm.

Type : journée d’études.
Date et horaire : 16 mai 2018 .
Lieu : Cambridge,St John’s College Cambridge.

This one-day conference will explore the ways in which clothing contributed to the gendered (self)fashioning of the courtier in early modern Europe (ca. 1550 – 1750), examining both its symbolic significance and its action on and interaction with the body.

Recent historical research has emphasised how early modern courts were crucial sites for the elaboration and diffusion of specific corporeal models aspiring to shape the ideal man and woman. Fashion, then as now, provides a very material setting that has the power to promote specific patterns of thought and action. Continuer la lecture

Colloque : « Organisierte Confessio. Institutionalisierung religiöser Wahrnehmung im 17. Jahrhundert ».

Peeter Neefs le vieux, Intérieur d’une église gothique, XVIIe siècle, huile sur toile, 45 x 62 cm, Schwerin, Staatliches Museum, Kunstsammlungen, Schlösser und Gärten.

Type : colloque.
Date et horaire : du 22 au 24 mars 2018 .
Lieu : Stiftung Universität Hildesheim, Domäne Marienburg, Aula des Hohen Hauses, Domänenstr. 1, 31141 Hildesheim.

4. Tagung des DFG-Netzwerks »Confessio im Konflikt. Religiöse Selbst- und Fremdwahrnehmung im 17. Jahrhundert«

Das interdisziplinäre und internationale DFG-Netzwerk »Confessio im Konflikt. Religiöse Selbst- und Fremdwahrnehmung im 17. Jahrhundert« verfolgt die Absicht, den medial und diskursiv artikulierten Zusammenhängen zwischen Selbst- und Fremdwahrnehmung und individuell-subjektivem Bekennen in ihren frühneuzeitlichen Ausprägungen nachzugehen. Es will das Zusammenspiel von Bekenntnisakt und Wahrnehmungsformation beleuchten und auf seine Realisations- und Artikulationsformen im 17. Jahrhundert hin untersuchen; die Einflussfaktoren der medial artikulierten Confessio sollen in diesem Kontext genauso herausgestellt werden wie ihre Wirkung durch historiographische Rezeption.

Continuer la lecture

Journée d’études : « Artistic Trade between Spain and its Viceroyalties from 1500 to 1800 ».

Juan Patricio Morlete Ruiz, Cristo consolado por los ángeles, XVIIIe siècle, huile sur cuivre, 64 x 84 cm, Mexico, Museo Nacional de Arte.

Type : journée d’études.
Date et horaire : 22 juin 2018 .
Lieu : Keynes Hall, King’s College, University of Cambridge, Cambridge.

This is the first conference in the United Kingdom devoted to artistic trade between Spain and its viceroyalties. Referring to Cambridge’s Spanish and colonial art collections and with the indispensable support of the King’s College Nigel Glendinning studentship, this conference brings together scholars specialized in the art from the Spanish Viceroyalties. The speakers will trace the artworks from their production, their movement with the help of agents and their collection and display at their destination. Such approach avoids setting an epicentre and periphery but establishes an equalitarian platform on the movement of art within the Spanish Empire. Continuer la lecture

Conférence du GRHAM : « De la messe à la contemplation esthétique. La mise en scène de la peinture religieuse au XVIIIe siècle » par Martin Schieder (Paris, 19 avril 2018).

Nicolas Bernard Lépicié (1735-1784). « La Chapelle du Calvaire à l’église Saint-Roch ». Paris, musée Carnavalet.

Type : Conférence (entrée libre)

Date et horaire : jeudi 19 avril 2018 à 19h

Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Demargne (rez-de-chaussée)

Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

À l’aide d’une sélection d’exemples, cette conférence se propose d’analyser deux phénomènes spécifiques au XVIIIe siècle en matière de peinture religieuse : d’une part son esthétisation et sa sécularisation, d’autre part la perte de sa fonction spécifique et sa patrimonialisation. En effet, à partir de la mort de Louis XIV, l’image religieuse connaît une transformation profonde. À la dévotion imprégnée de foi catholique succède une forme sécularisée de recueillement esthétique. L’explication théologique fait place à la description esthétique, l’ekphrasis se substitue à l’exégèse. Les églises parisiennes au décor riche d’art ancien et contemporain deviennent « un salon continuellement ouvert aux étrangers, & aux curieux qui y abondent de toutes parts pour admirer leurs ouvrages ». En même temps, le « Salon » au Louvre offre une plateforme publique inédite aux artistes de peinture religieuse. On assiste à une véritable réévaluation de l’image religieuse, cette dernière étant désormais considérée d’abord comme une œuvre d’art, qu’il s’agit d’exposer, de soumettre à la critique, de restaurer ou même d’éloigner des regards. La dignité spirituelle, qui singularisait la peinture religieuse aux yeux des visiteurs croyants du Grand siècle, n’est plus un critère signifiant pour les amateurs d’art au Siècle des Lumières.

Martin Schieder est professeur d’histoire de l’art moderne et contemporain à l’Universität Leipzig depuis 2008. En 1994, il a soutenu une thèse à la Freie Universität Berlin sur la peinture religieuse à la fin de l’Ancien Régime (Jenseits der Aufklärung. Die Religiöse Malerei im ausgehenden Ancien Régime, 1997) qui a reçu le prix Marianne Roland Michel en 2012 et a ainsi pu être traduite en français sous le titre Au-delà des lumières, la peinture religieuse à la fin de l’Ancien Régime (2017). Sa thèse d’habilitation à diriger des recherches, intitulée Dans le regard de l’autre. Les relations artistiques franco-allemandes, 1945–1959 a été récompensée du Prix parlementaire franco-allemand 2005 de l’Assemblée nationale et du Bundestag allemand. Auparavant, Martin Schieder avait occupé un poste d’assistant scientifique (1996–2004), puis de professeur invité à la Freie Universität Berlin (2004–2007) ainsi que de directeur adjoint au Centre allemand d’histoire de l’art Paris (1997–2001). Il a de plus été chercheur invité du Getty Research Institute à Los Angeles (2013–2014) et professeur invité à l’Université Paris IV – Sorbonne (2015). Il a publié de nombreux travaux sur l’art du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours, les transferts culturels, l’histoire de la critique d’art, ainsi que dans le domaine des Exhibition Studies et des Studio Studies.

Journée d’études : « Wider Worlds : Art and Audience under the Spanish Crown ».

Francisco de Zurbaran, Saint Marguerite d’Antioche, XVIIe siècle, huile sur toile, 163 x 105 cm, Londres, National Gallery.

Type : journée d’études.
Date et horaire : 05 avril 2018 .
Lieu : The Frick Collection, New York.

Programme

1:30 p.m. Welcome and Opening Remarks
Susan Grace Galassi, Senior Curator, The Frick Collection
Caitlin Henningsen, Associate Museum Educator for Academic Programs, The Frick Collection
Adam Jasienski, Assistant Professor of Art History, Meadows School of the Arts, Southern Methodist University

1:40 p.m. « Zurbaránesque Painting Series in the Viceroyalty of Peru, »
Akemi Luisa Herráez Vossbrink, Ph.D. candidate, King’s College, University of Cambridge

2:05 p.m. « Dry Paint and the Problems of Interpretation: Zurbarán and the Hieronymites at Guadalupe, » Alexandra Letvin, Andrew W. Mellon and Maude de Schauensee Postdoctoral Curatorial Fellow,
Philadelphia Museum of Art Continuer la lecture

Colloque : « Porcelain Circling the Globe. International Trading Structures and the East Asia Collection of Augustus the Strong (1670–1733) ».

Assembled garniture, porcelain from Jingdezhen and Dehua, China, 1650–1720, on an English japanned cabinet, ca. 1680, in the British Galleries at the Victoria and Albert Museum, London (Photo: Peter Kelleher).

Type : colloque.
Date et horaire : 13 et 14 juin 2018.
Lieu : Staatliche Kunstsammlungen Dresden, Porzellansammlung.

Registration deadline: 20 mai 2018

Registration is now open for “Porcelain Circling the Globe. International Trading Structures and the East Asia Collection of Augustus the Strong (1670–1733)”, hosted by the Porzellansammlung Dresden on 13-14 June 2018. Speakers include scholars from China, Japan, the Netherlands, France, and Germany.

Continuer la lecture

Journée d’études : « Rire et Violence ».

Georges de la Tour, Rixe des musiciens, c. 1630, huile sur toile, Getty Museum, Los Angeles.

Type : journée d’études.
Date et horaire : 22 mars 2018 à partir de 9h.
Lieu : Lausanne, université de Lausanne, bâtiment unithèque, salle 511.

Programme :

9h-9h30           Accueil des participants et présentation de la journée

9h30-10h15     Francesca ALBERTI, maitre de conférence, Université François Rabelais de Tours                   « Violence du rire, menaces du grotesque »

10h15-10h45   Pause-café

10h45-11h30   Ralph DEKONINCK, professeur ordinaire, Université catholique de Louvain
«  L’image du martyr et le martyre de l’image » Continuer la lecture

Journée d’études : « Collecting Murillo in Britain and Ireland ».

Bartolomé Esteban Murillo, Le jeune mendiant, XVIIe siècle, huile sur toile, 134 x 100 cm, Paris, musée du Louvre.

Type : journée d’études.
Date et horaire : 14 mai 2018 à partir de 9h30.
Lieu : The Wallace Collection, Londres.

‘Oh wonderful Spain. Think of this romantic land covered in Moorish ruins and full of Murillos’

Benjamin Disraeli’s 1830 letter attests to the prominence of Murillo in the minds British travellers and collectors. In celebration of the 400th anniversary of Barlotomé Esteban Murillo’s birth, the Wallace Collection, in collaboration with the Centro de Estudios Europa Hispánica, will be exploring this further by hosting an international one-day symposium entitled ‘Collecting Murillo in Britain and Ireland’. Continuer la lecture

Conférence du GRHAM : « La nature dans l’appartement ou le dépaysement à demeure (1760-1790) » par Alexia Lebeurre (Paris, 15 mars 2018).

Type : Conférence (entrée libre).
Date et horaire : jeudi 15 mars 2018 à 19h.
Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Demargne (rez-de-chaussée).
Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Espace de représentation et d’affirmation sociale, l’habitat des élites se transforme au XVIIIe siècle pour laisser plus de place à l’agrément et à l’expression de la sensibilité. La nature, en particulier, s’impose comme un thème décoratif fécond, qui renouvelle l’aspect des dedans. Dans les cycles peints de Joseph Vernet puis d’Hubert Robert, notamment, le goût d’une nature champêtre et quelque peu factice cède la place à des visions grandioses et pathétiques qui suscitent des émotions inédites. Continuer la lecture

Colloque : « Art History Before English : Negotiating a European ‘Lingua Franca’ from Vasari to the Present ».

Anton von Maron, Portrait de Johann Joachim Winckelmann, 1768, toile, 138 x 99 cm, Weimar, Stiftung Weimarer Klassik und Kunstsammlungen.

Type : colloque.
Date et heure : du 8 au 10 mars 2018.
Lieu : Kunsthistorisches Institut in Florenz, Florence.

The expansion of art historical scholarship across cultural and linguistic boundaries reveals problems with the inherited vocabularies of the discipline. Today, for better or worse, English has become an ever more prominent common language of academic discourse, art history being no exception, and yet the problems this development poses are not without historical precedent within the European tradition of art writing. Continuer la lecture

Journée d’études : « Art and Power : Patronage and Politics in Europe from the Old Regime to the Present ».

René Antoine Houasse, Louis XIV à cheval, fin du XVIIe siècle, huile sur toile, 255 x 200 cm, Versailles, musée national de Versailles et de Trianon.

Type : journée d’étude.
Date et heure : 23 février février 2018 à 9h.
Lieu : Stanford University, Stanford Humanities Center, 424 Santa Teresa St, Stanford, CA 94305.

This conference examines the history of state arts patronage in Europe and its ramifications in the present. Presentations on literature, music, theater, and the visual arts will provide an interdisciplinary examination of the origins and the tensions underlying the European model of state arts funding, along with a contemporary perspective on how and why European governments seek to support the arts today by the Cultural Counselor of the French Embassy in the United States. The panels will address questions such as: How have the arts been used to secure domestic political legitimacy or project power internationally at different times? What kinds of art are deemed worthy of support, and what artistic forms have been excluded from such patronage? What are the different historical genealogies of this state patronage, and what do they tell us about why Europe remains committed to centralized state funding of the arts when that of the United States is wavering? Continuer la lecture